Skip to main content Skip to Footer

Réussir sur les marchés émergents pour stimuler l’industrie des sciences de la vie

Les études d’Accenture aident à cerner les défis de l’accès au marché et recommandent une approche pour réussir dans les marchés émergents.

Présentation

Notre étude montre que les entreprises des sciences de la vie sont à même d’obtenir un avantage concurrentiel dans les marchés émergents grâce à une connaissance approfondie des six principaux problèmes rencontrés au regard de la croissance de ces marchés.

En adoptant une stratégie en quatre points — penser en termes de groupe de clients et de sous-marchés, trouver des similitudes chez les clients transfrontaliers, jouer sur la portée mondiale et la pertinence locale, bâtir des capacités d’exécution efficaces —, les entreprises sont en mesure de surmonter les principaux problèmes et d’exécuter avec succès une stratégie d’accès au marché.

Contexte
Accenture a réalisé une analyse de certains des principaux problèmes d’accès au marché et des tendances au Brésil, en Russie, en Inde et en Chine — les pays du groupe « BRIC ». Notre étude a évalué les niveaux de maturité des chaînes d’approvisionnement, le cadre de régulation, la dynamique globale des prix.

Principaux résultats

Notre analyse met en évidence six défis importants :

  • Logistique et distribution immatures : la chaîne de valeur de la distribution des marchés émergents est souvent inefficace, peu flexible et fortement fragmentée. Par exemple, le réseau de distribution chinois est complexe et limité, avec un grand nombre de compagnies de distribution opérant à tous les niveaux.

  • Infrastructure de fabrication inadéquate : beaucoup d’économies émergentes présentent des niveaux de maturité très différents concernant leur système de fabrication. Il existe beaucoup de fragmentation entre les fabricants des produits pharmaceutiques. Par exemple, en Inde, aucune entreprise ne possède plus de 7 % de parts de marché.

  • Environnements de régulation divers : les compagnies doivent comprendre de façon exhaustive des différents environnements de régulation. Dans les marchés BRIC, l’obtention d’approbations pour de nouveaux produits prend généralement plus de temps que dans des marchés développés.

  • Incertitude en matière de tarification et de remboursement : bien que chaque marché emploie une combinaison de fixation libre et de contrôle des prix, le niveau de contrôle des prix varie de manière significative.

  • Complexité des structures fiscales : les règlements fiscaux et d’importation ont un rôle important à jouer dans les stratégies adoptées par les grandes compagnies multinationales des sciences de la vie dans les marchés émergents. La R&D et l’innovation contribuent à la mise en œuvre d’incitations fiscales spécifiques. Beaucoup de collectivités territoriales essaient d’attirer des investissements dans leurs régions en établissant des zones franches et en fournissant un accès à une meilleure infrastructure et à des pôles de ressources.

  • Pénurie de travailleurs qualifiés : pour le moment, la demande évolue plus rapidement que l’offre. Dans les marchés émergents beaucoup de candidats n’ont pas encore les compétences adaptées aux besoins du secteur.

Analyse

Les stratégies de croissance dans l’industrie des sciences de la vie dépendent de plus en plus de l’expansion dans les marchés émergents. La croissance continue de la classe moyenne dans ces secteurs représente une opportunité pour les entreprises des sciences de la vie d’améliorer la qualité de vie, tout en asseyant leur position sur le marché.

Les entreprises les plus avancées dans des domaines tels que les infrastructures de fabrication, la logistique, la distribution et la gestion des talents — et bien sûr, dans la compréhension des besoins et comportements des clients — en retireront un avantage.

Recommandations

L’établissement et la mise en œuvre d’une stratégie de croissance dans les pays en développement impliquent l’identification des points communs entre les marchés. Accenture recommande une approche selon quatre volets :

  1. Penser en termes de groupes de clients : Tout marché émergent particulier a des segments différents exigeant un traitement distinct. Notre étude suggère que des groupes de clients ou des sous-marchés puissent être identifiés dans un marché national ou régional sur la base d’une compréhension des clients ayant des besoins de santé similaires. Cela induit une R&D plus efficace et axée sur les clients, ainsi que des stratégies de marketing et de ventes mieux adaptées.

  2. Trouver des similitudes transfrontalières : les entreprises ne devraient pas limiter leurs réflexions aux frontières lorsqu’elles développent une stratégie pour les marchés émergents. Une approche trop axée sur un pays ou une région en particulier pourrait faire obstacle à la mise à profit des similitudes entre les clients marchés afin de créer des solutions transfrontalières.

  1. Établir une portée mondiale tout en conservant une pertinence locale : que ce soit dans un marché urbain ou rural, il peut être bénéfique pour les compagnies de penser mondialement et d’agir localement afin de satisfaire les besoins des consommateurs dans les marchés du BRIC. Une évaluation plus fine aide les compagnies à développer des solutions plus axées sur les clients et localisées.

  2. Créer des capacités d’exécution efficaces et rapides : il est important que les compagnies créent une stratégie unique et cohérente au lieu d’essayer de coordonner séparément différentes chaînes d’approvisionnement et stratégies commerciales.