ETUDE

En bref

En bref

  • Accenture a analysé la façon dont les fournisseurs d’énergie peuvent maintenir une croissance durable face à la crise sanitaire.
  • Désormais, la plupart des consommateurs sont davantage préoccupés par le changement climatique, mais tardent à passer à l’action.
  • Les aides gouvernementales stimulent la reprise ; des dispositifs peuvent inciter les consommateurs à investir dans l'efficacité énergétique.
  • Les fournisseurs d’énergie devraient collaborer avec les consommateurs pour une transition durable vers des ressources plus propres et efficaces.


Lorsque la COVID-19 progressait à travers le monde, la priorité des fournisseurs d’énergie était de garantir une alimentation sans interruption. Il était également vital d'assurer la sécurité du personnel tout en maintenant la stabilité du réseau. Il a fallu poursuivre les opérations dans un contexte de restrictions sur sites, de confinement et de règles de distanciation. Les flux de trésorerie et les bilans ont été impactés car la pandémie a réduit la demande d'énergie industrielle, gelé certains services énergétiques et provoqué des défauts de paiement.

Aujourd'hui, alors que les mesures de couvre-feu ou de confinement sont à nouveau de retour et que l'économie tente de repartir progressivement, les fournisseurs d’énergie se concentrent sur d’autres défis à moyen et long terme. Plus précisément : comment les dirigeants peuvent gérer et accélérer la transition énergétique dans un monde post-pandémique ?

L'intérêt pour la transition énergétique reste élevé

Ce qui est prometteur dans ce contexte, c'est que de nombreux acteurs (consommateurs d’énergie, employés, décideurs, gouvernements) poursuivent, voire renforcent leur soutien envers la transition énergétique.

Nous avons interrogé 1 400 consommateurs au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et aux États-Unis afin d’évaluer leurs préoccupations relatives aux problèmes économiques et de santé. L’objectif était de déterminer si cela avait eu un impact sur leur ressenti et leurs comportements face au changement climatique. Nous avons également interrogé des dirigeants énergéticiens en Europe et en Amérique du Nord pour évaluer la préparation de l'industrie pour répondre aux enjeuxde la transition énergétique.



La bonne nouvelle est que, la plupart des consommateurs sont désormais plus préoccupés par l'impact du changement climatique sur l'environnement et beaucoup sont prêts à investir davantage dans l'efficacité énergétique qu'avant la pandémie.

Cependant, nous constatons un décalage entre les intentions déclarées et les actions concrètes pour la transition énergétique. Environ 60 % des consommateurs interrogés ont déclaré qu'ils étaient devenus davantage conscients du changement climatique et de son impact environnemental depuis le début de l'épidémie, mais 43 % ont déclaré avoir réduit leurs dépenses consacrées aux actions contre le changement climatique.

Notre rapport étudie l'étendue de ce décalage en fonction de plusieurs scénarios dans différentes régions du monde. Nous recommandons de combler cet écart avec les dispositifs d’incitations gouvernementaux et une sensibilisation des consommateurs menée par les fournisseurs d’énergie. Ces deux acteurs doivent persuader et aider les consommateurs à continuer d'investir dans la transition énergétique - non seulement car cela est bon pour la planète, mais aussi parce que cela a un sens économique au vu de la compétitivité actuelle des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique.

« Les fournisseurs d'énergie peuvent réinventer l'expérience client, en proposant des solutions intelligentes d'énergie verte et d'efficacité énergétique, via des financements réalistes, tout en assumant le risque de leur déploiement et résultats. »

— Bruno Berthon, Responsable énergie monde - Accenture Strategy

Relancer la transition grâce au soutien du gouvernement et des fournisseurs d’énergie

Les mesures de relance gouvernementales ont pour objectif de réactiver la transition énergétique en temps de crise. En France, le plan France Relance lancé début septembre prévoit d’investir 100 milliards d'euros, dont 30 milliards d'euros entièrement consacrés à la transition écologique. Les initiatives soutenues par le gouvernement visent à moderniser l’infrastructure énergétique, accroître la création d’emplois et revitaliser l’économie, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Les incitations gouvernementales sont particulièrement importantes pour les achats nécessitant des investissements initiaux élevés tels que les panneaux photovoltaïques ou les véhicules électriques.Les crédits d'impôt et autres incitations pourraient avoir une forte contribution pour convaincre les consommateurs qui hésitent encore à augmenter leurs dépenses liées au respect de l'environnement dans ce contexte de pandémie mondiale (plus d'un client sur cinq selon notre enquête).

