En bref

En bref

  • Comment les entreprises peuvent-elles continuer leur digitalisation alors que la demande stagne et que les chaînes d'approvisionnement vacillent ? En mettant l'accent sur la collaboration interfonctionnelle.
  • Même en temps « normal », un manque de collaboration sur des questions aussi complexes que la transformation digitale peut limiter les retours sur investissement de l'entreprise et mettre sa future croissance en péril. En période de COVID-19 et de ralentissement économique, l'éternel problème du cloisonnement (ou fonctionnement « en silo ») peut s'avérer désastreux.
  • Certaines entreprises sont cependant venues à bout de l'épineuse question de la collaboration. Leur secret ? Leur travail dépasse les limites fonctionnelles, il est cohérent et génère une croissance rentable.


Au cœur de la collaboration interfonctionnelle

Les crises mondiales telles que la pandémie que nous connaissons actuellement sont si complexes, que le seul moyen d'en venir à bout passe par la collaboration d'équipes pluridisciplinaires et inter-organisationnelles. Il convient donc de décloisonner à tout prix. On voit ainsi des médecins collaborer avec des dirigeants politiques, des infirmiers, avec des responsables de chaînes d'approvisionnement, ou encore des infectiologues, avec des PDG de quasiment tous les secteurs.

Pour leur part, les grandes entreprises en première ligne ont su collaborer bien au-delà des frontières de leur organisation pour mettre leurs idées, leurs effectifs et leurs ressources au service de l'humanité. Mais quid de l'intérieur de l'entreprise ? Les fonctions métier collaborent-elles les unes avec les autres pour répondre aux questions les plus complexes que connaisse l'entreprise (indépendamment du COVID-19), telles que les nouvelles menaces concurrentielles et la transformation digitale ? Les entreprises capitalisent-elles sur des technologies essentielles comme le cloud, l'analyse et le partage des données pour créer de la valeur ?

L'étude réalisée par Accenture Industry X.0 nous apprend que la collaboration interfonctionnelle donne encore du fil à retordre à bon nombre d'entreprises établies. Ainsi, au cours d'une enquête menée avant la pandémie de COVID-19 auprès de 1 550 cadres supérieurs et dirigeants du secteur industriel international, 75 % des personnes interrogées affirment que, dans leur entreprise, les différentes fonctions (par exemple, la R&D, l'ingénierie, la production, le marketing, les opérations et les ventes) se font concurrence plutôt que de collaborer sur les projets de digitalisation.

Les problèmes de cloisonnement refont leur apparition, mais cette fois, dans le contexte de la transformation digitale des entreprises. Et ils impactent aussi bien le chiffre d'affaires brut que le bénéfice net. Voyons les résultats de notre étude.

  • La concurrence interfonctionnelle est à l'origine d'investissements redondants dans des projets digitaux. Résultat : les dirigeants s'attendent à une hausse des coûts de 6,3 %. Nous ne sommes pas loin des chiffres effectivement enregistrés pour cette même période comprise entre 2017 et 2019 – les coûts réels ayant grimpé de 6 %.
  • Les entreprises s'attendaient à ce que les investissements que les responsables fonctionnels avaient effectués dans le digital fassent bondir le chiffre d'affaires de 11,3 % par an entre 2017 et 2019. Chiffres effectivement enregistrés pour cette période ? Une augmentation d'à peine plus de 6 % par an en moyenne, soit quasiment la moitié des résultats escomptés.
  • Pour deux entreprises sur trois (64 %), les investissements dans le digital n'ont entraîné aucune croissance du chiffre d'affaires.

Même en temps « normal », un manque de collaboration limite les retours sur investissement de l'entreprise et met un frein à sa croissance. Dans un contexte ou l'économie est en berne, la concurrence interfonctionnelle, notamment en matière de transformation digitale, peut s'avérer désastreuse.

Pour les dirigeants la question devient « comment permettre plus de collaboration » ? Comment rendre possible cette collaboration, le challenge entre les fonctions, afin de récolter les fruits de l'innovation et de l'expérimentation itératives ? Et comment s’assure de l’alignement, de l’harmonie entre les fonctions ? A quels moments intervenir pour accompagner et réaligner ?


