ETUDE

En bref

En bref

  • Pour maximiser la valeur du cloud, il faut moderniser les applications, les infrastructures et l’architecture des données.
  • Les applications nécessitent différents degrés de modernisation. Ces approches incluent le replatforming, les architectures sans serveur et le découplage digital.
  • Les « 7 R » de la migration cloud Accenture résument ce spectre d’initiatives de façon claire et pratique.
  • Pour réussir, les stratégies doivent se concentrer sur la création de valeur, l’adhésion de l’ensemble de l’entreprise et l’examen attentif des outils venant de partenaires tiers.


Exploiter le potentiel du cloud

Faire passer votre entreprise dans le cloud n’est que la première étape de votre migration. Une fois la migration réalisée, il est essentiel de capitaliser sur son immense potentiel d'efficacité et d'innovation. Concrètement, cela passe par la création d’applications et de services spécifiques qui vont maximiser la valeur de votre environnement cloud.

Pour les nouveaux développements, cela ne devrait pas être un problème, mais qu’en est-t-il de votre infrastructure héritée ? Si vous êtes une grande entreprise, vous avez probablement des centaines, des milliers, voire des dizaines de milliers d’applications dans votre portefeuille, dont beaucoup sont essentielles à votre activité.

Pour générer de la valeur à long terme, vous devez choisir attentivement lesquelles de ces applications doivent être modernisées, et dans quelles proportions. Il vous faudra aussi tenir compte de vos infrastructures et architectures de données, que vous ayez déjà « détaché et déplacé » vos applications ou que vous débutiez tout juste votre migration vers le cloud.

Moderniser les applications : relocaliser vos applications dans le cloud permettra certainement de réduire les coûts et de résoudre quelques problèmes techniques hérités. Néanmoins, quels seront les bénéfices concrets pour vos utilisateurs et quelle valeur supplémentaire cela va-t-il générer ? Pour vraiment maximiser la valeur de ce nouvel environnement, il est essentiel de moderniser vos applications pour le cloud.

Moderniser les infrastructures : alors que le monde entier bascule vers une gestion logicielle des infrastructures, il devient indispensable de disposer des systèmes capables d’opérer dans cette nouvelle « infrastructure as code ». La modernisation de votre infrastructure pour ce type d'environnement, permettant une plus grande automatisation et une gestion plus intelligente, peut considérablement optimiser vos coûts, tout en boostant votre agilité.

Moderniser les données : c’est le troisième pilier d’une stratégie de modernisation réussie. Dans la plupart des entreprises, les architectures de données héritées sont complexes, chères, rigides et compliquées à gérer. Bien au contraire, les architectures modernes basées dans le cloud permettent d’exploiter les services d’analytique avancée des géants du cloud (machine learning, deep learning…) à une vitesse et avec une simplicité que vous ne pouvez atteindre avec votre propre data center.

Plusieurs approches de modernisation

Il existe un large éventail d'approches de modernisation, avec différents niveaux de coût, de complexité et de valeur ajoutée pour l'entreprise.

Les « 7 R » de la migration cloud Accenture résument ce spectre d’initiatives de façon claire et pratique. Au fur et à mesure que vous avancez dans la migration, le degré de modernisation passe de zéro (ré-hébergement et remplacement) à total (refonte et réinvention).

 Les 7 R de la migration cloud

Retirer

Les applications que vous n’utilisez plus.

Retenir

Sur site les applications dont la migration serait trop complexe ou coûteuse.

Réhéberger

Rapidement les applications dans le cloud.

Rediriger

Les applications nécessitant un système d'exploitation différent dans le cloud.

Remplacer

Les applications pour lesquelles il existe des solutions SaaS meilleures et/ou moins chères.

Refondre

Les applications nécessitant une modification importante de leur code, en les dissociant des autres systèmes si nécessaire.

Réinventer

Les processus métier en redéfinissant et en optimisant les propositions de valeur.

Voir toutes les offres

 Construire votre étude de cas

Voici quelques questions pour vous aider à identifier lesquels des 7 R sont les plus adaptés à votre entreprise :

  • Avez-vous le choix ? Il est important de faire la différence entre les modernisations indispensables et celles plus optionnelles. Certaines applications doivent être modernisées « simplement » pour pouvoir être transférées dans le cloud, dans ce cas-là c’est incontournable.
  • La modernisation apportera-t-elle réellement quelque chose à l'application ? Dans le cas d'une application héritée stable ayant une durée de vie limitée, commencez par évaluer si une modernisation est pertinente.
  • L'application peut-elle exploiter le potentiel du cloud ? Très peu d'applications pourront utiliser toutes les capacités du cloud par le biais d’un simple ré-hébergement. Vous devrez probablement les moderniser pour bénéficier pleinement du nouvel environnement cloud.
  • Ne vaudrait-il pas mieux envisager une transformation cloud native ? La refonte d’une application ou le changement de plateforme pour le cloud peut permettre de créer des architectures plus flexibles et de générer davantage de valeur ajoutée pour l’entreprise. La question, c’est de savoir quel degré de modernisation est approprié à chaque cas.
  • Pourrez-vous amortir les coûts de modernisation ? Plus vous apportez de changements, plus votre modernisation sera longue et coûteuse. Cela doit être soigneusement étudié par rapport à la valeur ajoutée que vous allez créer.
  • Existe-il des contraintes liées au savoir-faire ou aux talents ? En ce qui concerne les applications héritées, assurez-vous de disposer encore des compétences et des connaissances nécessaires avant de démarrer une modernisation.

