Cloud Computing

Qu’est-ce que le cloud computing et que peut-il vous apporter ?

Introduction au cloud computing

Le cloud aide les entreprises et les individus à surmonter la crise liée à la pandémie actuelle.

Les entreprises s’emparent du cloud et en font le catalyseur essentiel de leur transformation numérique – une nécessité que la Covid-19 est venue accélérer. À mesure que les entreprises passent d’une approche fragmentée à une approche holistique de la transformation numérique, le cloud, qui est au cœur de cette transformation, devient l’une des priorités des cadres dirigeants. Les gagnants de demain sont ceux qui opèreront rapidement cette transformation, qui feront des choix judicieux et collaboreront avec les bons partenaires pour étendre leurs propres capacités.

L’objectif de ce guide est d’aider les utilisateurs et les entreprises à accélérer leur migration vers le cloud. Un changement qui exige de la rapidité, de nouvelles façons de penser et une approche complètement inédite des compétences et des investissements – avec, à la clé, une transformation numérique de bout en bout. Aujourd’hui plus que jamais, le cloud joue un rôle essentiel : il aide les entreprises à rouvrir, à se réinventer et à surmonter les incertitudes.

Comment fonctionne le cloud ?

Cette courte vidéo répond à la question.

Voir la transcription

Qu’est-ce que le cloud computing ?

Commençons par son nom. D’où vient l’appellation « cloud » ?

Lorsque Internet en était à ses balbutiements, on employait métaphoriquement le mot « cloud » (en français, « nuage »), pour décrire la façon dont étaient reliés des réseaux téléphoniques complexes. Bien que nous l’appelions aujourd’hui « LE cloud », il ne s’agit pas d’une entité unique, et il ne se trouve pas à un seul endroit. Mais alors, de quoi s’agit-il exactement ?

Le cloud est un modèle informatique dans lequel les serveurs, les réseaux, le stockage et les outils de développement sont activés via Internet. Au lieu d’effectuer des investissements considérables pour acquérir des équipements, assurer leur maintenance et former les équipes, les entreprises confient tout ou partie de ces besoins à un fournisseurs de services cloud.

Un environnement cloud présente cinq caractéristiques essentielles, définies par le National Institute of Standards and Technology (NIST) :

Accès Internet
Dans un environnement de cloud public, les utilisateurs se connectent via Internet pour accéder aux données et applications à tout moment.

Service mesurable
Le cloud propose souvent des modèles de paiement à l’usage pour l'utilisateur. Il fonctionne de façon similaire à un fournisseur d’eau, d’électricité ou de gaz, qui ne facture que la consommation relevée au compteur.

Service à la demande
Les services peuvent être demandés et provisionnés rapidement, sans nécessiter d’installation, ni de configuration manuelle.

Mise en commun des ressources
Le cloud a souvent recours au modèle multi-entité. Autrement dit, plusieurs utilisateurs partagent une seule ressource qu'ils peuvent configurer pour l’adapter à leurs besoins - au lieu d'en faire une copie.

Élasticité et rapidité
Les plateformes cloud sont flexibles. Une entreprise peut donc augmenter ou réduire sa consommation pour l’adapter à l’évolution de ses besoins.

Qu’est-ce que le cloud computing ?

Cette courte vidéo répond à la question.

Voir la transcription

Pourquoi le cloud computing est-il important ?

Les dépenses mondiales consacrées à l’ensemble des composantes du cloud devraient atteindre 565 milliards de dollars américains d’ici à 2021. Il n’a jamais été aussi essentiel que les entreprises comprennent toutes les possibilités qu’offre cette technologie et qu’elles l’adoptent pleinement.

