Skip to main content Skip to Footer

Vision Technologique 2016


Tendance 1

Automatisation intelligente : le nouveau collaborateur à l’ère du digital

Automatisation intelligente : le nouveau collaborateur à l’ère du digital


Les machines et l’intelligence logicielle seront les recrues de demain, avec de nouvelles compétences qui permettront aux collaborateurs d’exercer de nouvelles tâches et de réinventer leur métier.” Le véritable pouvoir de l’automatisation ? Sa capacité à changer fondamentalement la façon dont interagissent les entreprises et les individus. Ces machines apportent chacune des avantages et des compétences différents, mais toujours complémentaires à celles des humains. Et leur sophistication permanente redynamise les espaces de travail et redéfinit le champ des possibles. C’est une opportunité unique pour les entreprises de faire différentes choses et de faire les choses différemment.


“Les machines et l’intelligence artificielle seront les recrues de demain avec de nouvelles compétences qui permettront aux collaborateurs d’exercer de nouvelles tâches et de réinventer leur métier.”

Tendance 2

De nouveaux modes de travail : réinventer la culture digitale

De nouveaux modes de travail : réinventer la culture digitale 


Pour faire face aux changements permanents de l’ère digitale, les entreprises investissent dans des outils et des technologies. Mais pour atteindre d’ambitieux objectifs, les plus performantes se concentrent désormais sur un facteur souvent négligé : leurs collaborateurs. Auparavant, on pouvait passer sa carrière entière à occuper les mêmes fonctions, à utiliser les mêmes compétences, pour faire fonctionner des entreprises dont les objectifs restaient inchangés. Aujourd’hui, dans de nombreuses industries, nous observons l’émergence d’une nouvelle main d’œuvre modulable : flexible, adaptable et réactive.


“La nouvelle main d’œuvre digitalisée ne change pas seulement ce que font les entreprises. Elles changent fondamentalement la manière dont elles fonctionnent.”

Des effectifs agiles : réinventer la culture digitale

Tendance 3

Une économie basée sur les plateformes : l’innovation par l’extérieur

Une économie basée sur les plateformes : l’innovation par l’extérieur


Les entreprises leaders de leur marché ne créent pas seulement de nouvelles plateformes technologiques. Elles créent également de nouveaux modèles d’entreprises basés sur des plateformes et des stratégies qui génèrent les changements macroéconomiques les plus importants depuis la révolution industrielle. Dans un futur proche, toute entreprise aura besoin d’une stratégie de plateforme, même si cela consiste simplement à trouver son rôle dans des écosystèmes dominés par d’autres entreprises ou à occuper une position défensive.


“Les bénéfices apportés par cette expansion sont incroyables. Les 15 meilleures entreprises à “plateformes” représentent déjà $2.6 billions de capitalisation dans le monde.”

Tendance 4

Disruption prévisible : générer une nouvelle croissance grâce aux écosystèmes digitaux

Disruption prévisible : générer une nouvelle croissance grâce aux écosystèmes digitaux


Les plateformes digitales à émergence rapide – par exemple l’agriculture de précision ou l’Internet des Objets – sont de parfaits exemples d’écosystèmes qui font partie de la prochaine vague d’entreprises disruptives. De tels écosystèmes digitaux, et les entreprises qui les alimentent, ont déjà investi plusieurs marchés, floutant ainsi les frontières et ouvrant de nouvelles menaces concurrentielles venant d’acteurs inconnus.

Et tandis que les précédentes disruptions technologiques étaient souvent imprévisibles, les entreprises disposent aujourd’hui des moyens pour observer la croissance d’écosystèmes émergents et d’anticiper leurs impacts. Les entreprises leaders tournées vers l’avenir peuvent conserver leur avance en développant une stratégie d’écosystème distincte afin de créer de nouveaux services, produits et sources d’avantages concurrentiels. Mais elles doivent commencer aujourd’hui, ou bien courir le risque d’être prises de vitesse.


“Les entreprises leaders de leur marché doivent agir dès maintenant, et agir vite pour construire les services et développer les nouveaux partenariats qui leur permettront de planter leur drapeau en premier dans ces écosystèmes inédits.”

Disruption prévisible : générer une nouvelle croissance grâce aux écosystèmes digitaux

Tendance 5

Confiance digitale : renforcer les relations avec les consommateurs par l’éthique et la sécurité.

Confiance numérique : renforcer les relations avec les consommateurs par l’éthique et la sécurité 


La confiance. C’est la pierre angulaire de l’économie digitale. Sans elle, les entreprises digitales ne peuvent pas utiliser et partager leurs données qui soutiennent leurs opérations. Comment la gagner et la conserver entre individus, écosystèmes et régulateurs de l’économie digitale ? En mettant en place des mesures de cybersécurité solides et en intégrant l’éthique à chaque étape du parcours consommateur. Les nouveaux produits et services doivent être conçus de façon éthique et sûre. Les entreprises capables d’intégrer cela seront à même de créer des liens de confiance durables avec leurs clients, s’assurant au passage de leur fidélité.


“Une meilleure sécurité seule ne sera pas suffisante, et ne permettra pas de remplir les conditions relatives au respect de la vie privée. Les entreprises doivent intégrer les données et l’éthique digitale au cœur de leurs stratégies pour atténuer les risques commerciaux.”

Décryptage d’expert

Marc Carrel-Billiard

Directeur Exécutif, R&D, Accenture Monde

Marc Carrel-Billiard est Directeur Exécutif Monde en charge de la Recherche et Développement (Accenture Labs) et du programme Accenture Open Innovation. Il est également membre du Comité Exécutif Monde d’Accenture Technology. Marc a étudié les technologies orientées objet, la planification et la livraison d’architectures, et d’autres technologies de pointe comme la reconnaissance vocale ou la modélisation des réseaux neuronaux.

Marc est l'auteur de plusieurs ouvrages liés aux technologies (les bases de données orientées objets, le développement C++, les réseaux neuronaux...) et a reçu plusieurs distinctions au sein d’Accenture. Il fait partie aujourd’hui des 82 Master Technology Architects d’Accenture.

L'Equipe

Découvrez l’équipe Technology Vision 2016

Perspectives







Secteurs d'activité et sujets connexes