Maxence Tilliette

Directeur Exécutif Industry X.0, France-Benelux, Accenture Consulting


Max Blanchet

Directeur Exécutif Industry X.0 Europe, Accenture Strategy

Les avantages
de la collaboration
interfonctionnelle



Sachant que cette concurrence interfonctionnelle met à mal la croissance future, mais aussi, plus largement, les objectifs de transformation digitale, nous avons cherché à identifier les entreprises qui ont réussi à percer le secret de la collaboration. Notre objectif ? Cerner le profil de ces entreprises et comprendre comment elles parviennent à abolir les silos fonctionnels pour doper la collaboration et l'innovation. Pour commencer, nous nous sommes penchés sur les entreprises qui affichaient les meilleures performances de leur secteur, notamment par le chiffre d'affaires qu'elles généraient grâce à leurs investissements dans le digital, mais aussi par leur croissance supérieure à la moyenne du secteur au cours des trois années écoulées.

Un petit groupe d'entreprises de production et d'entreprises industrielles se démarquait des autres. Représentant 22 % de notre échantillon, ces « champions » ont consacré 1,5 fois plus d'investissements à la transformation digitale de leurs fonctions que les autres entreprises (39 % de leur chiffre d'affaires). Ce qui ne les a pas empêchés d'enregistrer une augmentation du chiffre d'affaires 4 fois supérieure – 27 % contre 6,6 % (voir figure 1).


Figure 1: Investissements dans la transformation digitale

Moyenne des investissements consacrés à la transformation digitale de l'ensemble des fonctions en pourcentage du chiffre d'affaires (2017-2019)




Augmentation moyenne du chiffre d'affaires résultant des investissements consacrés à la transformation digitale de l'ensemble des fonctions, exprimée en pourcentage (2017-2019)



Mais les champions investissant plus du tiers de leur chiffre d'affaires dans des projets digitaux, leur croissance était-elle rentable ? C'est ce que nous avons voulu savoir. Nous avons donc examiné leur bénéfice avant intérêts et impôts (BAII) et découvert qu'entre 2017 et 2019, celui-ci avait fait un bond de 27 %, alors que les autres entreprises n'enregistraient qu'une croissance de 2,1 % (voir figure 2).



Figure 2: Une croissance rentable grâce au digital

Augmentation moyenne du chiffre d'affaires résultant des investissements consacrés à la transformation digitale de l'ensemble des fonctions, exprimée en pourcentage (2017-2019)



Mais ce que révèle surtout notre étude, c'est que ces entreprises ont su venir à bout des silos. Comment ? Parce qu'elles capitalisent sur la puissance des plateformes cloud et sur le partage des données. Une approche qui porte ses fruits.

Le secret des
Champions


Nous avons identifié cinq grands comportements qui les différencient des autres entreprises. Ces champions ont davantage tendance

  1. Clarté et Objectifs communs : ils expliquent clairement aux responsables fonctionnels ce que la transformation digitale signifie pour l'entreprise et pourquoi chacun doit collaborer à cette mission commune ;
  2. Responsabiliser les cadres dirigeants : Ils responsabilisent les cadres dirigeants pour responsables du degré de coopération et de collaboration observé à l'échelle de l'entreprise ;
  3. Bien choisir ses sujets : ils priorisent les projets qui génèrent de la valeur pour l'entreprise dans son ensemble et qui favorisent la collaboration entre fonctions ;
  4. Investir dans des plates-formes de collaboration : Ils Investissent dans des plateformes qui permettent une collaboration continue et les faire monter en charge rapidement – ce qui permet de résoudre les problèmes de cloisonnement ;
  5. Établir des règles claires pour encadrer la technologie de l'information et la technologie opérationnelle, et définir la façon dont elles doivent interagir.


Une roadmap collaborative
et multidisciplinaire


En matière de transformation digitale, il est essentiel que les réussites d'une fonction donnée ne soient pas perdues pour les autres fonctions. C'est ce qui arrive lorsque la valeur n'est pas définie de façon homogène pour toute l'entreprise. Au contraire, on constate que les champions veillent à ce que chacune de leurs fonctions génère de la valeur de manière cohérente, tout en s'appuyant sur la valeur créée par les autres fonctions

Voici cinq actions clés qu'entreprennent les champions. Pour relever les défis souvent associés à la collaboration et pour harmoniser leurs projets de digitalisation dans toutes les fonctions, les entreprises doivent mettre l'accent sur ces cinq actions stratégiques.


01. Planifier le travail et travailler le plan :

Soyez précis, directif et clair au sujet de la vision et de la mission de votre transformation digitale.

