RAPPORT DE RECHERCHE

En bref

En bref

  • La troisième enquête Digital Refining d’Accenture a mis à contribution 145 professionnels du raffinage du pétrole et du gaz.
  • Même si les raffineurs génèrent de la valeur de leurs outils digitaux pour certains processus clés, ils peinent à déployer leurs efforts à l'échelle.
  • La dernière étape de leur processus de transformation est rendue difficile du fait d'obstacles organisationnels et de la convergence IT/OT.


Le secteur du raffinage

La pression concurrentielle augmente sur les raffineurs en 2019, avec un affaiblissement général des marges. Cela s’explique essentiellement par des périodes prolongées de maintenance et de révision (après des années d’utilisation intensive), par la hausse des prix des stocks d’alimentation, par des perturbations affectant l’approvisionnement en pétrole lourd, ainsi que par la prochaine entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation de l’Organisation maritime internationale en 2020.

Résumé de l’enquête

L’édition 2019 de l’enquête Digital Refining d’Accenture montre que, bien que le numérique continue d’affecter positivement les marges, la satisfaction quant à l’impact du numérique ne progresse pas en revanche. Les raffineurs continuent de déployer le numérique principalement pour améliorer les rendements de production (les investissements numériques restant concentrés dans ce domaine pour l’essentiel), mais ils peinent à aller plus loin et à déployer davantage le numérique. Des éléments probants montrent que les raffineurs réalisent désormais que la prochaine étape consiste à se focaliser davantage sur la culture d’entreprise et la gestion du changement, dans le but d’améliorer l’adoption et le déploiement à grande échelle du numérique dans leurs entreprises.

Les changements humains sont essentiels aux efforts de transformation visant à favoriser l’adoption de nouvelles technologies.

Conclusions de l’enquête :

Cinq grandes tendances décrivent les différents stades de transformation numérique des raffineries.

1. Une progression de la transformation digitale

Près de 60 % des répondants rapportent que leur entreprise investit « plus ou beaucoup plus » dans les technologies numériques.

2. Des investissements faisant éclore le digital

Après avoir investi dans la numérisation des processus de planification et d’exécution de la production, il faut numériser l’optimisation et l’automatisation des processus et des actifs.

3. Une résistance à l’adoption du numérique

Les coûts ne sont plus le principal obstacle à l’adoption du numérique. La prochaine étape doit être un changement culturel.

4. Une complexité de déployer à grande échelle

De moins en moins de raffineurs se disent « numériquement matures ». La convergence IT/OT et les difficultés organisationnelles entravent le processus de maturation.

5. Des partenariats pour déployer à l'échelle

S’ils sont globalement satisfaits de leurs investissements, la plupart des raffineurs se tournent vers leur écosystème pour élargir leur activité et réaliser leur potentiel de valeur.

Voir toutes les offres

Tracey Countryman

Directrice Exécutive, en charge du pôle raffinerie – Démarche Industry X.0


Andy Coward

Directeur Exécutif, En Charge Du Pôle Usine Numérique – Europe


Ashley-Rachelle Horstman

Directrice Exécutive – Stratégie Énergétique

POUR ALLER PLUS LOIN

La raffinerie intelligente
La vision technologique 2019 pour l'Energie

Inscription
Restez informé avec nos dernières publications Restez informé avec nos dernières publications