RAPPORT DE RECHERCHE

En bref

En bref

  • Le secteur bancaire s’engage dans une ère post-digitale où les priorités en matière de transformation de ces dernières années deviennent un enjeu essentiel.
  • À mesure que les banques finalisent leur transformation digitale, la valeur de différenciation associée au seul Digital sera amenée à diminuer.
  • Cinq tendances technologiques domineront cette ère post-digitale et permettront aux banques de prendre un tournant décisif afin de se démarquer.


Qui dit "banque", dit "banque digitale"

Dans le cadre de notre enquête mondiale "Technology Vision 2019", nous avons interrogé 784 dirigeants des secteurs bancaire et informatique, répartis dans près de 30 pays. 96 % d'entre eux affirment qu'au cours des trois dernières années, ils ont assisté à une accélération ou à une accélération considérable du rythme de l'innovation technologique dans leur entreprise. Résultat, la rapidité et la généralisation de ce changement font que le critère de différenciation que représentait jusqu'ici le digital est en perte de vitesse. Autrement dit, pour les clients, les salariés et les partenaires commerciaux une banque d’aujourd’hui se doit d'être une banque digitale, et pas seulement. Elle doit pouvoir leur offrir des opérations et des services digitaux synonymes de valeur ajoutée, qui répondent à leurs besoins uniques de façon personnalisée.

Notre rapport "Technology Vision 2019" pour le secteur bancaire met en lumière cinq tendances intersectorielles qui joueront selon nous un rôle important au cours des prochaines années. Il examine ce que ces tendances peuvent apporter aux banques, et comment elles peuvent leur offrir le nouvel avantage concurrentiel qu'elles recherchent.

1. Le DARQ : pour repenser le secteur bancaire

Les banques utilisant le DARQ et ses technologies révolutionnaires (Distributed ledger technology et blockchain, IA, extended Reality, Quantum computing) pourront réaliser 20 à 25% d’économies.

2. L'« ultraperson-nalisation » : sur-mesure en temps réel

Les données démographiques digitales et la flexibilité de la configuration produit permettent aux banques d’approcher le "segment of one", visant à offrir des services sur mesure en temps réel.

3. "L'Humain+", ou le travailleur augmenté

De nouveaux outils technologiques (plateformes de formation, aide à la décision via l'IA) peuvent doper les compétences des salariés et favoriser l'émergence de nouveaux rôles et méthodes de travail.

4. Priorité à la sécurité et à la protection de tous

Interconnectivité commerciale et vulnérabilité potentielle vont de pair. En intégrant des écosystèmes élargis, les banques doivent améliorer la cyber-résilience pour protéger tous les intervenants.

5. Des banques toujours connectées

De plus en plus, les activités bancaires ont lieu en temps réel, 24h/24 et 7j/7. La clé du succès est de détecter les opportunités au moment où elles se produisent, avant qu'elles ne disparaissent.

Voir toutes les offres
Le secteur bancaire s'engage dans une ère post-digitale où les priorités de ces dernières années deviennent l'enjeu essentiel du futur.

A propos des auteurs

Alan McIntyre

Senior Managing Director – Banking


Kelley Conway

Managing Director – Technology Consulting, Financial Services


Peter Sidebottom

Managing Director – Accenture Strategy, Financial Services


Schira Lillis

Director – Accenture Research, Financial Services


Peter Mcelwaine-Johnn

Director – Accenture Strategy, Technology


Steve Westland

Managing Director – Technology Consulting, Financial Services

POUR ALLER PLUS LOIN


Inscription
Restez informé avec nos dernières publications Restez informé avec nos dernières publications