Avant l’apparition du cloud computing, les entreprises devaient stocker l’ensemble de leurs données et de leurs logiciels sur leurs propres serveurs et disques durs. Plus l’entreprise était grande, plus ses besoins de calcul et de stockage étaient importants. Mais il était impossible de faire évoluer ce mode de traitement des données rapidement. Par exemple, si une entreprise qui commençait à se faire connaître voyait soudainement ses commandes en ligne exploser, les risques de saturation, et donc de panne des services, n’étaient pas négligeables. Pour que l’entreprise reste à la hauteur de la demande, les équipes informatiques devaient travailler d’arrache-pied pour provisionner suffisamment de ressources afin de maintenir la continuité de services.

Mais le cloud ne bénéficie pas qu’aux entreprises. Il a aussi révolutionné nos vies personnelles. Nous sommes nombreux à utiliser des services cloud chaque jour. Lorsqu’on poste une publication sur les réseaux sociaux, qu’on visionne l’intégralité d’une nouvelle série diffusée en streaming ou qu’on consulte son compte bancaire, on utilise très probablement des applications hébergées par des services cloud. Plutôt que d’être installées sur nos disques durs ou nos appareils, ces applications sont accessibles simplement via une connexion Internet.

Pour les entreprises d’aujourd’hui, la technologie cloud est synonyme d’évolutivité et d’adaptabilité rapides et à grande échelle, d’accélération de l’innovation, d’agilité des activités, de rationalisation des opérations et de réduction des coûts. Tout cela peut les aider à traverser cette crise, mais aussi générer une croissance soutenue et durable. Selon notre étude sur les « Future Systems », les entreprises qui adoptent une approche stratégique de la technologie enregistrent de meilleurs résultats financiers. Comparée aux entreprises qui tardent à implémenter et à exploiter leurs solutions technologiques, la croissance de leur chiffre d’affaires est en moyenne plus de deux fois supérieure. En fait, 95 % de ces entreprises ultraperformantes ont adopté des services cloud avancés.

Pourquoi le cloud est-il important ?

Cette courte vidéo répond à la question.

Voir la transcription

Quels sont les différents types de cloud ?

Comme nous venons de le voir, nous utilisons déjà le cloud sous une forme ou une autre. Mais où résident ces données et qui exécute le cloud ?

Il existe différentes façons de déployer le cloud computing en fonction des services dont a besoin l’entreprise. En premier lieu, il convient donc de réfléchir au modèle de déploiement : cloud public, cloud privé, cloud hybride ou multicloud. On peut ensuite se pencher sur la catégorie de service : Saas (Software as a Service, ou logiciel en tant que service), PaaS (Platform as a Service, plateforme en tant que service) ou IaaS (Infrastructure as a service, infrastructure en tant que service). Lorsqu’une entreprise réfléchit à sa stratégie de migration vers le cloud, elle doit tenir compte de ces deux éléments. Nous vous expliquons ci-dessous leur fonctionnement et ce que cela signifie pour votre entreprise.

Modèles de déploiement

Cloud public
Lorsque nous nous connectons à un cloud public, nous utilisons une connexion Internet pour accéder à des ressources hébergées dans des data centers gérés par un fournisseur de services cloud. Nous n'en sommes pas propriétaires. Dans un cloud public partagé, plusieurs entreprises (ou « tenants », d’où le terme anglais de « multi-tenant ») partagent l’accès à la même infrastructure.

Les plus grands fournisseurs de services cloud, dont les data centers permettent une montée en charge massive, sont appelés des « hyperscalers ». Parfois appelés les MAAG, les quatre plus grands hyperscalers sont Microsoft (Azure), Amazon (Amazon Web Services, ou AWS), Alibaba (Alicloud), et Google (Google Cloud). Citons aussi d’autres fournisseurs de cloud comme IBM et Oracle.

Cloud privé
Ce modèle de cloud est parfaitement adapté aux entreprises qui préfèrent ne pas partager leurs ressources sur un cloud public. Le cloud privé est déployé sur des serveurs appartenant à l’entreprise, qui en assure la maintenance et y accède via Internet ou un réseau interne privé.

Avec un environnement de cloud privé, vous avez une maîtrise totale de vos données et de la sécurité, ce qui vous permet de respecter des exigences réglementaires et de conformité (telles que les réglementations RGPD, HIPAA pour le secteur de la santé, ou GxP pour le secteur pharmaceutique).

