Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


CONTEXTE

La méthode ZBx renouvelle la quête de rentabilité à travers quatre approches

Le rythme du changement va s'accélérer de manière exponentielle grâce au digital et aux nouvelles technologies. Pour suivre la cadence, les entreprises françaises doivent mobiliser le capital improductif, qui ne soutient pas la stratégie de croissance. La méthode ZBx s'apparente à une nouvelle approche, plus holistique que le budget base zéro (ZBB). Elle influe sur la rentabilité, la croissance, la pérennité et la confiance. Miser sur l'approche ZBx suppose d’acquérir une vision formelle des dépenses et de diriger les économies réalisées vers des projets de croissance.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT (EN ANGLAIS) [PDF]

RÉSULTATS CLÉS

L'approche ZBx vise à améliorer l'agilité en agissant dans quatre directions :

  1. La dépense base zéro (ZBS) identifie les dépenses accessoires au sein des frais généraux, hors main d’œuvre, à travers une vision unique et détaillée des coûts. Les dirigeants pourront ainsi prendre les bonnes décisions et changer la culture de l'entreprise afin de libérer des ressources pour investir dans des projets de croissance, renforcer les compétences et le cash flow opérationnel (EBIDTA).

  2. L'organisation base zéro (ZBO) redéfinit la structure organisationnelle à partir d'une feuille blanche afin de diriger les talents affectés à des tâches à faible valeur ajoutée vers des activités essentielles à la compétitivité future.

  3. Le front office base zéro (ZBFO) optimise les fonctions marketing, ventes, service client et tarification afin d’améliorer la pertinence économique de l’offre client.

  4. La Supply Chain base zéro (ZBSC) détermine la valeur optimale du prix de revient des biens vendus (COGS). Elle identifie aussi les opportunités de réduction des coûts via trois leviers - le prix, la performance et l’analyse de la valeur - tout en réduisant la complexité des produits et services.

RECOMMANDATIONS

Les entreprises françaises qui veulent doper leur compétitivité doivent :

PAROLE D'EXPERT

Pierre-François Kaltenbach explique pourquoi la méthode ZBx renouvelle les politiques de réduction des coûts

La transformation digitale des entreprises exige des investissements sans précédent. Trouver des ressources financières nouvelles pour la financer est donc un impératif. Pour Pierre-François Kaltenbach, Directeur Exécutif EALA, Stratégie des Opérations, la méthode ZBx de réduction des coûts est une solution judicieuse. Elle a fait les preuves de son efficacité. Les groupes anglo-saxons qui l'ont appliquée ont réalisé des économies spectaculaires. Cependant, les entreprises françaises doivent vaincre les réticences culturelles à son adoption.

LE ZBX POUR AMÉLIORER L'AGILITÉ COMPÉTITIVE

AUTEUR

CONTRIBUTEURS

Rob Honts        Se connecter avec Rob Honts' Profile/s on LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.
Paul Jeruchimowitz        Se connecter avec Paul Jeruchimowitz's Profile/s on LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.
Claudio Noriega        Se connecter avec Claudio Noriega's Profile/s on LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.


Kristine Renker        Se connecter avec Kristine Renker's Profile/s on LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.
Shin Shuda        Se connecter avec Shin Shuda's Profile/s on LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.








VOUS POUVEZ AUSSI LIRE