Est-il indispensable de moderniser ?

Modernisation optionnelle

Lorsque vous savez que changer de plateforme ou refondre une application apporteront plus de fonctionnalités et de valeur optionnelles.

Modernisation indispensable

Lorsque que certaines parties de votre application ne sont plus compatibles avec le cloud, il faut les modifier et non simplement les ré-hébergement.

Voir toutes les offres

Décider d’une refonte ou d’un changement de plateforme

Lorsque que vous changez la plateforme d’une application, l’important est de minimiser les modifications apportées au code. L’idée est de simplement s'assurer que l’application pourra fournir les mêmes fonctionnalités une fois sur la nouvelle plateforme cloud.

Si vous optez pour une refonte, il s’agit alors de démonter l’application et de la reconstruire en utilisant une nouvelle architecture cloud native. Il faudra peut-être utiliser un nouveau langage de programmation. Le niveau de modification du code - et les tests qui en découleront - seront importants.

Pour certaines applications, il peut être préférable d'aller encore plus loin et d'envisager la décomposition des services. Le principe est de diviser votre application en une série de composants ou de micro-services réutilisables, de les mettre à disposition via des API et d’utiliser une couche d'orchestration comme Kubernetes. Vous pouvez même opter pour une architecture sans serveur, qui vous permet d’exécuter du code dans le cloud, sans vous inquiéter de l'infrastructure.

Découplage numérique : gérer l'ancien et le nouveau

Le découplage numérique est une technologie avancée permettant de moderniser d’importantes applications héritées comme les logiciels mainframe.

Les anciennes applications peuvent être difficiles à transformer dans le cloud, en particulier lorsqu'il s'agit de répliquer leurs processus métier et leurs données intégrés. Avec le découplage numérique, vous bâtissez parallèlement un nouveau système et un développement natif dans le cloud. En synchronisant les données entre vos nouveaux et anciens systèmes en quasi temps réel, vous pouvez les exploiter en parallèle. Il devient possible de moderniser l'application pièce par pièce, en utilisant des architectures cloud natives et les nouvelles technologies comme DevSecOps, le tout avec des niveaux élevés d'automatisation.

C’est un peu comme si vous construisiez une nouvelle maison juste à côté de votre maison actuelle. Vous vivez dans les deux bâtiments, en connectant chaque pièce et en transférant progressivement vos meubles. Finalement, vous pourrez vivre dans le neuf, sans jamais avoir à rénover l'ancien.

Les pièges à éviter

  • Concentrez-vous sur la valeur, pas seulement les coûts. La modernisation est un processus de longue haleine qui doit être préparé en évaluant à la fois votre situation actuelle et votre objectif.
  • Ne vous laissez par déborder. L'ampleur d'une initiative de modernisation cloud peut faire peur. Pensez à diviser votre portefeuille d'applications en plusieurs segments.
  • Mobilisez l’ensemble de l'entreprise. L'un des plus grands risques de toute migration cloud est la déconnexion entre le service informatique et le reste de l'entreprise.
  • Pensez à votre modèle opérationnel. Tout programme de modernisation doit intégrer le fonctionnement de l’entreprise et l’intégration des nouvelles applications cloud. Les méthodes de travail doivent s’adapter, tant au niveau de l'infrastructure et que des applications.
  • Choisissez bien vos priorités. La valeur ajoutée intervient forcément dans le choix des applications à moderniser en premier, mais gardez à l’esprit que s’enliser immédiatement dans un projet difficile pourrait saper l'enthousiasme général, même s'il offre au final plus de valeur.
  • N’oubliez pas les données. Lorsqu’une application est adossée à une base de données, une modernisation commune doit être envisagée.
  • Ne négligez pas la phase de tests. La plupart des applications héritées sont le fruit d'années de savoir-faire et de travail cumulés. Pour atteindre le même niveau de performances, votre programme de modernisation doit respecter ce degré d'engagement et tester le nouveau code de manière exhaustive.
  • Considérez les outils d’automatisation avec prudence. Il existe de nombreuses solutions disponibles sur le marché qui peuvent automatiser certains aspects de votre modernisation, mais il n’est pas réaliste de s’attendre à ce qu’un outil automatise la modernisation avec une précision de 100 %.

 Bienvenue dans un nouveau monde

La modernisation est la clé pour réduire la dette technologique et accélérer la vitesse et l'agilité organisationnelles dans le cloud. Cependant, une modernisation à grande échelle ne sera pas pertinente pour toutes les applications, tous les contextes et toutes les entreprises. Parfois un ré-hébergement sera la meilleure option pour un passage rapide vers le cloud, mais sachez qu’une modernisation complète devra être effectuée dans un futur proche.

En conclusion, si vous souhaitez bénéficier de toute la valeur du cloud, vous devez vous orienter vers des applications, une infrastructure et des données natives du cloud. Pour cela, un programme de modernisation soigneusement étudié est indispensable.

NEWSLETTER
Abonnez-vous à nos dernières publications Abonnez-vous à nos dernières publications