En bref 

En bref 

  • Le continuum du métavers est là, et avec lui émerge un arsenal de nouvelles technologies et expériences qui sont sur le point de révolutionner les modèles opérationnels des entreprises.
  • Dans cet univers où les mondes physiques et numériques se rejoignent sur une multitude de plateformes, les grandes entreprises doivent définir des stratégies spécifiques.
  • Quatre grandes tendances caractérisent, aujourd’hui, ce continuum  : « le Moi connecté », « un monde programmable », « au-delà du réel » et « l’informatique amplifiée »


Bientôt, les entreprises seront à la croisée d’une myriade de nouveaux mondes, où elles géreront des réalités à la fois physiques et virtuelles, qu’elles auront elles-mêmes créées et elles proposeront des services dans des environnements développés par des tiers. Au quotidien, les utilisateurs passeront activement d’un monde à l’autre.

Bienvenue dans le continuum du métavers.

Une myriade de nouveaux mondes, une seule entreprise

Nous assistons à la naissance d’un nouveau monde physique, pourvu de nouvelles capacités. L’un après l’autre, de nouveaux environnements apparaissent, chacun disposant de ses propres règles. Et avec eux émergent aussi des mondes purement numériques. Les grandes entreprises feront migrer leurs opérations internes vers le métavers, afin que leurs collaborateurs puissent opérer ces enterprises, où qu’ils se trouvent. Pendant notre temps libre, de nouvelles expériences client hébergées dans le métavers nous transporteront vers une infinité de mondes, où nous pourront jouer, entretenir des relations sociales à distance ou nous détendre.

Avec le foisonnement d’opportunités qu’offrent tous ces mondes, les entreprises devront élaborer une stratégie, afin de couvrir le champ des possibles et servir au mieux leurs collaborateurs, clients et partenaires.

Face aux signes de profond changement qui se profile, la Vision Technologique d’Accenture se projette plus loin que jamais. Dans les prochaines années, nous observerons des entreprises ambitieuses donner vie à ces mondes physiques et numériques, mais aussi à des mondes où se côtoieront humains et intelligences artificielles (IA), des mondes rendus possibles par de nouveaux types d’ordinateurs, et plus encore.

À l’heure où de telles avancées remettent en question nos postulats les plus fondamentaux concernant les technologies et les entreprises, nous abordons de nouveaux paysages, sans règle établies et sans à idées préconçues. Une occasion unique de bâtir les mondes de demain.

Le sol change sous nos pieds et bon nombre des avantages concurrentiels que les entreprises ont bâti commencent à reculer. Depuis les modèles opérationnels jusqu’aux propositions de valeur fondamentales, le moindre aspect de l’entreprise est à repenser. Et les leaders avant-gardistes ont déjà pris les devants.

Les tendances 

Dans cette nouvelle édition de la Vision Technologique 2022, nous analysons comment les innovations technologiques d’aujourd’hui sont en train de devenir les fondations de notre avenir collectif. Du monde virtuel au monde physique en passant par les humains et les machines, ces tendances couvrent l’intégralité du continuum. Elles identifient les domaines dans lesquels les entreprises ambitieuses peuvent générer de la valeur en tournant le dos au présent pour s’ancrer fermement dans le futur.

Le Moi connecté

« Le Moi connecté » analyse la réinvention du web.


« Le Moi connecté » analyse la réinvention du web. Au cours des deux dernières années, notre vie virtuelle a pris une importance que nous n’aurions jamais imaginée, ce qui a poussé les entreprises à explorer de nouvelles expériences digitales. Le métavers signe maintenant une évolution naturelle, qui rapproche l’Internet d’aujourd’hui de nos exigences de demain. Avec l’avènement du métavers et à mesure qu’elles inventeront de nouvelles façons d’interagir avec leurs clients, leurs partenaires et leurs effectifs à distance, les entreprises devront revoir leur présence en ligne et imaginer la nouvelle révolution des plateformes.

