RAPPORT

En bref

En bref

  • L'abondance de l’offre : Grâce aux progrès techniques, les réserves sont en hausse et les cours plafonds en baisse.
  • L'évolution de la demande : L’intérêt de la clientèle pour des solutions électriques, pétrochimiques ou au gaz plus propres renforce la tension sur les marges et les retours sur investissement.
  • La croissance des énergies renouvelables : Le coût de revient des énergies solaire et éolienne se rapproche de celui des combustibles fossiles. Selon nos analyses, le solaire et l’éolien pourraient devenir 30 % moins chers que le charbon et le gaz d’ici 2035. Cette perspective annonce le déclin irréversible de la consommation d’hydrocarbures. D’après certaines projections, la place des hydrocarbures dans le bouquet énergétique passera de 80 % aujourd’hui à tout juste un peu plus de 50 % en 2060.


Au sein de ce nouveau paradigme, les rendements des activités « amont » seront moins importants que par le passé. En France, les entreprises du secteur de l’énergie devront étendre leurs activités à d’autres maillons de la chaîne de valeur. Pour réussir, elles doivent transformer leurs capacités de base. Elles doivent également repenser leur positionnement concurrentiel et leur stratégie de croissance.

Alors que la disruption frappe de plein fouet le secteur de l’énergie, les entreprises pétrolières et gazières ont la possibilité de transformer la menace en avantage. Des milliards de dollars de profits sont à leur portée.

Transformer le cœur de métier

La taille, la couverture géographique ou la capacité d’optimisation des actifs ne seront plus des atouts concurrentiels pour les compagnies pétrolières et gazières françaises. Leur réussite dépendra de leur capacité à optimiser la valeur de chaque molécule, à adopter les technologies digitales et à travailler au sein d’écosystèmes afin de développer de nouvelles solutions. En substance, elles auront besoin d’un nouvel « ADN » axé sur la vitesse, la performance et l’innovation.

SLIDESHARE: A la recherche de nouvelles sources d'énergie

Orientez-vous vers le NEW

Les entreprises pétrolières et gazières françaises doivent profiter des précieuses possibilités d’accroître leurs bénéfices à travers l’ensemble du paysage énergétique. Pour y parvenir, nous avons identifié trois leviers :

  • De l’uniformité à la diversité : La demande croissante d’énergie et de nouvelles applications de molécules modifiera la sélection, la gestion et l’utilisation des ressources. Les entreprises pétrolières et gazières devront diversifier leurs actifs énergétiques et leurs accès aux ressources.
  • De l’extraction de l’énergie à l’extraction de valeur : Passer du paradigme « pétrole » au paradigme « énergie » oblige les compagnies pétrolières et gazières à redéfinir leur champ d’activité et leur positionnement. Ce qui implique de s’éloigner des business models axés sur les actifs pour adopter les modèles énergétiques de demain, intégrés et orientés client.
  • Des ressources à la pertinence : L’évolution des attentes et des comportements des clients dicte la configuration des approvisionnements, des services et des solutions énergétiques. Placer les clients au cœur des décisions d’investissement amont et aval est essentiel. La connaissance client guidera le développement de nouveaux services hyper pertinents.


La révolution des ressources

L’époque où l’activité était centrée uniquement sur l’exploitation des ressources est révolue. Le temps de l’extraction de valeur à partir de nouveaux business models et de l’évolution des comportements clients ne fait que commencer.

Muqsit Ashraf

Directeur Exécutif – Accenture Strategy, Énergie


David Rabley

Directeur Exécutif – Accenture Strategy, Énergie


David Elizondo

Senior Manager – Accenture Strategy, Énergie

Contributeur

Diego Castillo

Consultant – Accenture Strategy, Énergie

POUR ALLER PLUS LOIN


Subscription Center
Restez Informé Avec Nos Dernières Publications​ Restez Informé Avec Nos Dernières Publications​