Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


TÉLÉCOMS : REMETTRE LES COMPTEURS À ZÉRO

CONTEXTE

Sous la pression de nouveaux challengers digitaux et agiles, la rentabilité des fournisseurs de services de communication (FSC) s’effrite significativement. Afin de rester compétitifs, les opérateurs traditionnels doivent dégager des ressources financières pour stimuler leur croissance.

La méthode budget base zéro (BBZ) répond à cette problématique. Elle impose de « remettre les compteurs à zéro » pour déterminer le coût optimal de chaque poste de dépense. Malgré tout, beaucoup d’entreprises ne parviendront pas à réaliser les économies nécessaires. De fait, les plans de réduction de coût déjà engagés par les 50 premiers FSC ne dépasseront pas 35 % du montant d’économies indispensable.

Quelle est la solution ? Passer à la vitesse supérieure en adoptant la méthode base zéro revisitée dite ZBx. Cette démarche allie la rigueur budgétaire de l’approche BBZ à la puissance des technologies émergentes pour pousser encore plus loin la réduction des coûts.

Grâce à la méthode ZBx, un FSC majeur a réduit ses coûts annuels de 550 millions de dollars.

RÉSULTATS CLÉS

Pour optimiser leurs coûts de façon à pouvoir financer leur croissance, les FSC doivent agir en priorité selon trois axes :

RÉDUCTION DES COÛTS DE BASE (RÉSEAU ET IT)
Un important opérateur a réduit ses dépenses annuelles globales de 20 % en repensant totalement l’ensemble des dépenses d'exploitation (Opex) de son réseau. Nous estimons que la réduction des coûts pourrait s’élever jusqu’à 30 % pour certains FSC.

SIMPLIFIER L’ORGANISATION
Les coûts d'acquisition et de rétention des clients représentent en moyenne 20 % des dépenses d'exploitation annuelles d'un FSC. Il est possible de les réduire de manière spectaculaire grâce aux technologies, telles que l’automatisation des processus robotisés (RPA) et l’apprentissage machine à machine (M2M).

AMÉLIORER LA GESTION DES DÉPENSES EXTERNES
Les dépenses externes, comptabilisées dans les frais généraux, représentent en moyenne 15 à 20 % des coûts d'exploitation annuels d'un FSC. En s’appuyant sur une stratégie efficace d’optimisation des coûts, un important opérateur a réalisé une économie annuelle de 550 millions de dollars : 250 millions grâce à de nouvelles initiatives sur les frais généraux et administratifs (SG&A) et 300 millions sur d’autres postes de base. En améliorant ainsi ses marges, l’entreprise a pu investir pour sa croissance future.

RECOMMANDATIONS

METTRE EN ŒUVRE LA MÉTHODE ZBx pour éliminer immédiatement les dépenses « non productives ». Cette stratégie évite les répercussions sur les effectifs et peut avoir un impact positif rapidement visible sur le plan financier.

ASSOCIER L’ANALYSE DES FACTEURS DE COÛTS AUX TECHNOLOGIES D’APPRENTISSAGE ENTRE MACHINES pour définir une nouvelle cible de coût des réseaux (à partir d’une page blanche et de la méthode base zéro). Comme ce secteur comprend les postes de dépenses les plus importants, il joue un rôle clé dans l’amélioration de la rentabilité et la création d’une capacité d’investissement pour la croissance.

REDÉFINIR LA NOUVELLE ORGANISATION BASE ZÉRO en repoussant les limites de l’automatisation et de l’analyse de données tout en accélérant le déploiement des technologies d’intelligence artificielle. La combinaison des technologies émergentes est un facteur clé pour maximiser les retombées.

La méthode ZBx peut entraîner une réduction de 30 % des OPEX.

ADOPTEZ LA MÉTHODE ZBx POUR LIBÉRER L'INVESTISSEMENT ET SOUTENIR LA CROISSANCE.

En utilisant la méthode ZBx, les FSC peuvent créer de nouvelles sources de revenus dans différents domaines :

En utilisant la méthode ZBx, les FSC peuvent créer de nouvelles sources de revenus dans différents domaines:

AUTEURS

CONTRIBUTEUR



VOUS POUVEZ AUSSI LIRE