Un monde programmable


Sans les changements qui les accompagnent et qui les ancrent dans le monde physique, les nouveaux mondes virtuels n’auraient qu’un intérêt limité. « Un monde programmable » explore la façon dont les technologies sont de plus en plus intimement liées à nos environnements physiques. Cette tendance met en lumière la convergence de la 5G, de l’intelligence contextuelle, de la réalité augmentée et des matériaux intelligents et anticipe leurs répercussions sur la façon dont les entreprises interagissent avec le monde physique. Nous serons bientôt capables de traiter notre environnement comme une technologie – avec, à la clé, des niveaux de contrôle, d’automatisation et de personnalisation sans précédent.

Au-delà du réel


Les humains demeurent les principaux résidents de ces nouveaux mondes. Mais nous suivons de près la projection « au-delà du réel » – une tendance dans laquelle les environnements et les entreprises accueillent un nombre croissant de machines aux caractéristiques presque humaines. Ces caractéristiques « irréelles » deviennent inhérentes à l’intelligence artificielle, voire aux données, que les entreprises exploitent de plus en plus dans des fonctions stratégiques. En parallèle, les utilisateurs sont confrontés à des acteurs malveillants qui exploitent ces technologies – des robots jusqu’aux deepfakes – suscitant une inquiétude croissante, qui pourrait devenir le plus grand frein au développement de l’IA. Qu’est-ce qui est réel ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ? La frontière qui sépare les deux est-elle vraiment importante ? Qu’on le veuille ou non, les entreprises ont été propulsées au cœur d’un monde qui remet tout cela en question.

L’informatique amplifiée


À l’heure où nous commençons à calculer l’impossible, exploiter « l'informatique amplifiée », nous sommes sur le point de redéfinir les limites sectorielles conventionnelles. Avec l’émergence d’une nouvelle catégorie de machines, la limite de ce qu’il est possible de calculer d’un point de vue informatique est bouleversée. Les ordinateurs quantiques, les ordinateurs bio-inspirés et les superordinateurs permettent aux entreprises de relever de formidables défis, qui, jusque-là, définissaient l’essence même de leur secteur. À mesure que les problèmes autrefois considérés comme insolubles deviendront de plus en plus faciles à résoudre, les dirigeants questionneront les postulats les plus fondamentaux concernant leur entreprise.

Nous abordons l’aube d’une nouvelle ère. Non parce que nous aurons de nouvelles technologies à maîtriser, mais parce que dans cette nouvelle décennie, la concurrence nécessitera plus que des compétences techniques et des capacités d’innovation. Elle exigera une vision véritablement compétitive – à la fois pour définir les mondes à venir, mais aussi pour cerner les transformations dont votre entreprise aura besoin pour y réussir. Les technologies nous accompagnent dans la bonne direction. Le reste dépend de vous.


A propos des auteurs

Paul Daugherty

Directeur Exécutif Groupe – Accenture Technology et CTO


Marc Carrel-Billiard

Senior Managing Director – Accenture Technology Innovation and Accenture Labs


Michael Biltz

Directeur Exécutif – Vision Technologique Accenture

POUR ALLER PLUS LOIN

FJord Trends 2022
Business Futures 2021 : les signaux du changement

L’essentiel

L’intégralité de l’étude

Temps de lecture : env. 30 min

Etude complète (en anglais)

Notre nouvelle étude dessine les quatre grandes tendances continuum du métavers : « le Moi connecté », « un monde programmable », « au-delà du réel » et « l’informatique amplifiée ».

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE

L'essentiel

Executive summary (en français)

Temps de lecture : env. 15 min

Le continuum de la technologie et de l’expérience qui redessine l’entreprise

VOIR

Infographie (en anglais)

Temps de lecture : env. 5 min

À bientôt dans le métavers

VOIR
NEWSLETTER
Abonnez-vous à nos dernières publications Abonnez-vous à nos dernières publications