Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


Perspectives énergétiques : la voie vers la collaboration et l'intégration

Le secteur des hydrocarbures doit retrouver le chemin d’une forte rentabilité

CONTEXTE

Au regard de son histoire, les dix dernières années ont été une période agitée pour le secteur des hydrocarbures.

Malgré des évolutions en grande partie positives, les indicateurs financiers des opérateurs (marge d'exploitation, rendement des capitaux, flux de trésorerie) se sont détériorés. Le secteur n'a pas su réagir et tirer le meilleur parti des ressources dont il dispose. Un changement de cap est nécessaire.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET (EN ANGLAIS) [PDF]

RÉSULTATS CLÉS

Le secteur amont doit transformer son modèle selon trois axes :

  1. La coopération opérateur-fournisseur est un important levier. Une équipe conjointe efficace peut conduire une évaluation globale, mettre en place les fonctions supports idoines, utiliser un ensemble structuré de méthodologies d’optimisation des processus, adopter les meilleures pratiques et définir un mécanisme de synchronisation des interactions opérateur-prestataire et des prises de décision.

  1. Collaboration technologique et conception intégrée. L’innovation est de plus en plus le fruit des sous-traitants. Les opérateurs se focalisent davantage sur la coordination, l'achat et le déploiement des technologies. Ils font ainsi évoluer leurs services d’approvisionnement de façon à accéder à des technologies qui ne sont plus développées en interne. Le challenge est, pour eux, d’utiliser des stratégies qui maximiseront la valeur.

  1. Alignement de la performance. Alors que l'industrie se prépare à affronter une activité toujours plus cyclique, exacerbée par une plus grande complexité de l’exploitation et une sous-traitance plus intense, les relations entre opérateurs et prestataires deviennent le principal frein à l'amélioration de la performance. De nouveaux modèles de partenariat, basés sur un alignement des objectifs, sont nécessaires.

RECOMMANDATIONS

Les transformations nécessaires relèvent du bons sens : fixer des objectifs communs axés sur les technologies et l’efficience, mettre en place un système d’incitation pour encourager leur réalisation. Toutefois, ces mutations sont loin d’être faciles. Elles imposent un changement fondamental d’état d’esprit. Par rapport à une culture du partenariat, ancrée depuis des décennies, qui le considère comme un jeu à somme nulle, il est nécessaire de rééquilibrer la relation opérateur/sous-traitant et de renouveler les méthodes opérationnelles. Le but est d’améliorer la circulation de l’information et de travailler en symbiose à des développements plus efficaces. Si cette transition est réalisée correctement, les industriels renoueront avec un niveau de performance, comparable à celui de leur âge d’or.


Auteurs
Ashraf Mugsit

Muqsit Ashraf
Directeur Exécutif, Accenture Strategy
Énergie, Amérique du nord

image E-mail to Muqsit Ashraf. Une nouvelle fenêtre sera ouverte.

VOIR LE PROFIL

EN SAVOIR PLUS SUR ACCENTURE STRATEGY

David Rabley

David Rabley
Directeur Exécutif, Accenture Strategy
Énergie

image e-mail to David Rabley. Une nouvelle fenêtre sera ouverte.

VOIR LE PROFIL




VOUS POUVEZ AUSSI LIRE