Notre rapport indique que la pandémie pourrait inciter de nombreux clients à investir dans l'efficacité énergétique, les sources d'énergie renouvelables, les véhicules électriques et d'autres technologies propres sur le long terme. Différents types de programmes d'incitation peuvent être un puissant facteur de motivation pour booster les achats de ces produits et services. Des options de paiement plus flexibles pourraient également faire la différence.

Plus de la moitié des consommateurs interrogés se disent désormais prêts à investir davantage dans l'efficacité énergétique après la pandémie.

Réactiver la relation client pendant et après la covid

Alors que les économies européennes et nord-américaines commencent doucement à se redresser, les fournisseurs d’énergie doivent repenser et réinventer leurs stratégies pour surmonter les nouveaux défis de la transition énergétique. Cela implique de considérer davantage l'expérience client comme une solution holistique répondant à des besoins multiples et évolutifs.

Selon notre étude, les fournisseurs énergétiques qui redéfinissent leurs relations avec les consommateurs en cette période de crise sont plus susceptibles de générer une transition réussie et durable vers des ressources propres et efficaces. Nous avons identifié trois étapes clés pour les fournisseurs d’énergie qui souhaitent participer de façon rentable à la reprise économique et à la transition énergétique.

  • Collaborer avec les consommateurs d'énergie : les consommateurs cherchent une source d'énergie fiable à un prix raisonnable – encore plus depuis la pandémie. Mais comme la crise l'a démontré, les fournisseurs d’énergie ont également besoin de ces consommateurs – pas seulement pour le chiffre d’affaires qu’ils apportent, mais en tant que partenaires pour le financement et la mise en place de la transition vers une énergie propre. Certaines activités nécessiteront des programmes de paiement différés et flexibles, l'éducation des consommateurs ou des échanges avec eux, ainsi que l’établissement de nouveaux partenariats.
  • Développer un portefeuille sélectif : le secteur de l’énergie fait face à de multiples scénarios possibles dans un contexte post-COVID. La concurrence augmente et les fournisseurs d’énergie ne peuvent plus se positionner comme des fournisseurs monolithiques de tout pour tous. Ils doivent évaluer le contexte dans lequel ils opèrent intégrant des considérations démographiques, économiques et politiques, ainsi que les attentes des consommateurs en matière de transition énergétique. Ils pourront alors définir leurs objectifs, leur positionnement et leurs opérations en fonction de ces éléments.
  • Créer un noyau résilient paré à la prochaine crise : pour poursuivre l'analyse de rentabilisation des énergies renouvelables, les fournisseurs devraient investir dans des domaines permettant une meilleure efficacité opérationnelle tels que la modernisation de la production électrique, l'optimisation des actifs commerciaux et l'exploration de nouvelles capacités pour protéger les opérations contre les défauts de paiement. Il est également essentiel d’accroître la flexibilité du réseau et de renforcer le portefeuille de services afin de répondre à la demande croissante des consommateurs en énergie verte.

Rien de tout cela ne sera facile et de nombreux facteurs critiques doivent être pris en compte. Le plus important, cependant, est le fait que les consommateurs ainsi que les fournisseurs s'accordent sur l'importance d'une énergie propre et d'une meilleure efficacité énergétique. En travaillant ensemble, les consommateurs, les fournisseurs d’énergie et les gouvernements peuvent franchir des étapes importantes dans la transition vers une économie fondée sur des sources d'énergie renouvelables. Cela profitera à l'environnement, tout en posant les bases d'une croissance durable pour le secteur énergétique.

Rencontrez nos experts

Inscription
Abonnez-vous à nos dernières publications Abonnez-vous à nos dernières publications