En bref

En bref

  • Le continuum du métavers est arrivé, proposant une foule de nouvelles technologies et d’expériences qui révolutionneront l’exploitation des entreprises.
  • Les organisations chefs de file doivent élaborer des stratégies pour un monde où le physique se mêle au virtuel, sur différentes plateformes. Pour réussir, elles devront toutes les utiliser pour atteindre leurs clients, employés et partenaires.
  • Quatre tendances de base du continuum émergent aujourd’hui : WebMoi, Le monde programmable, L’irréel et Calculer l’impossible.


Les entreprises se retrouveront bientôt au carrefour de nombreux nouveaux mondes, où elles entretiendront les réalités physiques et virtuelles qu’elles se sont bâties et offriront des services dans des environnements créés par autrui. Les gens vivront activement dans ces mondes et les parcourront au quotidien.

Place au continuum du métavers.

De nouveaux mondes, une seule entreprise

Le monde physique pétille avec de nouvelles capacités – un environnement à la fois, chacun ayant ses propres règles. Et des sphères purement numériques voient le jour aussi. Les grandes entreprises déplaceront leurs activités internes vers le métavers pour permettre aux employés de travailler et d’interagir partout. Durant nos temps libres, de nouvelles expériences de consommation dans le métavers nous plongeront dans tous les types d’espaces imaginables, où nous jouerons à des jeux, socialiserons sur de longues distances et nous détendrons.

Les possibilités se multiplient dans tous ces nouveaux mondes. Et pour mieux servir les clients et les entreprises partenaires, il faudra une stratégie pour maîtriser l’ensemble du spectre.

Constatant les signes d’un virage profond, l’équipe Vision technologique d’Accenture a jugé bon de scruter l’horizon comme jamais. Les années 2020 verront des entreprises ambitieuses donner vie à ces nouvelles réalités physiques et numériques, ainsi qu’à des mondes peuplés à la fois de gens et d’IA, entre autres, rendus possibles par de nouveaux types d’ordinateurs.

Les innovations comme celles-ci remettent en question nos hypothèses de base sur la technologie et les affaires. Nous pénétrons ainsi dans un nouveau milieu dépourvu de règles et d’attentes. Il s’agit d’une occasion en or de bâtir et de façonner les mondes de demain.

Le sol est en train de se mouvoir sous nos pieds. Bon nombre d’avantages concurrentiels que les entreprises ont travaillé fort pour créer commencent à s’estomper. Elles devront réinventer chaque dimension de leur organisation, de leur modèle d’exploitation à leur proposition de valeur fondamentale. Et les dirigeants avant-gardistes s’y mettent déjà.

Les tendances

Dans ce rapport Vision technologique, nous explorons comment les innovations technologiques d’aujourd’hui deviennent les fondements de notre avenir collectif. Les tendances portent sur l’ensemble du continuum, du virtuel au physique, entre humains et machines. Elles déterminent où les entreprises ambitieuses peuvent trouver de la valeur en se déracinant du terreau d’aujourd’hui et en se plantant fermement dans celui de demain.

WebMoi


La tendance WebMoi examine la façon dont Internet se réinvente. Les deux dernières années ont incité les entreprises à se pencher sur de nouveaux modes d’expérience numérique. Les gens ont commencé à vivre virtuellement comme ils n’auraient jamais imaginé. Maintenant, le métavers émerge comme une évolution naturelle conciliant la conception actuelle d’Internet avec nos attentes pour lui à l’avenir. L’avènement du métavers mettra les entreprises au défi de modifier leur présence en ligne et de lancer la prochaine révolution de la plateforme, en créant de nouvelles façons d’interagir avec les clients, les partenaires et la main-d’œuvre numérique.

Le monde programmable


La valeur des nouveaux mondes virtuels plafonnerait si ce n’était des changements parallèles qui les ancrent dans le domaine physique. Le monde programmable aborde la façon de plus en plus sophistiquée dont la technologie s’imbrique dans nos environnements physiques. On décrit comment la convergence de la 5G, de l’informatique ambiante, de la réalité augmentée et des matériaux intelligents changent la façon dont les entreprises abordent le monde physique. Nous serons bientôt en mesure de traiter notre environnement davantage comme une technologie, nous permettant d’atteindre un niveau sans précédent de commande, d’automatisation et de personnalisation.

L’irréel


Les humains sont les principaux résidents de ces nouveaux mondes. Mais nous suivons également l’émergence de l’irréel, une tendance où des machines passablement humaines meublent de plus en plus nos environnements et nos entreprises. Les qualités « irréelles » deviennent intrinsèques à l’intelligence artificielle, voire aux données, que les entreprises intègrent aux fonctions essentielles à leur mission. Dans un même temps, les gens se retrouvent face à face avec des acteurs malveillants qui utilisent cette technologie – on pense aux hypertrucages et aux robots, entre autres – suscitant une préoccupation croissante qui pourrait devenir le plus grand obstacle à l’évolution de l’IA. Qu’on le veuille ou non, les entreprises ont été projetées à l’avant-plan d’un monde qui se demande ce qui est vrai, ce qui ne l’est pas... et si la ligne entre les deux importe réellement.

Calculer l’impossible


Nous sommes sur le point de redéfinir les frontières des industries traditionnelles en commençant à calculer l’impossible. La limite extrême du possible sur le plan informatique est en train d’être perturbée par l’émergence d’une nouvelle catégorie de machines. Les ordinateurs quantiques, d’inspiration biologique et performants permettent aux entreprises de relever les grands défis qui caractérisaient jadis le cœur même de leurs industries. Les problèmes autrefois considérés comme impossibles deviennent de plus en plus faciles à résoudre, et les chefs d’entreprise remettront en question certaines des hypothèses les plus fondamentales au sujet de leurs activités.

Nous sommes à une charnière unique. Non parce qu’il y a de nouvelles technologies à maîtriser, mais plutôt parce que la concurrence au cours de la prochaine décennie exigera plus que de simples compétences technologiques et d’innovation. Il faudra cultiver une vision véritablement concurrentielle, tant de l’aspect que prendront ces mondes futurs que de la transformation de son entreprise pour assurer sa réussite. La technologie nous oriente dans la bonne direction, mais le reste dépend de vous.

À propos des auteurs

Paul Daugherty

Directeur De La Technologie Et De L'innovation – Accenture


Marc Carrel-Billiard

Directeur Général Principal Mondial – Accenture Labs


Michael Biltz

Directeur Général – Vision Technologique D'accenture

SUR LE MÊME THÈME

Tendances Fjord 2022
Avenir des entreprises : Signaux du changement
Créer une valeur durable dans un monde en évolution

INSCRIPTION
Restez au courant avec notre infolettre Restez au courant avec notre infolettre