TOUTE LA VALEUR,
RIEN QUE LA VALEUR

« Future Systems », un levier stratégique pour délivrer tout le potentiel de valeur d’une innovation à grande échelle

Arrow down

En Bref

  • Toutes les entreprises sur le marché investissent dans les technologies les plus récentes mais sans nécessairement en retirer tout le potentiel de valeur.
  • Nous avons décrypté les leviers d’une utilisation stratégique des nouvelles technologies. Pour cela, nous avons étudié à la fois les « Leaders », qui développent ce que nous appelons les
    « Future Systems » et les « Retardataires », qui investissent dans l'innovation mais ne parviennent pas à en tirer la pleine valeur.
  • L'enjeu est extrêmement important : Les « Leaders » ont une croissance deux fois plus élevée de leurs revenus que les « Retardataires ».
  • Les organisations se doivent d’adopter la démarche et les méthodes des « Leaders » pour retirer les meilleurs bénéfices de l’innovation et construire des systèmes IT sans frontières, adaptables et au service du capital humain de l’entreprise

La technologie est partout mais la plénitude de la valeur fait défaut.

Le différentiel de gains lié à l’innovation s’accroît.

Soumis à une forte pression pour accroître de plus en plus de croissance, les dirigeants d’entreprise adoptent des technologies qui génèrent de nouvelles capacités et des nouveaux cas d’usages. Mais beaucoup ont encore du mal à déployer à grande echelle cette innovation dans l’entreprise.

Cette situation créée ce que nous appelons un différentiel de gains lié à l’innovation, c’est-à-dire un écart entre les investissements consentis dans l’innovation technologique et la valeur effectivement réalisée.

La valeur est difficile à quantifier, en partie parce que la « pile » IT conventionnelle - applications logicielles, matériels, équipements télécoms, Infrastructure et data center - n'a pas été conçue à l’origine pour supporter les évolutions technologiques liées à l’analytics, l'informatique mobile, l’IA et l’IoT, ayant des milliards de dispositifs interconnectés. Il n'a pas non plus été conçu pour s'adapter au monde de demain, quel qu'il soit.

Pour autant, il est inexact d’opposer les entreprises dites « traditionnelles » aux entreprises dites « digitales » arguant que seules ces dernières parviennent à tirer la pleine valeur de l’innovation.

Nous avons constaté que la croissance des entreprises, quel que soit leur domaine d’activités, dépend fortement d’une stratégie d’adoption systématique et séquentielle des transformations technologiques, en lien avec les « Future Systems ». Cette stratégie est la seule garante d’un déploiement continu de l’innovation à grande échelle, tout en apportant l’agilité et l’adaptabilité dont l’entreprise a besoin.

Tech is everywhere

Future Systems

Les 10% des entreprises performantes – nommées « Les Leaders » - ont une croissance deux fois plus élevée de leurs revenus que les « Retardataires ». Vidéo (en anglais)

Utilisez la pleine valeur des investissements technologiques

Découvrez le parcours mis en place par les entreprises « Leaders » pour réinventer la technologie dans leurs organisations. Vidéo (en anglais)

Tirez le maximum de bénéfices de votre IT

Pour identifier la formule gagnante, nous avons réalisé la plus vaste enquête de l’histoire d’Accenture concernant les systèmes d'entreprises. Nous avons recueilli des données sur les stratégies en matière de systèmes informatiques auprès de plus de 8300 entreprises, en les interrogeant sur :

  • L’adoption des technologies clés
  • Le degré pénétration des technologies adoptées
  • La culture de l’organisation

Nous avons noté les entreprises selon ces trois critères. Nous appellerons « Leaders » les 10 % des entreprises les plus performantes et « Retardataires » les 25 % les moins performantes. En suivant l’évolution des indicateurs de performance entre 2015 et 2023 (projection), nous pouvons constater une très forte corrélation entre le degré d'adoption des technologies au sein de l’organisation et l’ampleur de la valeur finalement produite par l’entreprise.

La différence est très claire : les « Leaders » ont une croissance de leurs revenus deux fois plus élevée que les « Retardataires ».

Et le gap de revenus s’accroit par un effet boule de neige.

