Skip to main content Skip to Footer

Le Directeur Financier : un champion de la création de valeur

Découvrez les défis auxquels sont confrontés les Directeurs Financiers, et comment ils s'adaptent aux technologies numériques et aux nouveaux modèles de croissance.

Présentation

En évolution permanente, le rôle du Directeur Financier (DF) se rapproche fortement de celui d'architecte de la valeur de l'entreprise. Il lui faut désormais : piloter la croissance et gérer la complexité, tout en maîtrisant les coûts.

L'édition 2014 de notre étude Finance High Performance apporte un éclairage sur l'évolution du rôle du Directeur Financier, qui exerce une influence de plus en plus stratégique et doit à la fois faciliter la recherche de croissance, gérer les complexités et assurer la maîtrise des coûts.

CONTEXTE

Cette étude, dont la première édition remonte à 2004, a permis de suivre l'évolution du rôle des Directeurs Financiers dans l’entreprise. L'édition de cette année comprenait une enquête menée auprès de plus de 600 cadres dirigeants, ainsi que des entretiens avec plus de 30 Directeurs Financiers et autres professionnels exerçant des responsabilités financières.

Parmi les répondants à notre enquête :

  • 75 % estiment que l’influence des Directeurs Financiers sur la prise de décisions stratégiques s’est intensifiée au cours des deux dernières années.
  • 70 % estiment que l'influence du Directeur Financier sur le déploiement des initiatives de transformation métier s'est accentuée.

L'étude met en évidence un certain nombre d'enjeux :

  • La complexité est le plus grand défi auquel sont confrontés les responsables financiers aujourd'hui. Cette complexité peut toutefois présenter des opportunités pour mettre en œuvre des transformations majeures visant à rationaliser, standardiser et optimiser encore davantage les processus métier.
  • La technologie numérique a aujourd'hui un impact significatif sur la performance de la fonction finance. Les nouvelles technologies numériques peuvent aider les Directeurs Financiers à mieux gérer la complexité et à renforcer leur capacité décisionnelle.

L'étude identifie cinq exigences clés pour permettre au directeur financier de devenir le champion de la création de valeur de son entreprise, à savoir :

  1. Déployer une stratégie cohérente à l’échelle de l'entreprise.
  2. Transformer les modèles opérationnels.
  3. Piloter la performance de l'entreprise et définir les indicateurs adéquats.
  4. Développer des capacités de leadership sur les problématiques numériques.
  5. Poursuivre le développement de compétences financières sophistiquées.

Résultats clés

Les conclusions de l'édition 2014 de notre étude High Performance Finance peuvent être résumées en cinq points clés :

  • La fonction finance a accompli d'importants progrès au cours des trois dernières années sur le plan de la gestion de certains facteurs exogènes impactant la performance, notamment la volatilité persistante des marchés. De manière générale, les cadres financiers sont plus satisfaits de la performance de leur fonction finance qu'ils ne l'étaient en 2011, et ce dans toutes les aspects concernés par le sondage.
  • La complexité, envisagée sous ses diverses formes, est aujourd'hui le plus grand défi à relever par les départements finance, mais elle est également source d’opportunités. Les entreprises peuvent renforcer leur capacité à gérer la complexité en standardisant et en optimisant leurs processus, de façon à rationaliser et simplifier leur organisation.
  • Pour la plupart des organisations, la réduction des coûts n'est plus la principale priorité. La mission des Directeurs Financiers est de plus en plus concentrée sur les problématiques d'investissement pour la croissance. Ce faisant, bon nombre d'entre eux voient dans cette évolution une opportunité d'engager une transformation organisationnelle approfondie, dans une optique de création de valeur.
  • La numérisation a un impact majeur sur la performance de la fonction finance. Les directeurs financiers, situés au croisement de la finance, de la technologie et de la stratégie, ont là une opportunité unique de tirer profit de cette révolution numérique.
  • Les cadres financiers qui évoluent au sein d'entreprises performantes sont plus susceptibles d'avoir vu leur influence s’accroître sur les activités stratégiques. Ils font état de niveaux élevés de satisfaction quant à la performance de leur département et ils prennent activement part à l'évaluation des investissements technologiques.

Recommandations

Cette évolution du rôle du Directeur Financier va se poursuivre, et nous avons identifié cinq exigences clés pour que ce dernier devienne véritablement un champion de la création de valeur de son entreprise :

  • Alignement stratégique : Les priorités et objectifs du Directeur Financier doivent être plus étroitement alignés avec ceux du directeur général, ainsi qu'avec la stratégie globale de l'entreprise. Le CFO (Chief Financial Officer) aura un rôle central à jouer dans la formulation de la stratégie et devra veiller à ce que la fonction Finance accompagne la réalisation de ces objectifs.

  • Transformation des modèles opérationnels : Le CFO doit être capable d'adapter le modèle opérationnel en fonction des options stratégiques prises par l'entreprise pour répondre à un environnement économique de plus en plus exigeant. Une transition vers un modèle global ou intégré de services partagés pourra permettre de réduire les coûts et de déployer plus rapidement certains services à plus forte valeur ajoutée.

  • Gestion de la performance : Le Directeur Financier doit adopter une démarche beaucoup plus prospective et engager le suivi des indicateurs de performance beaucoup plus en amont au sein des différents cycles. La fonction Finance doit adopter une vue globale de la performance, en analysant la performance financière à la fois du point de vue des décisions prises dans l'entreprise et des changements intervenus dans l'environnement externe.

  • Mise en œuvre de la digitalisation : Le Directeur Financier doit développer une compréhension plus profonde de l'écosystème numérique. Il doit apprendre à « parler numérique ». Le volet technologique des processus ne peut plus être envisagé de façon isolée, et le Directeur Financier doit développer les capacités de son service à évaluer précisément le champ des implications de chaque option numérique.

  • Renforcement des compétences : Ce renforcement progressif des interactions avec les fonctions opérationnelles exigera des professionnels de la finance qu'ils élargissent le champ de leurs compétences, en particulier sur les techniques avancées d'analyse des données et l'application pratique des technologies numériques. La fonction finance devra également développer des spécialisations sur les volets financiers de certains processus spécifiques, tels que la gestion des prix et la promotion commerciale.