Skip to main content Skip to Footer

Contexte

Une croissance durable et responsable peut-elle être profitable à la fois à l’entreprise et à la collectivité ? Il existe un certain scepticisme parmi les dirigeants et les investisseurs quant au potentiel de croissance et de compétitivité d’une politique de développement durable. Cette perplexité est cependant essentiellement affaire de méthodes, de mesure et d'évaluation.

La mise en place d’indicateurs de durabilité pertinents est complexe. Cependant, de nouvelles méthodes d'évaluation ont été lancées pour aider les décideurs à identifier et mesurer les bénéfices pour l’entreprise et la collectivité. En plus de faciliter la gestion d’un portefeuille de produits et services durables, elles contribuent à améliorer la prise de décisions et la création de valeur.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET (EN ANGLAIS) [PDF]

Résultats clés

Les dirigeants d’entreprise et les investisseurs n’ont pas la même vision de l’intérêt stratégique du développement durable.

Leurs divergences traduisent une différence d’appréciation et d’évaluation des projets de développement durable, selon des critères économiques.

  • Si 57 % des PDG estiment qu’ils sont capables d’adapter leur stratégie pour tirer profit des enjeux du développement durable, seuls 9 % des investisseurs partagent ce point de vue.

  • Seuls 7 % des investisseurs estiment que les entreprises peuvent quantifier avec précision la création de valeur de leurs projets de développement durable.

Les investisseurs doivent clarifier leurs exigences vis-à-vis des entreprises. Dans le même temps, les entreprises doivent prouver plus nettement le lien entre durabilité et création de valeur.

Un grand nombre d'entreprises sont trop obnubilées par les risques environnementaux et la préservation de leurs droits. Les entreprises les plus performantes en matière de durabilité sont davantage orientées vers la création de valeur tant pour la collectivité que pour les investisseurs.

Recommandations

Les entreprises doivent s’appuyer sur des indicateurs plus pertinents pour mesurer la valeur créée pour elles et pour la collectivité.

Un certain nombre de mesures s'imposent :

Identifier les facteurs de succès en matière de développement durable : identifier les facteurs de création de valeur et définir des objectifs liés à la valeur commerciale.

Développer le portefeuille de produits : grâce à des objectifs et des indicateurs clairs, développer un portefeuille innovant pour accroître la rentabilité et la durabilité des produits et services.

Installer des indicateurs dans toute l'entreprise : la gestion de la durabilité doit être institutionnalisée et intégrée à des domaines tels que la gouvernance, la culture d’entreprise, les systèmes informatiques et les processus opérationnels.

EN SAVOIR PLUS SUR ACCENTURE STRATEGY


Auteur

image

Alexander Holst

Directeur Exécutif, Accenture Strategy
Développement Durable

VOIR LE PROFIL