Comment l’IA peut aider le service public.

L’IA transforme déjà des pans entiers du secteur privé, mais son extraordinaire potentiel de disruption ne s’arrête pas là. Les innovations sociétales et économiques générées par ces technologies seront bientôt présentes dans tous les secteurs d’activité, y compris le secteur public.

La perspective offerte par l’intelligence artificielle de doubler les taux de croissance et d’augmenter la productivité du travail jusqu’à 40 % a convaincu la majeure partie de l’opinion de son intérêt pour le secteur public. En dépit de cette majorité favorable, une personne sur trois estime ne pas comprendre assez bien les avantages de l’IA pour juger de son utilisation dans l’administration. Cependant, ces personnes soutiennent massivement une collaboration du gouvernement avec l’IA dès lors qu’ils sont informés de la façon dont celle-ci peut améliorer la qualité de service.

L’IA n’est pas une technologie du futur. Elle est déjà bien présente, et il est impossible de l’ignorer. Plus vite les organisations gouvernementales adopteront l’intelligence artificielle, plus vite elles amélioreront leur rentabilité et la satisfaction des usagers.

70%

de la population souhaite que les autorités locales leur expliquent comment l’IA va améliorer la qualité de vie dans leur ville.

83%

des dirigeants du secteur public qui déclarent à la fois vouloir les adopter et être en mesure de le faire.

Changer la donne dans les secteurs privé et public

Grâce à l’IA, des progrès spectaculaires ont été réalisés dans le secteur privé au cours des dix dernières années. Des entreprises comme Uber et Netflix utilisent des technologies intelligentes pour améliorer en permanence le service client, de personnalisation et d’automatisation. L’IA semble offrir des possibilités infinies, ses applications permettant aussi bien de battre les meilleurs maîtres mondiaux de jeux de plateau que de prévenir les transactions frauduleuses grâce aux réseaux de neurones.

De même, les gouvernements qui donnent la priorité à l’IA dans le secteur public obtiennent des résultats spectaculaires :

  • Le gouvernement singapourien utilise l’IA pour répondre aux questions de ses administrés.
  • Le déploiement de l’IA au sein du département britannique du Travail et des Retraites lui permet de traiter plus efficacement les messages reçus.
  • Au cours d’une opération pilote, le département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis a utilisé l’IA avec succès pour traiter des milliers de commentaires publics sur les propositions de réglementation.

Quand la réalité balaye les inquiétudes

Malgré les progrès réalisés, certains craignent que l’IA représente une menace pour les emplois. Un récent sondage Accenture révèle que 4 personnes sur 10 pensent que l’IA prend le travail des employés.

Mais automatiser les tâches répétitives et ennuyeuses avec l’IA permet en réalité aux travailleurs de se concentrer sur des tâches plus gratifiantes. Lorsque l’IA prend en charge des tâches demandant habituellement beaucoup de travail, les employés ont la possibilité d’effectuer un travail plus valorisant qui augmente l’attrait de l’administration.

Savoir endosser les responsabilités

L’IA offre un grand potentiel, mais des défis restent à surmonter. Pour gagner la confiance de l’opinion publique, il est essentiel que l’IA soit mise en place avec une attention toute particulière afin d’éviter les dérives et conséquences indésirables.

Le gouvernement doit mettre la responsabilité, l’équité et la transparence au cœur de ses préoccupations lors de l’adoption de l’IA pour améliorer son fonctionnement et celui de ses services publics. La mise en place de cadres éthiques et législatifs permettra à l’IA d’être utilisée en toute sécurité dans les différentes administrations.

Les défis liés à la mise en œuvre de l’IA pourront être surmontés, à condition de mettre en place des politiques pertinentes et réfléchies. Nous pouvons entraîner les systèmes d’IA à produire des rapports pour plus de transparence, comme cela a déjà été réalisé dans le cadre d’une initiative majeure de l’Agence américaine pour la recherche avancée dans le domaine de la défense (DARPA). L’IA responsable est une initiative collective que les administrations publiques doivent adopter de manière proactive.

Carl Ward

DIRECTEUR DE LA TECHNOLOGIE

POUR ALLER PLUS LOIN


Inscription
Restez Informé Avec Nos Dernières Publications Restez Informé Avec Nos Dernières Publications