Skip to main content Skip to Footer

CAS CLIENT


Yara : l’approvisionnement, générateur de valeur durable

Accenture a rationalisé et centralisé les opérations d'approvisionnement à travers 22 usines, générant d'importantes économies.

Présentation

Après des décennies de croissance, Yara s’est retrouvée avec un système d’approvisionnement fragmenté. Pour gagner en efficacité et réduire ses coûts, l’entreprise s’est associée à Accenture pour centraliser les opérations d’approvisionnement indirect.

La rémunération d’Accenture était liée à la réalisation d’économies, la collaboration jouait donc un rôle fondamental dans cette mission visant à faire atteindre à Yara un haut niveau de performance.

Yara International ASA (Yara) est une entreprise phare du secteur des produits chimiques fournissant des produits aux agriculteurs, et à ses clients industriels. En 2009,Yara a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 10 milliards de dollars et ses effectifs sont de 8000 collaborateurs.

Objectifs

Au cours des dernières décennies, une croissance soutenue a permis à Yara de devenir l’un des premiers fabricants d’engrais au niveau mondial. Cependant, année après année, l’ajout de nouvelles activités à son portefeuille a fini par entraîner une fragmentation et une décentralisation de ses approvisionnements indirects.

À ce stade, le fait que chacune de ses 22 usines gère de façon indépendante ses approvisionnements indirects prive Yara des avantages liés à sa taille. De plus, la multiplicité des systèmes d’approvisionnement participait à l’opacité des dépenses empêchant Yara d’avoir une vision et un contrôle clairs de l’état de ses dépenses. Enfin, les indicateurs d’évaluation de la performance des fournisseurs et de son propre système d’approvisionnement étaient insuffisants.

L’entreprise a donc recherché un partenaire pour l’aider à développer les compétences et les capacités nécessaires pour mettre en place une approche plus stratégique de l’approvisionnement.

Après avoir considéré plusieurs options, Yara a estimé qu’Accenture constituait le meilleur choix pour cette mission. Plusieurs raisons expliquent cette décision : l’expérience et la bonne réputation d’Accenture sur le marché de la logistique et de l’approvisionnement, son envergure et sa présence à l’international, une combinaison de compétences dans différents domaines et, finalement, d’excellentes références de la part d’anciens clients.

Yara s’est également intéressée aux outils qu’Accenture pouvait mettre à sa disposition comme la méthodologie d’approvisionnement stratégique (Strategic Sourcing Methodology) ou les modèles de Supply Chain Academy.

Réalisation

La première étape pour Accenture fut de réaliser une évaluation détaillée des capacités d’approvisionnement indirect de Yara. Sept domaines furent considérés (tel que le décrit le Cadre de travail d’Accenture High Performance Procurement Framework):

  1. la stratégie d’approvisionnement,

  2. la réquisition de paiements,

  3. la gestion des fournisseurs,

  4. l’organisation,

  5. le personnel

  6. la technologie.

  7. la gestion de l’approvisionnement et le management de produits,

Dans l’ensemble, ce cadre de travail a permis à Yara de comparer ses capacités aux principaux standards du marché. Dans le même temps, cette analyse a mis en lumière les changements nécessaires pour permettre à Yara d’augmenter son niveau de performances sur les approvisionnements indirects. Le but étant d’atteindre le niveau des leaders du marché.

En se basant sur les insuffisances constatées, Accenture et Yara ont alors établi un programme de transformation des capacités d’approvisionnement indirect de l’entreprise et, simultanément, de ses performances pour les années à venir.

Avant de débuter cette première étape, les deux partenaires avaient convenu de réaliser ensemble une analyse détaillée de la rentabilité de l’entreprise, incluant notamment un plan exhaustif des ressources. En suivant une approche structurée des différents marchés, ce programme de transformation offrait à Yara plusieurs moyens d’action: contraction des périodes d’inactivité dues aux accidents du travail, réduction de la fréquence des pannes d’équipement, mise en place de délais de production plus rapides, baisse des coûts via des délais de livraison et de paiement plus courts, et diminution du coût total de possession des apports indirects.

Une fois cette analyse établie, le programme a été structuré en deux volets :
d’une part les gains financiers et d’autre part leur maintien sur le long terme en créant la structure et les capacités adéquates.

L’équipe d’Accenture a redimensionné sa méthodologie pour qu’elle s’adapte parfaitement aux différents défis et opportunités auxquels Yara pouvait être confrontée. La constitution d’équipes multidisciplinaires concentrées sur chaque catégorie d’approvisionnement indirect fut un élément clé du processus. En effet, pour garantir la réussite de Yara sur le long terme, il était crucial que l’approvisionnement stratégique soit totalement intégré à sa culture et à ses opérations, depuis le conseil d’administration jusqu’à chacune des 22 usines gérées par l’entreprise. Par conséquent, Accenture a travaillé en étroite relation avec Yara afin de s’assurer que les équipes de chaque catégorie soient représentées non seulement au niveau de l’approvisionnement, mais aussi au niveau de la maintenance, de la production, et de la gestion des usines.

La gestion des fournisseurs fut également un élément primordial une fois l’approvisionnement stratégique déployé. Conformément à la méthodologie en sept étapes évoquée plus haut, Accenture a collaboré avec Yara afin de segmenter sa base de fournisseurs, puis établir ensuite des pratiques à respecter selon le segment auquel appartenait le fournisseur. Cette mesure a d’ailleurs permis de s’appuyer sur SAP pour accentuer l’automatisation de l’évaluation des fournisseurs. Accenture a également aidé Yara à développer des programmes de formation individuels destinés aux employés responsables de l’approvisionnement. Leur était notamment proposée une évaluation des compétences et un passage par la Supply Chain Academy (SCA) d’Accenture, une plate-forme d’apprentissage en ligne destinée aux cadres de la chaîne logistique. Cette SCA est utilisée par de nombreuses entreprises de la liste FORTUNE 1000.

Résultats

Grâce aux résultats de cette évaluation, Accenture a pu identifier des opportunités d’économies substantielles. Le travail de collaboration mené avec Yara s’est achevé sur la mise en place de bonnes pratiques, d’une structure organisationnelle adéquate portée par des compétences et de la technologie.

Le succès financier du projet pour Yara a permis de rémunérer les équipes Accenture qui étaient indemnisées en fonction de la valeur gagnée.

Le programme a également permis à Yara de réaliser à quel point des opérations d’approvisionnement pouvait contribuer à la réduction des coûts, et à l’amélioration des performances de l’ensemble de l’entreprise.

Tandis que, partout dans le monde, les entreprises cherchent à simplifier les opérations d’approvisionnement à l’international, plusieurs d’entre elles trouvent la solution dans une organisation plus rationnelle de leur approvisionnement. Yara en est un parfait exemple. En profitant de l’expérience d’Accenture en matière de transformation des systèmes d’approvisionnement, le fabricant d’engrais s’est doté d’une chaîne d’approvisionnement indirect structurée et équipée des talents et outils nécessaires pour améliorer son rendement financier général. Un tel environnement ne peut que contribuer de façon significative aux objectifs affichés par l’entreprise en matière de haute performance pour les années à venir.