ETUDE

En bref

En bref

  • Les fournisseurs d'énergie ont subi de récents bouleversements en plus de la pandémie, les menant à investir dans la technologie.
  • Tandis que les pays concrétisent leurs politiques de décarbonation, la transition énergétique s'accélère, et les disruptions tendent à s'intensifier.
  • Le réseau électrique doit devenir beaucoup plus flexible et résilient pour fournir une énergie durable, abordable et fiable.
  • Comme l'indique clairement notre Vision technologique 2021, les grands changements actuels exigent un leadership audacieux.


Le secteur de l'énergie a subi d'importants bouleversements au cours de la dernière décennie. La pandémie a apporté de nouvelles perturbations. Elle a obligé les fournisseurs d'énergie à investir dans de nouvelles technologies pour favoriser le travail à distance et la sécurité des travailleurs sur le terrain. Elle a également conduit les pays à accélérer leurs politiques de décarbonisation. Avec l'accélération de la transition énergétique, il faut s'attendre à ce que ces perturbations s'intensifient au cours des dix prochaines années.

59%

des dirigeants des Utilities indiquent que le rythme de la transformation numérique de leur organisation s'accélère.

Adopter un nouvel état d'esprit pour façonner un avenir meilleur

De nombreux grands acteurs de l'énergie en Europe et en Amérique du Nord sont à la tête du développement des énergies renouvelables. La machine la plus complexe du monde - le réseau électrique - doit devenir beaucoup plus flexible et résilient pour fournir une énergie durable, abordable et fiable. Combiné à la numérisation en cours des actifs, des processus et des produits, le changement est réel et impactant.

Les énergies renouvelables représentent désormais plus de 20 % du mix électrique en Europe et aux États-Unis(1). Mais ce n'est qu'un début. D'ici 2025, la part des énergies renouvelables dans la production totale d'électricité devrait atteindre 33 %, dépassant ainsi la production à partir du charbon. Les énergies renouvelables représenteront 95 % de l'augmentation nette de la capacité électrique mondiale jusqu'en 2025(2). Le secteur attendra de ses dirigeants qu'ils apportent le changement, car le changement est nécessaire pour que le secteur puisse saisir de nouvelles opportunités.

De nouvelles forces concurrentielles vont remodeler la chaîne de valeur de l'électricité. Pourquoi ? Parce que les acteurs de l'énergie ne sont pas les seuls à rechercher ces nouvelles opportunités. Les investissements importants des acteurs du pétrole dans les énergies renouvelables et le stockage vont augmenter. Sur les marchés déréglementés, les opérateurs de télécommunications vont de plus en plus regrouper l'électricité avec d'autres services. De nouvelles entreprises natives de l'informatique dématérialisée menaceront les opérateurs historiques avec des modèles commerciaux centrés sur le client, à la manière d'Amazon.

Un nouveau leadership est nécessaire pour aborder les domaines dans lesquels les fournisseurs d'énergie ont connu des difficultés. Les leaders du secteur s'appuieront sur les enseignements tirés des événements climatiques extrêmes et de la pandémie pour ouvrir une nouvelle ère de transformation et inaugurer un nouveau type de leadership.

99%

des dirigeants des Utilities déclarent que la pandémie de la COVID-19 a créé un test de stress sans précédent pour leur organisation, dont le plus grand était leur architecture technologique.

Les anciennes approches ne permettront pas de faire face à la complexité croissante du mix énergétique, de la gestion des réseaux et des marchés de l'énergie. De nouvelles approches sont nécessaires pour fournir une énergie durable, abordable et fiable. Les clients attendront des fournisseurs d'énergie qu'ils trouvent un équilibre entre la garantie d'un approvisionnement énergétique fiable et sûr, la mise sur le marché plus rapide de nouveaux produits et services et la gestion de la transition énergétique.

Ørsted est une parfaite illustration de cet engagement stratégique en faveur du changement. Il y a moins de cinq ans, elle a cédé ses activités pétrolières et gazières, et est aujourd'hui largement reconnue comme l'une des entreprises les plus durables au monde.3

Faire place au changement

Les exigences diffèrent selon la chaîne de valeur et les marchés. En France, les fournisseurs d'énergie et opérateurs de réseaux ont des défis spécifiques à relever au sein d'un marché réglementé. Mais il y a une constante : le changement est à venir. Malgré leurs différences, tous les fournisseurs d'énergie sont confrontés à un avenir plus complexe, plus rapide et plus incertain. Le secteur se tournera vers ses dirigeants pour naviguer à travers cette incertitude, non seulement pour survivre, mais aussi pour réussir.

