Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


Bien-être connecté : Raviver l’assurance-vie

CONTEXTE

La plupart des gens communiquent rarement avec les compagnies d’assurance-vie après avoir souscrit un contrat, si ce n’est pour questionner la facturation de frais ou mettre à jour leurs coordonnées. Avec des interactions clients aussi occasionnelles, il est impossible pour les assureurs d'être véritablement orientés clients, surtout si l’on se fie aux normes du paysage digital, où l'on est connecté en permanence.

Les assureurs sont confrontés à un dilemme en termes de proposition de valeur. Ils ne peuvent pas se permettre de satisfaire plus de demandes de règlements afin d’accroître les interactions clients. Pourtant, s’il n’y a pas plus d’interactions, le taux de ventes croisées, l’adhésion aux produits, le maintien de la relation –voire sa pertinence– sont menacés. Et bien évidemment la croissance aussi. Avec le bien-être connecté, les assureurs peuvent améliorer la fréquence et la qualité des interactions, et entretenir ainsi des relations clients plus constructives, au plus près des préoccupations de la vie quotidienne.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET (EN ANGLAIS) [PDF]
Le bien-être connecté est une solution naturelle 65% des membres de la génération Y envisagent un produit d'assurance vie connecté.

QU’EST-CE QUE LE BIEN-ÊTRE CONNECTÉ ?

Le bien-être connecté modifie la proposition de valeur pour inclure la prévention des risques, en jouant sur quatre facteurs :
Qu'est-ce que le bien-être connecté?

RÉSULTATS CLÉS

Les principes du bien-être connecté offrent de nouveaux avantages aux compagnies d’assurance-vie comme aux clients.
  • Des relations différentes. Les compagnies d’assurance-vie peuvent non seulement intensifier leurs interactions clients, mais aussi créer de la valeur. Elles peuvent en effet agir sur la prévention tout au long de la durée du contrat, améliorer leurs connaissances du comportement client et le profil de risque des assurés via « l’auto-sélection » ainsi que développer des partenariats d’écosystème.

  • De nouveaux marchés. Le bien-être connecté peut aider les compagnies d’assurance-vie à pénétrer de nouveaux marchés. Elles peuvent interagir plus souvent avec des clients négligés, améliorer les taux de souscription et accroître leur part de portefeuille et leur notoriété. Notre analyse tend à montrer qu’aujourd’hui les millenials et les seniors sont les cibles privilégiées du bien-être connecté.

  • La puissance de l’écosystème. Les assureurs n’ont pas besoin de choisir une formule unique. Ils ne doivent pas non plus faire cavalier seul et tenter de tout construire eux-mêmes à partir de zéro. Ils doivent plutôt mettre au point une architecture ouverte, à partir de laquelle ils pourront orchestrer ou participer à un écosystème de bien-être connecté.

44% des consommateurs sont susceptibles de considérer les services d'assurance connectés pour les aider à devenir et rester en meilleure santé.
78% des consommateurs s'intéressent aux assureurs qui les aident ou aux parents vieillissants qui vivent en toute sécurité chez eux.

RECOMMANDATIONS

Le passage au bien-être connecté va au-delà de fournir des applications entre les mains des clients. Les assureurs doivent :

Crystallize the connected wellness value proposition.

Cristalliser la proposition de valeur du bien-être connecté.

Déterminez votre rôle, les marchés cibles ainsi que les principaux points d’interaction client, et adaptez vos capacités en conséquence.

Lay the groundwork to innovate for top targets.

Jeter les bases pour innover et viser plus haut.

Veillez à ce que l’entreprise dispose d’un modèle opérationnel flexible, d'une expertise digitale, d’un réservoir de talents et des compétences clés pour innover et se développer.

Manage, monitor and monetize the data flow.

Gérer, surveiller et monétiser le flux de données.

Exploitez les données afin de créer davantage de points d’interaction client et d’améliorer la sélection des risques parmi les souscripteurs.

Adapt to outcome-based rewards sharing across ecosystem partners.

S’adapter au système de partage des résultats entre les partenaires de l’écosystème.

Pensez à attribuer une partie des coûts d’acquisition économisés grâce aux partenariats pour couvrir les coûts des partenaires de l’écosystème.

AUTEURS

CONTRIBUTEURS

Andrew Greenberg        Connect with Andrew Greenberg's Profile on LinkedIn. This opens a new window.
Nicholas Melvin        Connect with Nicholas Melvin's Profile on LinkedIn. This opens a new window.
Priyanka Wadhwa        Connect with Priyanka Wadhwa's Profile on LinkedIn. This opens a new window.




VOUS POUVEZ LIRE AUSSI