Skip to main content Skip to Footer

LATEST THINKING


Objectif croissance : pourquoi les banques doivent réduire leurs coûts 

La réduction des coûts est essentielle pour renforcer la croissance et améliorer la compétitivité des banques 

Overview

Un différentiel de croissance

Les banques ont de l’ambition. Selon une étude d’Accenture Strategy, elles visent, en moyenne, une rentabilité des fonds propres (ROE) de 11 % et un coefficient d’exploitation (CIR) de 35 à 45 %. Cependant, le secteur bancaire est moins efficace que d’autres pour générer des revenus et de la croissance, dans un environnement plus concurrentiel. 

La révolution digitale, l’évolution des comportements de la clientèle et l’émergence de nouveaux acteurs numériques bouleversent le marché. Pour répondre à ces défis, les grands groupes bancaires doivent rechercher une plus grande efficacité. En s’appuyant sur une stratégie de réduction des coûts, ils doivent dégager de nouveaux canaux de croissance et restructurer leurs activités pour élever leurs performances au niveau des nouveaux entrants. 


TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET (EN ANGLAIS) [PDF]

RÉSULTATS CLÉS

Les banques doivent s’aguerrir

 

La maîtrise des coûts confronte les banques à un triple défi :

Les dirigeants bancaires doivent associer réduction des coûts et création de valeur:

 

C’est une des clés du succès : sans ce lien, les banques n’ont pas les moyens de mettre en place une approche globale pour s’attaquer à leurs coûts de fonctionnement ou augmenter leur capacité de financement des projets de croissance. 

Les dirigeants bancaires doivent coordonner leur politique de coût et de croissance:

 

Faute de véritable hiérarchisation des priorités, les projets peinent à forger une culture lucide et agressive de maîtrise des coûts et à créer de la valeur. Le risque à terme est d’affaiblir la croissance et la rentabilité.    

Les dirigeants bancaires doivent se doter de moyens pour s’assurer de gains durables:

 

Les banques ont besoin d’une stratégie digitale pour  s’adapter à l’agilité croissante des technologies financières. Pour consolider les progrès, elles doivent avoir la capacité d’évaluer systématiquement l’avancée du changement.

Pour fonder une croissance rentable et renforcer leur compétitivité, les banques doivent éliminer les coûts qui ne créent pas de valeur ajoutée et réinvestir leurs gains dans des projets de croissance durable.  

RECOMMANDATIONS

Three ways to win

 

Banks must consider the following actions:

Conserver une approche globale :

 

Mettre en place une politique agressive de réduction des coûts de fonctionnement ; développer une culture des coûts, basée sur le contrôle des dépenses et la maîtrise des coûts d’exploitation.

Associer réduction des coûts et politique d’investissement :

 

Réinvestir les économies réalisées dans des projets qui stimulent la création de valeur et régénèrent la croissance.

Adopter un modèle opérationnel digital et agile :

 

Miser sur le numérique pour développer de nouveaux services et modèles opérationnels à coûts réduits, dans l’ensemble des activités.

Le temps presse. Les dirigeants bancaires doivent transformer sans tarder leur approche de la réduction des coûts pour renouer avec la rentabilité. 


Auteur

Robert P. Fuhrmann

Robert P. Fuhrmann

Managing Director – Accenture Strategy, Operations

Connect with Robert P. Fuhrmann Profile on LinkedIn. This opens a new window.
Raj Chakraborty

Raj Chakraborty

Banque Managing Director – Accenture Strategy, Banking