En 2018, les « Retardataires » avaient déjà enregistré un retard de 15 % de leur chiffre d'affaires annuel par rapport aux
« Leaders ». S’ils ne font rien, ce retard est estimé à 46% en 2023.

Laggards annual revenue graph 2 Laggards annual revenue graph 3 Laggards annual revenue graph 4

Ce graphique montre l’écart grandissant entre le taux de croissance des « Leaders » et celui des
« Retardataires ». La croissance des revenus des « Leaders » est représentée par la ligne violet, celle des « Retardataires » par la ligne bleue. La valeur (en dollars) illustre le manque de revenus pour une entreprise type ayant un chiffre d’affaires annuel de 10 milliards de dollars en 2015.

Capturez la valeur

Les « Leaders » ont une attitude délibérément favorable à l'adoption des technologies et une vision claire de la structure des systèmes IT de leur entreprise.

Certains sont des « Leaders » nés, d’autres le deviennent : tout le monde peut s’inspirer de la démarche et de la méthode des top 10 %.

La solution n’est pas seulement de collectionner de nouveaux outils. Les « Leaders » priorisent et séquencent les implémentations de manière optimale. Ils exploitent les « Future Systems », c’est-à-dire qu’ils valorisent avant tout l’adoption de systèmes adaptables, complexes et interconnectés, englobant les trois piliers que sont les technologies, les applications et les personnes. Cette démarche a pour résultat la mise en place de systèmes favorisant une circulation fluide de l’innovation au travers de l’ensemble des processus de l’entreprise.

De leur côté, les « Retardataires » s’en remettent à une approche de type « suiveur », en implémentant les technologies sous forme de solutions ponctuelles et isolées, sans plan d’ensemble pour l’exploitation des systèmes. Ainsi, lorsqu'une innovation potentiellement révolutionnaire se présente, ils ne réussissent pas à la déployer à grande échelle.

Examinons de plus près les raisons pour lesquelles les « Leaders » construisent des « Future Systems » sans frontières, évolutifs et radicalement humains :

Sans frontières

Les systèmes sans frontières profitent de l’existence de chevauchement entre les silos pour supprimer les frontières et créer de nouveaux espaces où les idées et les partenariats peuvent se développer.

Historiquement, les composants de la « pile » IT - base de données, applications et infrastructure - ont été traités comme des entités indépendantes. De nos jours, les lignes de séparation sont de plus en plus floues voire s'estompent.

Les organisations sans frontières utilisant le Cloud, ont une approche uniformisée des données, de la sécurité et de la gouvernance, et se sont lancées dans l’exploration de nouvelles formes de partenariats opérationnels et/ou technologiques.

75
%
Pie chart 75%

affirment que les systèmes sans frontières abolissent les silos entre les données, l'infrastructure et les applications, entre les humains et les machines, et même entre des entreprises concurrentes.

Adaptables

Les systèmes adaptables apprennent et s'améliorent par eux-mêmes. Ils éliminent ainsi les blocages qui empêchent la croissance des entreprises et aident les hommes à prendre de meilleures décisions, beaucoup plus rapidement. Profitant de l’amélioration des données et des technologies intelligentes, ceux qui disposent de systèmes adaptables ne sont pas déroutés par le changement.

Decoupling Entire IT Stack Decoupling Entire IT Stack Decoupling Entire IT Stack graph

Plus de 80 % des « Leaders » estiment que le découplage de l'ensemble de la « pile » IT est une étape clé vers des systèmes adaptables, contre moins de 40 % des « Retardataires ».

Les principales caractéristiques d'une organisation évolutive sont : l'utilisation de l'automatisation et l'intelligence artificielle (IA) à grande échelle de toute l’entreprise, une chaîne continue d’approvisionnement des données dans le Cloud pour alimenter l'intelligence artificielle (IA) et une architecture stable mais modulaire, flexible et en évolution permanente.

Radicalement humain

Les systèmes radicalement humains parlent, écoutent, voient et comprennent exactement comme nous, conférant une élégante simplicité à chaque interaction homme-machine.