Cloud hybride
Bon nombre d’entreprises associent en réalité différents types d’environnements cloud. C’est ce qu’on appelle le cloud hybride. Un cloud hybride est une association de cloud public et de cloud privé, à laquelle vient souvent s’ajouter une forme ou une autre d’infrastructure sur site. Pour mettre en place un véritable cloud hybride, vous devez configurer la communication entre ces différents déploiements.

Avec un cloud hybride, l’entreprise ne dépend plus d’un seul fournisseur cloud. Elle gagne aussi en flexibilité, que ce soit en termes de capacité, que de conformité avec les règles de sécurité, par exemple.

Il y a quelques années, opter pour un hyperscaler impliquait d’utiliser un cloud public plutôt que privé. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Pour répondre aux exigences réglementaires, de performance et de sensibilité des données, les hyperscalers proposent maintenant des cloud privés interopérables avec les environnements de cloud public. Les solutions VMware on AWS (VMC), Azure VMware (AVS), Oracle, SAP sur Google Cloud, et Bare Metal de Google en sont de bons exemples. De même, les hyperscalers ont travaillé à l’extension du cloud privé. Sous une ombrelle hybride, les frontières entre cloud public et cloud privé s’estompent – une tendance qui s’accélérera probablement dans les années qui viennent. Au fil du temps, nous assisterons à un glissement de cette démarcation, qui ne séparera plus tant le « public » du « privé », que le « dédié » du « partagé ».

Multicloud
Une approche multicloud implique un type de cloud hybride particulier, où l’entreprise fait appel aux services de différents fournisseurs de cloud public.

Catégories de services

Logiciel en tant que service (SaaS)
Le logiciel en tant que service, ou SaaS, est le service cloud le plus courant, notamment dans les entreprises, où il devient le principal moyen d’accès à des applications logicielles.

Avec le SaaS, une entreprise peut accéder à une application logicielle donnée, qui est hébergée sur un serveur distant et gérée par un fournisseur tiers. Elle souscrit un abonnement qui lui permet d’accéder à l’application via un navigateur web : exit les téléchargements et les mises à jour du logiciel sur l’appareil de l’utilisateur. Parmi les produits SaaS les plus utilisés, citons Salesforce, Workday ou Microsoft Office 365.

Comment le cloud est-il mis en œuvre ?

Cette courte vidéo répond à la question.

Voir la transcription
Votre stratégie de migration vers le cloud doit tenir compte du modèle de déploiement et de la catégorie de services.

Les entreprises doivent opter pour le SaaS lorsqu’elles recherchent un accès simple et rapide au fonctionnalités, avec un minimum de développement, de tâches de gestion de la base de données et/ou d’interactions avec le fournisseur de services. Le SaaS est adapté aux applications nécessitant un accès web et mobile, aux projets à court-terme où la rapidité de la collaboration est essentielle, et aux start-ups qui ont besoin de lancer rapidement des sites web d’e-commerce, tout en s’épargnant les problèmes de serveur ou les délais de développement de logiciels.

Plateforme en tant que service (PaaS)
Les entreprises qui veulent créent des applications uniques sans réaliser d’investissements importants sur les infrastructures et les environnements d’exécutions optent souvent pour la plateforme en tant que service, ou PaaS.

Avec le PaaS, une entreprise peut accéder à un environnement prédéfini pour le développement de logiciels, et l’utiliser pour développer, tester et exécuter des applications. Autrement dit, les développeurs peuvent créer des applications sans pour autant partir de zéro. Le PaaS leur permet aussi de se concentrer sur l’aspect créatif du développement logiciel, puisqu’il les décharge de tâches fastidieuses, telle que l’installation d’environnements d’exécution, ou encore la gestion des mises à jour logicielles et des correctifs de sécurité. Entre autres produits PaaS, citons Google App Engine, SQL Server sur Google Cloud et l’hébergement Web Google Cloud.

