RAPPORT DE RECHERCHE

En bref

En bref

  • Les technologies digitales telles que l’intelligence artificielle (IA) et l’analyse de données transforment le cycle des opérations de fusion et d’acquisition (M&A).
  • Alors que la création de valeur passe des secteurs industriels aux écosystèmes intersectoriels, les gagnants parviendront à maximiser la valeur plus rapidement.
  • Les nouvelles applications de ciblage utilisant l’IA aident à identifier davantage de sources de valeur dans les transactions, avec plus de précision et de rapidité.
  • En exploitant un ensemble de techniques d’analyse de données, des entreprises ont réussi à concevoir de nouveaux ensembles en deux fois moins de temps qu’auparavant.


La transformation digitale exige une nouvelle approche

Les technologies digitales comme l’IA et l’analyse de données transforment le cycle des M&A. L’analyse de données digitale est un outil parfaitement adapté au contexte actuel, dans lequel les M&A sont de plus en en plus fréquentes dans la stratégie des entreprises. Les grandes entreprises ont aujourd’hui besoin d’une fonction M&A robuste, appuyée sur l’IA et l’analyse de données pour garantir la rapidité et de nouvelles capacités.

L’analyse de données permet non seulement d’accélérer les processus, mais elle améliore aussi la précision et permet aux talents de se consacrer à ce qu’ils font le mieux, pendant que l’IA se charge du reste. La nouvelle approche des M&A exige un changement d’état d’esprit ; les équipes dirigeantes doivent privilégier l’agilité et l’innovation, en ajoutant la logique, la rapidité et l’intelligence des machines aux capacités humaines. L’association homme/machine engendre une approche de la fonction M&A de type « cerveau total », où la science soutient l’intuition.

Une approche « cerveau total » pour améliorer les M&A

Les entreprises qui adoptent une approche « cerveau total » du leadership ont, en moyenne, une croissance de leurs revenus supérieure de 22 % et une rentabilité supérieure de 34 %. Imaginez que les machines puissent prendre en charge l’essentiel de la charge du cerveau gauche lors des M&A, laissant ainsi aux talents le loisir d’exploiter les capacités de leur cerveau droit pour, par exemple, synthétiser les différents points de vue et analyses.

EN SAVOIR PLUS

Une vision quotidienne des opportunités

De nombreuses cibles potentielles sont confidentielles, plus petites et plus difficiles à identifier à l’aide des techniques traditionnelles. En s’appuyant sur des jeux de données et des outils d’apprentissage automatique robustes, les entreprises peuvent se doter des capacités d’acquisition recherchées en interne. Et elles peuvent le faire plus rapidement et à moindre coût. Les outils de sélection automatisée des cibles permettent aux interfaces web de développer des critères de recherche personnalisés dans des délais très courts. Les équipes d’analystes peuvent ainsi identifier des milliers de cibles, faire un tri à l’aide de critères pondérés et de fonctions de traitement du langage naturel (NLP), réduisant de 50 à 60 % le temps consacré à ces tâches par rapport aux méthodes conventionnelles.

En outre, les nouvelles applications de ciblage utilisant l’IA permettent aux équipes M&A de traiter et de codifier rapidement de vastes ensembles de données, avec toute la puissance de traitement nécessaire pour évaluer rapidement de nombreux scénarios potentiels. Fort de ces informations, les dirigeants et leurs équipes peuvent identifier davantage de sources de valeur dans leurs transactions, tout en évaluant plus précisément le potentiel de valeur.

Le croisement de données externes et intrinsèques à l'organisation, couplé à la puissance des outils permettent de mettre en exergue les poches de valeur non adressées sur des cibles potentielles.

Romain Le Guen

Senior Manager – Accenture Strategy, Mergers & Acquisitions, France

Renforcer les certitudes grâce à l’analyse de données

Dans l’environnement actuel, à l’heure où les opérations de M&A sont toujours plus vastes et complexes, le calcul précis de la valeur nécessite d’analyser toujours davantage de données, de tester davantage d’options d’intégration, de considérer et de comparer davantage de sources de valeur.

L’analyse de données aide déjà les équipes dirigeantes à mieux déterminer le potentiel de valeur d’une transaction, en élargissant le nombre de facteurs examinés. Grâce à cette vision plus large, les équipes de négociation peuvent créer un modèle plus précis avant de décider s’il convient d’aller de l’avant avec une cible ou une autre.

