En bref

En bref

  • Une étude Accenture révèle de nouvelles informations clés aux entreprises du secteur de la chimie pour les aider à tirer parti de l’économie circulaire.
  • Ce rapport explore l’évolution de la demande des consommateurs et l’impact de leurs comportements d’achat dans l’industrie chimique.
  • Découvrez comment tirer parti de la croissance des produits respectueux de l’environnement, et contribuer à un avenir plus durable.


Pression en amont, disruption en aval

Une pression constante s’exerce en amont de l’industrie chimique mondiale, au moment même où les marchés en aval sont confrontés à de sérieuses disruptions. Les contraintes pesant sur les ressources et les préoccupations environnementales croissantes modifient la façon dont les consommateurs perçoivent les produits chimiques. Et les consommateurs n’hésitent plus à jouer de leur pouvoir d’achat. Afin d’explorer l’évolution des attitudes à l’égard du développement durable, Accenture a mené une enquête auprès de 6 000 consommateurs dans 11 pays et a constaté les informations suivantes :

81%

des consommateurs envisagent d’acheter plus de produits écologiques au cours des cinq prochaines années.

83%

des consommateurs estiment que les entreprises devraient concevoir des produits qui peuvent être réutilisés ou recyclés.

77%

des consommateurs perçoivent le plastique comme le matériau d’emballage le moins respectueux de l’environnement.

50%

des consommateurs, en moyenne, sont disposés à payer davantage pour un produit conçu pour être réutilisé ou recyclé.

Impact sur l’industrie chimique

Indépendamment des récessions, l’industrie chimique mondiale a connu une croissance relativement stable depuis des décennies. Elle se trouve toutefois aujourd’hui à un point de basculement. Les nouvelles réglementations, le vieillissement des infrastructures et le manque de confiance des consommateurs représentent en effet un niveau de risque significatif pour l’industrie chimique, qui doit donc se préparer en conséquence.

Notre enquête révèle ce qui semble être une tendance encourageante, à savoir que, contrairement à ce que l’on croit depuis longtemps, les consommateurs semblent prêts à payer davantage pour des produits durables. Les décisions d’achat restent cependant toujours dans la balance. Ainsi, les marques et détaillants de secteurs tels que l’automobile, l’habillement, l’électronique, les jouets et l’ameublement cherchent à répondre aux préoccupations croissantes des consommateurs, concernant notamment les plastiques à usage unique, afin de fidéliser les marques.

Afin d’anticiper l’avenir, ils repensent la conception de leurs produits et emballages, ainsi que l’utilisation des produits chimiques, pour intégrer la circularité tout au long de leurs cycles de vie. Pour proposer des produits plus durables avec des ingrédients plus propres, les marques et les détaillants ont besoin d’aide, et c’est précisément là que les entreprises chimiques peuvent intervenir.

"Grâce à des solutions innovantes , l’industrie chimique et son écosystème pourront stimuler la croissance et respecter leurs engagements en matière de durabilité."

– DANIELLE TUARZE, Directrice Exécutive France - Chimie et Ressources Naturelles

Une opportunité de croissance unique

Les entreprises de chimie doivent envisager la transition vers une économie circulaire, non pas comme une menace, mais comme une opportunité à saisir. Cette transition est une opportunité unique pour proposer à leurs clients des solutions novatrices qui leur permettront de libérer de la valeur, de stimuler leur croissance et de tenir leurs engagements en matière de développement durable. En créant les conditions de la circularité, les entreprises du secteur de la chimie peuvent être de puissants partenaires pour les fabricants, les fournisseurs et les distributeurs, en les aidant à réagir rapidement à l’évolution des préférences des consommateurs. Et elles pourront en tirer des bénéfices significatifs. Comment les entreprises de chimie peuvent-elles exploiter ce potentiel de croissance à grande échelle ?

Selon les estimations d’Accenture, la valeur de l’économie circulaire devrait atteindre 4 500 milliards de dollars d’ici 2030.

