L’enjeu de changement

Pour les entreprises pharmaceutiques, la découverte de nouveaux médicaments et leur mise sur le marché peuvent aujourd’hui prendre plus de 10 ans – et coûtent souvent des milliards de dollars.

Grâce à des algorithmes d’optimisation, d’échantillonnage et de machine learning, l’informatique quantique promet de révolutionner la résolution des problèmes métiers complexes, qu’elle aborde sous un angle totalement neuf. En collaboration avec le fournisseur de logiciels quantiques 1QBit, l’équipe Accenture Labs s’est lancée dans des expérimentations quantiques en entreprise.

Avec la démocratisation des ordinateurs quantiques, il sera possible de comparer des molécules complexes. À la clé : une accélération des progrès pharmaceutiques et un plus grand nombre de traitements ciblant tout un éventail de maladies.

L'alliance de la technologie et de l’ingéniosité humaine

Pionnière en matière d’innovation biotechnologique, la société Biogen est incontestablement à la pointe de la recherche et du développement pharmaceutique. Sa mission est de traiter et de guérir, à terme, les maladies neurologiques et neurodégénératives.

De nos jours, les ordinateurs classiques permettent aux laboratoires pharmaceutiques de lancer des centaines de millions de comparaisons. Toutefois, limités par leur puissance de calcul, ceux-ci ne peuvent traiter que les molécules qui ne dépassent pas une certaine taille.

Accenture Labs a donc collaboré avec la société 1QBit, qui propose une plateforme applicative quantique et des API intégrant des algorithmes prédéveloppés. Objectif : adapter l’API cloud et l’algorithme prédéveloppé de comparaison moléculaire structurale, afin d’y intégrer les exigences de Biogen en matière de pharmacophore. Accenture et Biogen ont réalisé une percée : elles ont ainsi pu vérifier que la méthode de comparaison moléculaire s’appuyant sur l’informatique quantique donnait des résultats similaires ou supérieurs à ceux des méthodes existantes. Une avancée qui indique que l’informatique quantique est susceptible d’améliorer considérablement le processus de découverte des médicaments et les résultats pour les patients.

L’ordinateur quantique a permis de fournir davantage d’informations contextuelles sur les caractéristiques communes des molécules comparées, là où l’approche classique ne permet de déduire que les correspondances de caractéristiques.

L’ordinateur quantique a permis aux scientifiques et aux chercheurs de Biogen de savoir exactement à quel niveau, comment et pourquoi les liaisons moléculaires correspondaient, leur offrant ainsi des informations exploitables de grande qualité, susceptibles d’accélérer la conception et la découverte de médicaments.

Voir toutes les offres

Une nouvelle R&D dans l'industrie pharmaceutique est en marche

Accenture et Biogen ont pu vérifier que la méthode de comparaison moléculaire s’appuyant sur l’informatique quantique donnait des résultats similaires ou supérieurs à ceux des méthodes existantes.

Une avancée qui indique que l’informatique quantique est susceptible d’améliorer considérablement le processus de découverte des médicaments et les résultats pour les patients.

Sur la base de ces recherches, Accenture a créé pour Biogen une application quantique de comparaison moléculaire qui présente plusieurs avantages évidents par rapport à l'informatique classique.

Voir toutes les offres

Révolutionner le processus de comparaison moléculaire
En collaboration avec Biogen, les chercheurs d’Accenture Labs ont travaillé à l’identification de processus d’optimisation quantiques les plus bénéfiques à l’entreprise. À l’heure actuelle, les entreprises pharmaceutiques et celles spécialisées dans la science des matériaux emploient différentes méthodes de calcul intensif pour examiner les combinaisons de molécules et prédire les effets positifs des approches thérapeutiques potentielles, tout en réduisant leurs effets indésirables. Clairement, l’informatique quantique peut ici surclasser les méthodes de calcul existantes et améliorer les résultats.

Des résultats qui font la différence

En à peine deux mois, Accenture Labs, 1QBit et Biogen sont passées de la découverte et de l’expérimentation de l’informatique quantique à une preuve du concept (PoC) qui a permis de valider l’approche quantique de la comparaison moléculaire, pour enfin déboucher sur une application quantique exploitable, aux processus transparents, capable de générer des résultats à partir de comparaisons moléculaires, et de fournir de précieuses informations sur les caractéristiques communes.

Biogen a choisi d’associer la méthode de comparaison moléculaire classique (qui lui permet de comparer des millions de molécules) avec cette application quantique qui lui livre une mine d’informations détaillées et contextuelles sur certains résultats.

L'informatique quantique permet à Biogen d'aller plus loin et de recueillir des informations sur des résultats sélectionnés, ce qui lui offre un avantage concurrentiel avec des délais de mise sur le marché plus courts et des économies de coûts.
NEWSLETTER
Abonnez-vous à nos dernières publications Abonnez-vous à nos dernières publications