91
%
Pie chart 91%

91% des « Leaders » sont extrêmement efficaces grâce à un travail d’équipe de manière transversale, notamment ceux associant IT et métier pour créer des solutions centrées sur le client, contre seulement 41% des
« Retardataires ».

Grâce à des technologies comme le traitement automatique du langage naturel, le traitement d'image assisté par ordinateur, la reconnaissance vocale et l'apprentissage automatique, les systèmes radicalement humains deviennent moins artificiels et plus intelligents ; il sont ainsi plus facile à utiliser et plus efficaces.

Les entreprises radicalement humaines ont adopté une approche structurée de type fail-fast (échec accéléré) pour évaluer le potentiel des technologies émergentes. Elles appliquent des frameworks « IA responsable » afin de développer la confiance homme-machine et utilisent le Design Thinking centré sur l'humain.

Les entreprises qui réussissent à penser en termes de systèmes, plutôt qu’en termes de solutions ponctuelles, ont toutes les chances d’avoir une croissance de leurs revenus et de leurs marges plus élevée que les autres.

De la méthode avant toute chose

Les « Leaders » privilégient en permanence cinq actions clés pour réduire leur différentiel de gains lié à l’innovation et faire mieux que les autres.

Les « Leaders » privilégient en permanence cinq actions clés pour réduire leur différentiel de gains lié à l’innovation et faire mieux que les autres.

  1. Adopter des technologies pour rendre l’organisation réactive et flexible

    Les « Leaders » s'orientent vers le découplage des données, des infrastructures et des applications afin d’avoir plus de flexibilité et une culture IT qui évolue plus rapidement.

    Alors que les « Leaders » optent pour des architectures flexibles, uniformes et évolutives, capables de répondre aux demandes du marché (par exemple : des procédures de paiement simplifiées), les « Retardataires » ont du mal à s'éloigner des architectures informatiques rigides, ce qui les empêchent d’exploiter pleinement leurs investissements dans l’innovation et les exposent à des défaillances globales du système.

    97 % des « Leaders » adoptent des technologies permettant le découplage, telles que les architectures microservices, les conteneurs et le système Kubernetes.

  2. Jouer la carte du cloud computing

    Le cloud computing est essentiel pour les « Future Systems », car il permet aux entreprises d'utiliser efficacement les autres technologies, y compris l'Intelligence Artificielle (IA) et l'analyse de données. À ce titre, les « Leaders » considèrent le Cloud comme un catalyseur de l'innovation.

    Sophisticated cloud adoption - laggards Sophisticated cloud adoption - leaders Sophisticated cloud adoption bar graph

    95% des « Leaders » ont adopté des services Cloud sophistiqués, contre environ 30% des
    « Retardataires », qui ont tendance à considérer le Cloud comme un
    « data center » bon marché.

  3. La qualité de la donnée avant tout

    Les « Leaders » s’assurent de la qualité des données, en créant des mesures de sécurité qui préviennent les menaces et en construisant des cadres éthiques responsables pour gérer les données et l'IA. Ainsi se forme un cercle vertueux de création et d’utilisation des données avec une qualité qui s'améliore sans cesse.

    90 % des « Leaders » veillent à la qualité des données, contre seulement 40 % des « Retardataires ». Et 90 % des
    « Leaders » continuent d'enrichir leurs données, contre seulement 54 % des « Retardataires ».

    De la même façon, l'IA qui traite les données de l'entreprise doit obtenir la confiance de ses utilisateurs afin d'éviter des conséquences négatives sur la performance de l'entreprise, la réputation de la marque et la conformité règlementaire.

    94 % des « Leaders » gèrent l'IA de façon systémique, dans une perspective responsable et éthique, contre 49 % des
    « Retardataires ».

  4. Gérer efficacement les investissements technologiques

    Les « Leaders » ont une vision stratégique claire des investissements technologiques dans l’ensemble de l'entreprise.

    Systematically track ROI graph - leaders Systematically track ROI graph - laggards Systematically track ROI graph

    94% des « Leaders » suivent systématiquement le ROI de leurs investissements dans l’automatisation pour l’ensemble de leur entreprise, contre seulement 47% des « Retardataires ».

