Étude

En bref

En bref

  • L’Intelligence Artificielle transforme radicalement nos manières de travailler
  • Un territoire reste largement inexploré au sein des entreprises : celui de la collaboration homme-machine
  • Différentes pistes de collaboration homme-machine se dessinent déjà, dès aujourd’hui


Nous vivons un moment historique. Avec l’Intelligence Artificielle (IA), nous assistons aux changements les plus importants dans notre façon de travailler depuis la 1ère révolution industrielle. Nous les expérimentons au quotidien. Ce sont des changements profonds, qui vont bien au-delà de la simple automatisation des tâches.

Forts de notre expérience et des résultats de la large étude que nous avons menée auprès de
1 500 entreprises
, nous avons réussi à déterminer que les entreprises qui améliorent radicalement les KPIs de leurs processus métier, la satisfaction au travail et la rétention des employés sont celles qui font collaborer l’homme et la machine, créant ainsi une véritable intelligence collaborative.

78%

des personnes interrogées sont d’accord ou tout à fait d’accord pour dire que le machine learning améliorera la satisfaction au travail et la rétention des employés

75%

des entreprises interrogées embauchent des jeunes diplômés ainsi que des professionnels ou universitaires expérimentés pour les former aux systèmes avancés d’IA

La collaboration homme-machine : un nouveau territoire à explorer

Entre les activités uniquement réalisables par les humains – comme diriger, improviser, créer ou, plus simplement, faire une blague - et celles que les machines peuvent effectuer en totale autonomie – comme traiter des gigabytes d’informations ou répéter des milliers de fois certaines actions - la collaboration homme-machine est un territoire qui reste encore aujourd’hui largement inexploré (missing middle) au sein des entreprises. Un territoire dans lequel les machines peuvent augmenter l’homme – et l’homme former ou activer la machine.

« L’IA ne sert pas à créer des surhommes artificiels, mais à donner aux humains des « superpouvoirs », à les doter de compétences et de capacités nouvelles pour augmenter leurs facultés d’action et d’apprentissage. »

– PAUL DAUGHERTY, Directeur de la Technologie et de l’Innovation d’Accenture

La troisième vague de transformation des entreprises

Pour s’emparer pleinement du potentiel de cette alliance homme-machine et décupler ainsi leur efficacité, les entreprises doivent se donner les moyens de réinventer l’ensemble de leurs processus métier et créer de véritables « processus vivants » entre humains et Intelligences Artificielles. Des processus dynamiques, capables de s’améliorer en continu à l’aide d’algorithmes de machine learning et de données en temps réel.

La puissance de l’IA implique en ce sens une grande responsabilité : faire évoluer les rôles et les compétences de chacun dans ce nouvel environnement lui-même en constante évolution. Une nécessité pour que les entreprises qui ne souhaitent pas se laisser distancer par cette « troisième vague » de transformation des entreprises, qui fait suite à celle de la mise en œuvre de la ligne de montage par Henry Ford à partir de 1913, puis à celle de la diffusion de l’informatique de bureau dans les années 1990.

Comment faire collaborer les hommes et les machines ?

Concrètement, comment passer de la théorie à la pratique ? Au cours de nos activités, nous avons identifié six formes de collaborations homme-machine qui dessinent dès aujourd’hui les contours des manières de travailler de demain :

1. Former

Les « formateurs » enseignent à l’IA à imiter des comportements humains tels que l’intelligence sociale, émotionnelle ou encore l’intuition

2. Interpréter

Les « interprètes » rendent l’IA et ses choix compréhensibles auprès des non-experts en détaillant de façon claire pourquoi (et comment) les algorithmes prennent leurs décisions

3. Maintenir

Les « tuteurs » construisent une IA durable en garantissant que les systèmes fonctionnent comme prévu et ne présentent pas de comportements inappropriés

4. Amplifier

Les machines amplifient les capacités de l’homme en améliorant la créativité et le jugement (gestion des imprévus par exemple)

5. Interagir

Les machines transmettent une personnalité à l’interface utilisateur via des interactions entre les hommes et la machine, par exemple à travers la voix et le langage naturel

6. Incarner

Les machines offrent une assistance physique aux humains, ce qui leur procure une force et une précision « surhumaine » dans leurs activités du quotidien

Voir toutes les offres

Paul Daugherty

Senior Managing Director


H. James Wilson

Managing Director

POUR ALLER PLUS LOIN


Aller plus loin

 

L’intégralité de l’étude

Découvrez dans le détail ces nouvelles formes de collaboration – et comment favoriser une alliance homme-machine efficace

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT

SlideShare

Vous manquez de temps ? Nous avons sélectionné pour vous les points forts du rapport (en anglais).

Inscription
Restez informé avec nos dernières publications Restez informé avec nos dernières publications