Skip to main content Skip to Footer

COMPÉTITIVITÉ


QU'EST-CE QUE LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx) ?

Plus holistique que le budget base zéro (BBZ, également appelé ZBB en anglais), la méthode ZBx est une nouvelle façon d'identifier les sources d'économies afin de réinvestir dans la croissance, la rentabilité, la durabilité et la confiance.

La méthode ZBx privilégie l’agilité plutôt que l’austérité, la visibilité plutôt que la spéculation et l’avenir plutôt que le passé, fortifiant ainsi la stratégie de croissance et la compétitivité. L’adoption du ZBx n’est pas facile. Cela va au-delà des postes de coûts et des bilans. Il s’agit de transformer une culture au sein d’une organisation, et susciter l'adhésion et l'appropriation de l'approche par l'équipe dirigeante et leurs subordonnés directs.

NOTRE APPROCHE DE LA MÉTHODE BASE ZÉRO

La méthode ZBx décline l’approche base zéro à travers l’ensemble de l’entreprise, en se concentrant sur quatre domaines essentiels. Avec pour but de devenir – et rester – agile dans un environnement très compétitif.

LA DÉPENSE BASE ZÉRO (ZBS)

L’analyse minutieuse des frais généraux discrétionnaires, hors main d’œuvre, libère des ressources financières. De quoi améliorer la croissance, les investissements dans les capacités et l’EBITDA, tout en encourageant un changement de culture d’entreprise.

L’ORGANISATION BASE ZÉRO (ZBO)

La redéfinition complète de la structure organisationnelle a pour but d’affecter les talents et les ressources à des compétences spécifiques, créatrices de valeur et stimulant la croissance.

LE FRONT OFFICE BASE ZÉRO (ZBFO)

L’approche vise à améliorer le marketing, les ventes, le service client et la tarification afin de réduire le coût d’acquisition client, en optimisant la dépense client.

LA SUPPLY CHAIN BASE ZÉRO (ZBSC)

L’optimisation de la Supply Chain favorise la réduction du coût des biens et services vendus (COGS), grâce à la définition de coûts cibles et une remise en question permanente, basée sur une réinitialisation régulière des coûts de référence.

LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx)

BBZ : AU-DELÀ DU BUZZ

La plus grande étude jamais menée sur la méthode base zéro est arrivée

Une augmentation sans précédent de l'adoption du BBZ indique que les programmes de budget base zéro ont atteint ou dépassé leurs objectifs. Il est temps, cependant, de distinguer les réelles performances de l’effet de mode.

LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx)

LE FRONT OFFICE BASE ZERO

L’objectif d’une croissance rentable a toujours été difficile à atteindre. Il l’est encore plus aujourd’hui à l’ère de l’économie digitale.

Le front office est le garant de la croissance, la rentabilité et la confiance. Pourtant, c'est aujourd’hui l’entité la plus mal préparée pour cette mission.

L’ORGANISATION BASE ZÉRO (ZBO)

LE DIGITAL : RICHESSE OU GADGET ?

Dans tous les secteurs, les entreprises investissent massivement dans le digital, certainement l’objectif le plus pressant actuellement. Pourtant, beaucoup d’entre elles ne connaissent pas la valeur créée par ces investissements.

Tirer le meilleur parti des investissements digitaux commence par mesurer la valeur créée par le digital. Autrement dit, il faut associer ces investissements à des résultats mesurables, en lien avec la stratégie globale.

LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx)

VIDÉO : LA MENTALITÉ BASE ZÉRO.

Accenture Strategy a réalisé la plus grande étude jamais menée sur la mentalité base zéro. Kris Timmermans présente dans cette vidéo les trois principales conclusions.

TÉLÉCHARGER LA TRANSCRIPTION VIDÉO (EN ANGLAIS) [PDF]

LA SUPPLY CHAIN BASE ZÉRO (ZBSC)

LA SUPPLY CHAIN BASE ZÉRO

Les responsables de la Supply Chain font déjà de l’optimisation des coûts, mais les méthodes traditionnelles ne permettent pas de réduire durablement les coûts de la Supply Chain.

La ZBSC peut générer des économies immédiates de 5 à 10 % du COGS et une amélioration du ratio COGS/revenus de 600 à 800 points de base sur le long terme.

L’ORGANISATION BASE ZÉRO (ZBO)

L’ORGANISATION BASE ZÉRO

Une structure organisationnelle qui affecte à chaque tâche le bon talent et les bonnes compétences est essentielle à la réussite future.

Tel est l’objectif de la stratégie ZBO, qui associe les talents aux tâches contribuant significativement aux résultats de l’entreprise.

LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx)

LA NOUVELLE ÈRE DU BACK OFFICE

Découvrez comment exploiter la méthode base zéro pour réussir votre transformation digitale, quel que soit votre environnement.

LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx)

LA MÉTHODE ZBX POUR PILOTER LES FUSIONS ET ACQUISITIONS

Utilisez la méthode base zéro (ZBx) pour piloter les fusions et acquisitions.

LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx)

LA MÉTHODE BASE ZÉRO

À la différence des initiatives de réduction des coûts de type BBZ, la méthode ZBx est élaborée à partir d’une base zéro et redéfinit les coûts cibles en fonction des évolutions futures.

La méthode ZBx étend l’approche de type base zéro à chaque ligne budgétaire. En fin de compte, elle est une alternative pour concilier réduction des coûts et stratégie de croissance.

LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx)

LA BANQUE « ÉVOLUTIVE »

Les banques ont du mal à définir une stratégie qui leur permettra d'affronter les disruptions profondes de leur secteur.

La banque doit passer, sans plus attendre, dans une phase de transition afin de soutenir le financement de son processus de transformation.

LA DÉPENSE BASE ZÉRO (ZBS)

LA DÉPENSE BASE ZÉRO (ZBS)

Dépenser moins pour libérer des ressources est primordial pour la croissance stratégique d'une entreprise et sa compétitivité à long terme.
La dépense base zéro libère des moyens financiers pour réinvestir dans des activités qui stimulent la croissance.

LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx)

LES TECHNIQUES TRADITIONNELLES DE RÉDUCTION DES COÛTS S’ESSOUFFLENT

Pour réussir dans un contexte instable, les opérateurs pétroliers et gaziers peuvent se tourner vers la méthode ZBx afin d’avoir une réelle visibilité sur leurs dépenses et associer réduction des coûts et stratégie de croissance.

LA MÉTHODE BASE ZÉRO (ZBx)

LES ENTREPRISES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS SONT À LA RECHERCHE DE RÉDUCTION DES COÛTS ET DE CROISSANCE

En calculant leurs coûts à partir d’une base zéro, les entreprises de télécommunications peuvent satisfaire l’exigence de réduction des coûts et faire face à l’arrivée de disrupteurs digitaux.