RAPPORT DE RECHERCHE

En bref

En bref

  • L’IA influence déjà notre façon de travailler et de vivre, mais la plupart des organisations ne tirent pas parti du plein potentiel de l’IA.
  • Une étude d’Accenture révèle que seulement 12 % des organisations au monde utilisent l’IA pour atteindre une croissance et des résultats supérieurs.
  • Ces « chefs de file de l’IA » ont vu leur revenu augmenter jusqu’à 50 % par rapport à celui de leurs pairs et elles réussissent mieux en matière d’expérience client et de durabilité.
  • Ces organisations se distinguent grâce à leur performance élevée dans 5 domaines, dont une conception qui intègre l’IA de façon responsable dès le départ.


Maturité de l’IA : pourquoi est-ce important ?

Les entreprises de diverses industries comptent sur l’IA et investissent dans celle-ci pour améliorer le service à la clientèle, accroître l’efficacité, habiliter les employé(e)s et plus encore. Malgré l’importance croissante de l’IA, la plupart des organisations tirent à peine parti du potentiel de l’IA et de leurs propres investissements.

En 2021, parmi les cadres des 2 000 plus grandes entreprises mondiales (en capitalisation boursière), les personnes qui ont mentionné l’IA dans leurs annonces de résultats étaient 40 % plus susceptibles de voir le cours de l’action de leur entreprise augmenter, comparativement à 23 % en 2018. Cependant, selon l’analyse approfondie effectuée par Accenture auprès d’environ 1200 entreprises, seulement 12 % des entreprises ont assez progressé en matière de maturité de l’IA pour atteindre une croissance supérieure et réaliser une transformation des affaires. En moyenne, ces « chefs de file de l’IA » peuvent consacrer près de 30 % de leur revenu total à l’IA. En 2019, avant la pandémie, elles ont vu leur chiffre d’affaires augmenter jusqu’à 50 % en moyenne par rapport à celui de leurs pairs. Elles réussissent aussi mieux en matière d’expérience client et de durabilité.

Nos modèles d’apprentissage automatique nous laissent croire que les « chefs de file de l’IA » augmenteront rapidement et de façon significative, soit plus du double passant de 12 % à 27 % d’ici 2024. Bref, il faut progresser en matière de maturité de l’IA. C’est un défi et une occasion qui se présentent à l’ensemble des industries, des entreprises et des chefs de file.

Nous prévoyons que le nombre de « chefs de file de l’IA » augmentera rapidement et de façon considérable, passant de 12 % à 27 % d’ici 2024.

Passer de la pratique à la performance

Notre étude a révélé que la maturité de l’IA se résume à maîtriser la combinaison parfaite d’un ensemble de capacités clés liées aux données, à l’IA, à la stratégie organisationnelle, au talent et à la culture, lesquelles donnent aux entreprises un solide avantage concurrentiel. Les « chefs de file de l’IA » ne sont pas définis par le perfectionnement d’une capacité en particulier, mais par leurs forces combinées dans toutes les catégories.

Ainsi, ces entreprises peuvent aller au-delà des attentes et déployer des solutions d’IA pour résoudre des problèmes, repérer des occasions et surpasser leurs pairs.

Comment les « chefs de file de l’IA » maîtrisent leur art : 5 facteurs de réussite

Bien que cette technologie possède un côté scientifique, nos constatations démontrent qu’il y a aussi un aspect de savoir-faire à la maturité de l’IA. Faire passer l’IA de la pratique à la performance exige de la concentration et de l’engagement. Voici 5 choses que nous pouvons apprendre des « chefs de file de l’IA » :

Promouvoir l’IA

en tant que priorité stratégique dans toute l’organisation, en bénéficiant du soutien complet de la direction.

Inverstir massivement

dans les talents (acquisition, recrutement ou perfectionnement) pour tirer un meilleur parti des investissements dans l’IA.

Industrialiser les

outils et les équipes liés à l’IA pour créer un noyau d’IA évolutif.

Concevoir l’IA de façon responsable

dès le début.

Prioriser les investissements

à court et à long terme.

Voir tous les articles

Avec les bonnes stratégies et priorités, plus d’entreprises peuvent devenir des « chefs de file de l’IA » et intégrer cette technologie de façon responsable dans tout ce qu’elles font. Elles pourront en récolter les fruits, maintenant et à l’avenir. Bien que la science de l’IA soit révolutionnaire et inspirante, exploiter son plein potentiel est un art que les dirigeant(e)s doivent sans cesse mettre en pratique.

Évaluation de la maturité de l’IA : exemples de questions pour les cadres supérieur(e)s

Key questions:

  • Est-ce que vos cadres supérieur(e)s ont une responsabilité claire quant à la stratégie et l’exécution liées aux données et à l’IA?
  • De quelle façon déterminez-vous la valeur potentielle et la priorité accordée aux analyses de rentabilisation compte tenu du potentiel, des risques et de l’harmonisation avec la stratégie globale de l’organisation?
  • Affectez-vous assez de ressources relatives à la mise en œuvre pour créer des produits et des services d’IA à l’interne et êtes-vous en mesure de tirer le meilleur parti de vos partenaires d’écosystèmes?

Key questions:

  • Avez-vous une plateforme infonuagique et une stratégie technologique qui soutiennent votre stratégie d’IA et si oui, dans quelle mesure?
  • Avez-vous une plateforme de données efficace à l’échelle de l’entreprise et de solides pratiques de gestion et de gouvernance des données qui visent à répondre aux besoins opérationnels?
  • Faites-vous efficacement appel aux équipes de science des données et d’apprentissage automatique tout au long du cycle de vie du développement de l’IA?

Key questions:

  • Votre stratégie de littératie en matière de données et d’IA correspond-elle à vos objectifs opérationnels?
  • Dans quelle mesure avez-vous accordé la priorité à la maîtrise des données et de l’IA pour les cadres supérieur(e)s, les parties prenantes et les employé(e)s de votre organisation?
  • Avez-vous un modèle holistique de gestion des talents pour évaluer, différencier, maintenir en poste et perfectionner les talents en IA (équipes diversifiées et dévouées d’ingénieur(e)s en apprentissage automatique, d’expert(e) en science des données, d’experts du domaine des données et d’ingénieur(e)s des données)?
  • De quelle façon instaurez-vous une culture des données et de l’IA dans votre organisation?

Key questions:

  • Avez-vous un cadre à l’échelle de l’entreprise pour vous aider à mettre en œuvre les données et l’IA responsables, de la théorie à la pratique?
  • Appliquez-vous une approche uniforme et industrialisée responsable en matière de données et d’IA tout au long du cycle de vie de tous vos modèles d’IA?
  • Faites-vous un suivi méthodique de l’évolution des lois et des règlements liés à l’IA dans les différentes administrations où vous exercez vos activités, tout en prévoyant les changements futurs et en vous y préparant?

Sanjeev Vohra

Responsable mondial – Accenture Intelligence appliquée


Ajay Vasal

Responsable De La Croissance Et De La Stratégie – Accenture Intelligence Appliquée


Philippe Roussiere

Responsable Mondial – Innovation en Recherche

SUR LE MÊME THÈME

IA responsable : de la théorie à la pratique
L’intégration de l’IA : rendre justice aux données
Trois facteurs à prendre en considération lors de l’élaboration d’une plateforme de données et d’IA intelligentes

INSCRIPTION
Restez au courant avec notre infolettre Restez au courant avec notre infolettre