Infrastructure en tant que service (IaaS)
Le modèle IaaS représente l’option basique. Avec le IaaS, une entreprise peut migrer son matériel : elle loue ainsi des serveurs et le stockage des données dans le cloud plutôt que d’acquérir et de maintenir sa propre infrastructure.

Le IaaS fournit aux entreprises des technologies et des fonctionnalités identiques à celles d’un data center classique, y compris le contrôle total des instances de serveur. Les administrateurs système de l’entreprise sont chargés de la mise à jour des systèmes, lagestion des bases de données, des applications, de l’exécution, de la sécurité, et d’autres tâches de ce type, tandis que le fournisseur cloud gère les serveurs, les disques durs, le réseau, le stockage, etc.

Les trois composantes essentielles du cloud sont le SaaS, le PaaS et le IaaS.

Le cloud est-il sûr ?

La sécurité joue un rôle essentiel dans la technologie cloud et les fournisseurs prennent la question très au sérieux. Leur activité en dépend. De plus, quel que soit le secteur concerné, il existe de nombreux organismes de réglementation et de nombreuses exigences de conformité, qui veillent à ce que le cloud offre une accessibilité maximale, tout en assurant une sécurité maximale.

En fait, les données stockées dans le cloud sont probablement plus en sécurité que celles qui se trouvent sur votre disque dur. Il n’en demeure pas moins que les entreprises et les utilisateurs doivent rester vigilants. Les fournisseurs sont armés de méthodes de sécurité fiables et sont extrêmement attentifs au chiffrement et à la sécurité du cloud. Toutefois, les utilisateurs du cloud doivent être responsables de la sécurité de leurs applications et de la sécurisation de l’environnement qu’ils créent.

Pour limiter les risques de sécurité du cloud, les entreprises peuvent prendre quelques mesures essentielles. Jonathan Roz, Managing Director d’Accenture Cloud & Security, conseille de suivre les recommandations suivantes afin de sécuriser son environnement dès le début :

  • Définir de nouvelles règles et procédures de sécurité. Les procédures dont vous disposez déjà ne sont probablement pas adaptées à l’infrastructure cloud.
  • Configurer le cloud pour le cadre de sécurité approprié. Veillez à ce que l’environnement cloud soit automatisé et configuré pour respecter le cadre de sécurité pertinent, en fonction des réglementations de votre secteur et de votre pays.
  • Identifier les contrôles pertinents pour le monitoring des règles et des procédures, afin de veiller à leur conformité continue.
  • Créer une architecture de référence dédiée à la sécurité du cloud. Cela est essentiel, car la sécurisation des environnements cloud est très différente de celle des environnements sur site – qu’il s’agisse des outils, des processus, ou même des compétences requises.
  • Passer à un modèle DevSecOps, dans lequel l’infrastructure est traitée comme un code applicatif et analysée avant déploiement, afin de contrôler l’absence de problèmes de configuration, de failles ou de non-conformité.
Une approche répliquée de l’ « On Premise » n'est pas une réponse à la sécurité du cloud. Avec les nombreux outils maintenant disponibles, la sécurité ne doit pas constituer un obstacle à une migration.

Le futur du cloud

Début 2020, alors que s’amplifiait la crise COVID-19, les entreprises ont accéléré leur transformation digitale et leur passage au cloud, afin de surmonter les conséquences humaines et commerciales de la pandémie. Le cloud a rendu possibles le télétravail et la continuité des activités.

L’importance de la technologie cloud devient encore plus évidente lorsqu’on considère l’écart de performance qui existe entre les organisations leaders et celles qui sont à la traîne. Cet écart s’est creusé du jour au lendemain, ou presque. Les leaders qui ont joué la carte de la transformation digitale et investi dans la technologie cloud ont pu adapter leurs chaînes d'approvisionnement et leurs méthodes d’achat rapidement. Les coûts fixes de leur IT sont moindres, ce qui leur permet de réduire leurs dépenses bien plus rapidement que les entreprises qui ont tardé à migrer vers le cloud. Ces dernières se lancent maintenant dans une course frénétique aux partenariats, afin de revoir leurs priorités, de réduire les coûts et de rattraper leur retard.