91%

des dirigeants des Utilities déclarent que leur organisation innove plus que jamais cette année.

Le changement n'est pas pour les timorés, mais il ne peut être évité. Le risque est que si les acteurs de l'énergie ne vont pas de l'avant, d'autres le feront. Un nouveau leadership doit apporter une nouvelle culture innovante, connectée et numérique. Elle doit se débarrasser de la vieille culture d'ingénierie, peu encline au risque et basée sur les actifs, qu'elle a développée au fil des décennies. Les leaders de l'industrie deviendront des maîtres du changement et engendreront une culture numérique et innovante pour réaliser cette transformation indispensable.

Ce nouvel état d'esprit changera radicalement l'approche des fournisseurs d'énergie en matière d'adoption des technologies. Le secteur de l'électricité, du gaz et de l'eau n'a jamais connu le niveau de perturbation ou le rythme de changement auquel il est actuellement confronté. Certains trouvent ces nouveaux défis décourageants. Mais des maîtres du changement émergent et montrent au secteur l'art du possible.

90%

des dirigeants des Utilities pensent que pour conquérir le marché de demain, leur organisation devra le définir.

Les fournisseurs d'énergie de premier plan reconnaissent la nécessité de faire les choses différemment. Ils innovent pour être compétitifs dans la transition énergétique. Ils créent de nouveaux modèles commerciaux pour répondre aux besoins évolutifs des clients. Par exemple, Enel a créé Enel X, une organisation distincte4 dotée d'un profil technologique plus fort, d'une marque autonome et d'un objectif plus précis. Exelon sépare ses actifs de services publics réglementés de ses activités de production et de vente au détail d'électricité, afin de leur permettre de poursuivre leurs propres stratégies.

L'opérateur de marché australien AEMO a ouvert un registre DER pour accélérer la création du marché de l'électricité bidirectionnel le plus sophistiqué au monde.5

Mais l'innovation ne se limite pas aux initiatives d'une seule entreprise. À l'avenir, la collaboration sera d'une importance vitale. 6

De nombreux autres leaders de l'électricité, du gaz et de l'eau doivent suivre l'exemple et saisir cette opportunité. Pourquoi cet impératif ? Parce que la plupart de la valeur de la transition énergétique sera créée sur de nouveaux marchés concurrentiels, en collaboration avec les clients, les régulateurs et un large écosystème de fournisseurs. Les Utilities ne seront pas les seules à proposer des produits et services derrière le compteur, dans la production renouvelable ou la recharge de véhicules électriques. La transition énergétique s'accélère et le temps du changement est venu. Les fournisseurs d'énergie sont particulièrement bien placés pour prendre les choses en main et jouer un rôle plus central sur la voie du "net zéro" en réinventant leurs activités avec la technologie au cœur, afin d'offrir une plus grande valeur à toutes les parties prenantes.

1US power generation by renewables exceeded 20% in 2020” Renewables New, 25 février 2021; History made: Renewable energy surpassed fossil fuels for European electricity in 2020, CNN Business, 25 janvier 2021

2 “Renewables 2020: Analysis and forecast to 2025, International Energy Agency” © OECD - Utilisé avec autorisation

3The world’s most sustainable energy company – three years running” Ørsted

4Separation facts” Exelon

5NEM Distributed Energy Resources Program” AEMO

A propos des auteurs

Paula Clark

Managing Director – Technology Consulting, Resources


Ruari Monahan

Managing Director – Strategy & Consulting, Utilities, North America


Nikoo Delgoshaie

Directeur Exécutif – Accenture Strategy


Nicholas Handcock

Director – Utilities, Offering Development, Customer Innovation


Jason Allen

Research Lead – Accenture Utilities

POUR ALLER PLUS LOIN

Vision Technologique 2021
Trends 2021
Le cloud : un impératif pour les Utilities

NEWSLETTER
Abonnez-vous à nos dernières publications Abonnez-vous à nos dernières publications