ETUDE

En bref

En bref

  • Notre étude souligne la nécessité d'agir pour réaliser la décarbonisation industrielle de l'Europe et la valeur à laquelle cela correspondrait.
  • Les industries concernées sont l’industrie lourde, mais également les fournisseurs et consommateurs d’énergie et de stocks d’énergie fossile.
  • Pour réaliser cette transition, les entreprises, les régulateurs, les gouvernements et les investisseurs devront déployer des efforts importants.
  • Cette décarbonisation industrielle européenne permettrait de générer plus de 200 milliards d'euros par an d'ici 2030.


Générer plus de 200 milliards d'euros par an d'ici 2030 grâce à la décarbonisation industrielle européenne

Une nouvelle étude d'Accenture Strategy, « Dynamiser l’industrie de l’énergie en générant plus de 200 milliards d’euros par an d’ici 2030 grâce à la décarbonisation industrielle européenne » explore comment les industriels européens - entreprises des secteurs de l’énergiede l’électricité, du gaz, de l’eaude la chimie, des métaux et matériaux de construction - peuvent contribuer au besoin urgent de limiter le réchauffement climatique au cours du 21ème siècle à 2° Celsius au-dessus des températures de l’ère préindustrielle. 

Réussir la transition énergétique actuelle - des combustibles fossiles aux énergies propres et renouvelables - demandera des efforts concertés et coopératifs de la part des entreprises, des régulateurs, des gouvernements et des investisseurs.

En France, dans le cadre du plan de relance lancé en septembre 2020, la décarbonation de l’industrie prend une place majeure. Selon l’Agence de la Transition Ecologique (ADEME), elle représente 1,2 milliards d’euros d’investissements d’ici 2022, par le biais de l’efficacité énergétique, l’électrification et la décarbonation de la production de chaleur1. En janvier 2021, 61 millions d’euros ont déjà été distribués pour 16 projets, visant à réduire en moyenne de 10% les émissions de CO2 des sites industriels concernés 2

Afin d'examiner les implications de la transition énergétique pour les industriels européens et de mieux comprendre les progrès réalisés à ce jour, nos équipes d’Accenture Research ont étudié 30 entreprises dans les secteurs concernés. Elles ont passé en revue les brevets déposés par celles-ci ainsi que leurs investissements, ont mené des interviews d’experts, et ont analysé les publications de la presse ainsi que d’autres documentations grâces à des méthodes de traitement automatique du langage naturel.

Nous avons également effectué un exercice de modélisation complet pour identifier la valeur à dégager en poursuivant la décarbonisation, et la voie optimale de création de valeur par industrie, et en avons fait découler nos recommandations.

Nos recherches et analyses ont montré que la décarbonisation des industries lourdes en Europe permettra de dégager une valeur considérable. Malgré l'incertitude quant aux prix futurs des émissions de CO2 et de l'électricité verte, nous avons déterminé que la valeur nette annuelle de la décarbonisation industrielle devrait plus que doubler entre 2020 et 2030, pour se stabiliser entre 2030 et 2040 (sur la base du paysage technologique actuel, bien que nous prévoyions que l'innovation technologique continue  à croître).

La décarbonisation industrielle en Europe est donc une opportunité importante pour les producteurs et les consommateurs d'énergie. La question de savoir comment les industriels peuvent saisir cette opportunité devrait figurer en tête de l'agenda des dirigeants. Pour répondre à cet enjeu majeur, notre étude apporte 9 recommandations à ces acteurs privés, comme l’adoption des nouvelles technologies, la nécessité d’un benchmark des compétiteurs sur le marché, la prise d’initiatives plus vastes en termes de tarification du carbone, la continuation d’investissements communs et d’alliances au sein de la chaîne de valeur, la recherche de la disruption, ou encore l’adoption d’un état d’esprit orienté plus que jamais vers le consommateur.  Notre étude démontre également qu’il n'y a jamais eu autant de soutien des pouvoirs publics - ni autant d'urgence de la part des entreprises et des gouvernements - pour assurer la transition énergétique. Il est temps d'agir maintenant.

Götz Erhardt

Senior Managing Director – Strategy & Consulting, Resources, Europe


Björn Bernhardt

Senior Manager – Strategy & Consulting, Energy, Europe


Matt Hammond

Manager – Strategy & Consulting, Europe


Lasse Kari

Senior Manager – Accenture Research

POUR ALLER PLUS LOIN

La décarbonation de l'énergie de A à <span lang="en">Zero</span>
L'hydrogène vert: une opportunité pour l'Europe

NEWSLETTER
Abonnez-vous à nos dernières publications Abonnez-vous à nos dernières publications