Quelle est la prochaine étape ?

La crise n’est pas terminée. Elle évolue, les règles commerciales changent et l’incertitude dans laquelle elle nous plonge est parfois accablante. Peu à peu, dans le monde entier, des entreprises rouvrent leurs portes. Ce faisant, elles réalisent que le meilleur moyen de combattre cette incertitude est de se réinventer et de porter un regard neuf sur la valeur qu’elles proposent à leurs clients et qu’elles génèrent pour elles-mêmes.

Cette réinvention représente une opportunité. Pour les entreprises, l’heure est venue de développer et d’étendre les capacités dans lesquelles elles auraient dû investir avant la crise. L’agilité et la flexibilité que permet la technologie cloud ouvrent sur de nouvelles façons de travailler, d’opérer et de mener ses activités.

Nous sommes à un moment charnière. Aujourd’hui plus que jamais, le cloud computing joue un rôle essentiel auprès des entreprises et des utilisateurs, qu’il aide à réaliser la promesse de la transformation digitale.

Le meilleur moyen de combattre l’incertitude est de se réinventer et de porter un regard neuf sur la valeur que nous générons pour nos clients et pour nous-mêmes.

Points de vue et analyses

Les services cloud d’Accenture

Accenture propose une gamme complète de services, afin de guider les entreprises dans le paysage du cloud et de les armer de solutions de cloud public, hybride ou multicloud qui accélèrent la génération de la valeur.

Stratégie cloud et gestion du changement

Axez votre parcours sur la création de valeur : misez sur un portefeuille de services ultra-complet, qui vous permet d’accéder à de précieuses informations sectorielles, de choisir des stratégies pour votre business model et de gérer le changement pour doper le ROI et les performances.

Migration cloud

Accélérez la migration en limitant les risques, avec des services industrialisés et centralisés et une automatisation brevetée. En savoir plus.

Gestion et optimisation du cloud

Automatisez la conformité, le monitoring, l’optimisation et la gouvernance, et facilitez la gestion des outils et des fournisseurs de services cloud.

Ingénierie et automatisation du cloud

Optez pour le développement cloud natif et la modernisation des applications, et créez des solutions cloud personnalisées. En savoir plus.

Services d’infrastructure

Libérez toute la valeur du cloud : exploitez le cloud hybride, repensez vos réseaux et l’expérience proposée aux salariés. En savoir plus.

Sécurité du cloud

Protégez votre patrimoine informatique grâce à des services de sécurité conçus pour le cloud. En savoir plus.

Données dans le cloud

Mettez les données au service de votre secteur et de vos fonctions métier. En savoir plus.

Cloud et développement durable

Adoptez notre approche de l’économie circulaire et accélérez vos prises de décision pour un parcours cloud durable.

Plateformes cloud

Migrez votre système ERP vers le cloud et capitalisez sur le SaaS pour doper les performances et l’innovation. En savoir plus.

Voir toutes les offres

Cas clients

Proposez des expériences d’achat intéressantes, en ligne comme en magasin.

La Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (WSIB) pare ses services d'assurance pour le futur.

Voir toutes les offres

Lancement d’Accenture Cloud First : un investissement de 3 milliards USD pour accélérer le passage au cloud et la transformation digitale des clients

Accenture annonce aujourd'hui la création d'Accenture Cloud First et investit 3 milliards de dollars pour rendre le cloud accessible à tous

Restons en contact

Rejoignez notre équipe

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour rejoindre notre équipe internationale de spécialistes du cloud. Accédez en avant-première aux dernières innovations cloud, travaillez avec les plus grands comptes et développez une expertise transversale. Allez au bout de vos ambitions professionnelles.

Inscription
Restez informé avec nos dernières publications Restez informé avec nos dernières publications
New Applied Now