Pivoter vers une économie circulaire

Dans l’économie circulaire, le modèle linéaire « take-make-waste » d’aujourd’hui, selon lequel les matériaux sont transformés en produits, qui sont utilisés, puis transformés en déchets, est remplacé par une approche qui élimine le concept même de déchets. Une nouvelle valeur est libérée en assurant continuellement une utilité maximale des produits, des composants et des matériaux. Le recyclage constant des matériaux et des molécules tout au long de la chaîne de valeur, en vue de leur réutilisation, nécessite moins d’énergie et de ressources, ce qui crée un potentiel de réduction des coûts et de réinvestissement pour la croissance. Ce modèle pourra être réalisé en intégrant les principes de la circularité à la fois en interne et en aval.

Adopter la circularité interne
Les matières premières représentant un pourcentage significatif des coûts totaux, la recirculation des molécules issues de produits usagés permet d’utiliser des solutions alternatives moins sensibles aux prix. Cette recirculation incite aussi à la création de produits conçus pour être réutilisés. L’adoption des principes de la chimie verte, réduisant le développement et l’utilisation de substances dangereuses, est une autre façon de tirer profit de l’adoption de la circularité interne.

Créer les conditions de la circularité en aval
Les fabricants de produits chimiques sont idéalement placés pour accompagner les entreprises opérant plus en aval, qui doivent repenser leurs recettes et le choix de leurs intrants pour développer des produits plus durables et plus respectueux de l’environnement. L’un des facteurs de différenciation clés sera la constitution de partenariats avec des marques et des détaillants, dans la mesure où cela leur fournira les capacités techniques et les connaissances indispensables à la reconfiguration des produits pour une économie circulaire.

Capitaliser sur les nouveaux business models

À mesure que l’industrie chimique évolue, l’émergence de nouveaux business models permet aux fabricants de produits chimiques de capter la création de valeur à chaque étape de la chaîne de valeur circulaire et d’exploiter à leur avantage les évolutions disruptives.

De nouveaux modèles commerciaux font leur apparition dans l'industrie chimique qui permettent aux fabricants de capter de la valeur à chaque étape de la chaîne de valeur et de transformer les changements disruptifs à leur avantage.

1. Supply chain circulaire

Passer aux énergies renouvelables en remplaçant les intrants à cycle de vie unique par des intrants durables ou entièrement recyclables.

Image

2. Le produit en tant que service

S’orienter vers des modèles de location de produits chimiques et se concentrer sur l’usage pour un résultat précis plutôt que sur la propriété.

3. Récupération et recyclage

Récupérer les ressources et/ou l’énergie utiles des produits ou sous-produits en fin de vie mis au rebut, et réutiliser des matériaux existants.

4. Prolongement de la vie des produits

Créer des partenariats avec des marques pour développer des offres durables, qui prolongent la durée de vie des produits en aval sans les modifier.

5. Plateformes de partage

Optimiser l’utilisation et le partage des produits et de la propriété grâce à des marchés en ligne où les entreprises peuvent échanger leurs stocks.

Voir toutes les offres

Adopter la circularité, accélérer la croissance

L’évolution des mentalités des consommateurs, allant même jusqu’à leur disposition à payer plus cher pour des produits durables, ouvrent de nouvelles opportunités passionnantes pour les entreprises du secteur de la chimie prêtes à évoluer dans une démarche de développement durable. Avec ses recommandations concrètes et de précieux éclairages, ce rapport propose une approche visant à libérer le potentiel de valeur, à accélérer la croissance et à favoriser la durabilité dans une économie circulaire.

Êtes-vous prêt pour l’économie circulaire ?

Jessica Long


Mikayla Hart

Manager – Accenture Strategy, Amérique Du Nord, Développement Durable


Sofia Guerriero

Consultante – Accenture Strategy, Amérique Du Nord, Développement Durable

POUR ALLER PLUS LOIN

Catalyser la nouveauté
Brand purpose: L'avènement de la marque engagée

Inscription
Restez informé avec nos dernières publications Restez informé avec nos dernières publications