Définir une stratégie globale et répertorier les résultats à atteindre ne suffit pas. Il est essentiel de planifier une stratégie dédiée à la transformation digitale, qui tienne compte des différentes étapes du processus – sans oublier de la partager largement avec toutes les parties prenantes. Il est également impératif de développer un plan d'exécution, afin de suivre chaque étape de la transformation.

Autonomisez et responsabilisez les personnes en charge de la collaboration interfonctionnelle.

82 % des champions confient la responsabilité de la transformation digitale à un seul cadre dirigeant, qui est aussi responsable de sa réussite pour toutes les fonctions. Lorsqu'un seul responsable est en charge de la digitalisation des opérations, cette personne doit aussi avoir la responsabilité de faire adopter les changements organisationnels nécessaires. Cela permet à l'entreprise de capitaliser au maximum sur ses investissements dans le digital. Confier cette responsabilité à une seule personne augmente les chances de réussite.

Priorisez les projets digitaux qui favorisent la collaboration interfonctionnelle.

Les champions savent à quels projets ils doivent consacrer des investissements en capital et de quelle manière ils doivent le faire. Pour cela, il priorisent les projets qui nécessitent une collaboration entre fonctions. Ceux-ci sont ensuite financés et exécutés à l'échelle de l'entreprise.

Assurez-vous de l'interopérabilité de toutes vos plateformes et solutions digitales.

Les champions veillent à harmoniser leurs différentes plateformes technologiques dans le cloud : elles interagissent ainsi efficacement et visent un objectif commun. On observe chez eux un bon fonctionnement et une bonne communication des plateformes digitales.

Dès le départ, mettez en place des règles de gouvernance intelligentes en matière de technologie de l'information et de technologie opérationnelle.

La collaboration interfonctionnelle est plus efficace lorsque les équipes sont armées de la technologie et du savoir-faire qui leur permettent de collecter, de partager et d'analyser les données de manière à accéder aux informations les plus pertinentes.

Conclusion :
Seul, on va plus vite.
Ensemble, on va plus loin.


La collaboration interfonctionnelle n'est pas une fin en soi, ni même un moyen de parvenir à une fin. Dans un monde post-COVID-19 où rien n'est plus comme avant, les entreprises doivent y voir un impératif organisationnel central, et les dirigeants chargés de soutenir les initiatives de transformation digitale doivent y accorder toute leur attention. Exécutée efficacement, une meilleure collaboration entre fonctions peut non seulement réduire les coûts et le gaspillage, mais aussi générer des résultats financiers mesurables.

Alors que l'adoption et l'implémentation des technologies digitales, ou encore l'accélération de leur transformation digitale, donnent encore du fil à retordre aux entreprises, celles-ci peuvent facilement perdre de vue la collaboration interfonctionnelle. À l'inverse, les champions y voient un élément fondamental de leur activité. Tout comme l'efficience et la productivité, elle devient un baromètre important de la réussite par temps de crise.

Prenez connaissance des éléments clés

Temps de lecture : 20 minutes

Rapport complet

Comment surmonter la crise grâce à la collaboration

Télécharger le rapport complet (en anglais)

SlideShare

À propos de l'étude


Courant janvier et février 2020, nous avons interrogé 1 550 cadres supérieurs travaillant dans 14 secteurs et 11 pays différents, au sein d'entreprises dont les ventes annuelles dépassent 1 milliard USD.

L'enquête demandait aux cadres d'indiquer le nom de leur entreprise, ainsi que les investissements réalisés en faveur de la transformation digitale de leurs principales fonctions métier. Nous avons aussi collecté les données relatives à l'impact de ces investissements sur les coûts et le chiffre d'affaires. Nous avons ensuite comparé ces données avec des informations financières rendues publiques, afin de vérifier la perte de valeur liée à la concurrence interfonctionnelle. Pour être identifiées comme « champions », les entreprises devaient satisfaire à deux critères distincts :

  1. l'impact interfonctionnel de leurs investissements dans la transformation digitale sur leur chiffre d'affaires devait être supérieur à la moyenne du secteur pour la période comprise entre 2017 et 2019 ; et
  2. la croissance de leur chiffre d'affaires global pour cette période de trois ans devait être supérieure à celles de leurs pairs.
Inscription
Restez informé avec nos dernières publications Restez informé avec nos dernières publications