    Les « Leaders » travaillent à harmoniser leurs activités en éliminant les barrières entre l’IT et les autres services. Ils créent également des centres d'innovation, formant des accélérateurs pour le transfert de l'innovation. Par exemple, ils peuvent réfléchir à la façon d’utiliser le machine learning dans les domaines de la vente et de la gestion de la relation client pour anticiper le turnover du personnel.

  5. Être plus créatif dans la formation des talents

    Les équipes immergées dans les technologies d'hier sont l'un des plus grands obstacles à la création de systèmes sans frontières, adaptables et radicalement humains, nécessaires à la réussite.

    Les personnes interrogées, lors de notre enquête, estiment que sans requalification, 52 % des compétences des équipes IT et près de 47 % des compétences des autres équipes seront obsolètes dans trois ans.

    87 % des « Leaders » utilisent Intelligence Artificielle et l'analyse de données avancée pour personnaliser la formation, prévoir les besoins de compétences et adapter les plans de formation aux compétences recherchées. Seuls 35 % des « Retardataires » font de même.

    Les « Leaders » encouragent également leurs talents à expérimenter et à présenter des idées originales - des composantes importantes de l’acquisition et du développement des compétences.

Quatre freins au déploiement de l'innovation à grande échelle

Au niveau mondial, une architecture non flexible, est considérée comme le principal frein au déploiement à grande échelle de l'innovation. Les personnes interrogées ont classé, en fonction de leur capacité à les traiter efficacement, les quatre obstacles à l’innovation identifiés. Découvrez les résultats dans votre pays.




Adoption des technologies : Maîtriser les nouvelles tendances technologiques rapidement et à grande échelle.

Flexibilité de l'Architecture : Construire des architectures flexibles, homogènes et évolutives, capables de répondre aux exigences du marché.

Confiance dans les Systèmes : Préserver la confiance dans les systèmes grâce à des approches de la sécurité et des données en évolution permanente.

Coûts de transaction organisationnelle : Réduire les obstacles aux interactions entre métier et acteurs de la technologie.


Notre plan,
Votre action

Dans le contexte actuel hautement concurrentiel, investir dans les dernières technologies et résoudre les problèmes à mesure qu'ils surviennent ne suffit plus pour se hisser dans le peloton de tête.

Dans le contexte actuel hautement concurrentiel, investir dans les dernières technologies et résoudre les problèmes à mesure qu'ils surviennent ne suffit plus pour se hisser dans le peloton de tête.

Pour déployer sans cesse les innovations et croître deux fois plus vite que les autres, les entreprises doivent évoluer vers les « Future Systems », en s’appropriant dès aujourd'hui la démarche et les méthodes du top 10 %. Ceux qui conservent une attitude attentiste auront de plus en plus de mal à rattraper leur retard, alors que les nouvelles technologies prolifèrent et que le rythme de l'innovation s'accélère.

C'est le moment de se tourner vers l’avenir

Les « Leaders » ont déjà une bonne longueur d'avance, et ils ne resteront pas les bras croisés. Pour déployer sans cesse les innovations et stimuler la croissance, les entreprises doivent renoncer à adopter les technologies sous forme de solutions ponctuelles et évoluer vers les « Future Systems».

À propos de cette étude

Nous avons interrogé des membres des comité de direction de 8 356 entreprises (dont la moitié de sociétés IT), dans 20 secteurs d’activité et 20 pays. Nos données rassemblent les principaux indicateurs de croissance et de revenus sur une période de huit ans. Environ 80 % des entreprises consultées ont un chiffre d'affaires annuel égal ou supérieur à 1 milliard de dollars.

Ce qu’il faut savoir

La façon dont les entreprises investissent et déploient les technologies a un impact direct et durable sur la croissance de leurs revenus. Découvrez l’approche et les méthodes des entreprises les plus performantes, la façon dont elle évoluent vers les Systèmes de Demain et dont elles parviennent à tirer la pleine valeur de leurs investissements technologiques.

Full report thumbnail

Rapport Complet
(en anglais)

Temps de lecture : 20mm

SlideShare thumbnail

SlideShare
(en anglais) 

Temps de lecture : 5 mn

Inscription
Restez informé avec nos dernières publications Restez informé avec nos dernières publications