Lorsqu’une transaction est engagée, les outils numériques permettent désormais aux entreprises de télécharger leurs bases de données RH dans un environnement confidentiel et sécurisé. Elles peuvent ainsi concevoir la nouvelle organisation et reconfigurer les talents, en prenant en compte les fonctions, les niveaux hiérarchiques, les salaires, les compétences, etc. Au lieu de se heurter à des centaines de feuilles de calcul, les dirigeants peuvent identifier globalement les synergies et les économies de façon quasi instantanée.

Grâce à un ensemble de techniques d’analyse de données, des entreprises ont réussi à concevoir de nouveaux ensembles en deux fois moins de temps qu’auparavant.

Des processus post-opération accélérés

Les entreprises veulent pouvoir être opérationnelles dès la conclusion de la transaction, plutôt que d’affronter d’interminables procédures d’intégration. De la définition des rôles et du choix des talents à l’identification des tâches à automatiser, en passant par l’analyse de téraoctets de données non structurées pour les clauses contractuelles relatives à l’ajustement du coût ou au changement de contrôle, l’analyse de données peut réaliser en quelques minutes ce qui prenait auparavant des semaines, voire des mois.

Toute fusion ou acquisition perturbe le fonctionnement d’une entreprise. Mais les outils d’analyse de données permettent d’atteindre l’état cible souhaité plus rapidement et avec moins de risques, garantissant ainsi un retour plus rapide au rythme d’activité normale de l’entreprise.

De plusieurs mois à seulement six jours

Accenture Strategy a récemment aidé une grande entreprise des sciences de la vie dans le cadre d’une opération de cession. Les systèmes de l’entreprise étaient remplis d’éléments de propriété intellectuelle (IP). Il fallait donc identifier quels éléments conserver et ceux à inclure dans la cession. Un tel travail, consistant à exécuter des recherches sur de grands volumes de contenus non structurés, aurait auparavant pris des mois, mais il a été réalisé en seulement six jours grâce à l’IA.

Les pratiques actuelles des leaders de demain

Les entreprises leaders orientées vers la croissance surpassent déjà les autres entreprises acheteuses, en décidant de :

Adopter une démarche plus expérimentale

Les entreprises leaders ne se cantonnent pas à l’utilisation de techniques éprouvées ; elles modifient leurs pratiques M&A existantes en jouant le jeu de l’expérimental et du sur mesure en fonction des situations. Plutôt qu’un outil d’aide à la décision inséré de force dans le cycle traditionnel de transaction, l’analyse de données est intégrée au cœur de toutes les étapes.

Créer des capacités digitales

Créer des capacités digitales et d’analyse de données qui associent les bons outils aux bons talents. Les entreprises leaders recrutent des professionnels qui possèdent les compétences et l’état d’esprit requis pour utiliser et développer les outils M&A digitaux les plus récents.

Utiliser les sources de données traditionnelles et non-conventionnelles

Les entreprises leaders exploitent de nouvelles capacités de gestion des données pour identifier les candidats M&A potentiels, les possibilités de synergies et les risques. En utilisant de nouvelles sources d’information, elles ont une image plus complète pour soutenir la prise de décisions.

Concevoir la fonction M&A autour de l’analyse de données

De nombreuses entreprises considèrent l’analyse de données comme une aide à la décision. Les entreprises leaders ne cherchent pas à intégrer de force l’analyse des données au sein du cycle traditionnel de transaction, mais elles créent une fonction M&A moderne, organisée autour des nouvelles perspectives offertes par l’analyse de données.

Voir toutes les offres

Dans l’environnement actuel, les gagnants seront ceux qui parviendront à maximiser la valeur plus rapidement et avec plus d’assurance. Ce qui implique d’investir non seulement dans des outils d’analyse de données avancée, mais aussi dans des talents rompus à ces outils pour renforcer la puissance de votre entreprise en matière de M&A. Vous aurez ainsi le maximum possible de sérénité pour affronter le monde imprévisible des fusions et acquisitions.

Arthur Bert

Directeur Exécutif, Accenture Strategy


Olga Nissen

Directeur Exécutif, Accenture Strategy


Stewart Levine

Directeur Principal - Accenture Strategy


Matthew McClelland

Senior Manager – Accenture Strategy

POUR ALLER PLUS LOIN


Inscription
Restez informé avec nos dernières publications Restez informé avec nos dernières publications