Skip to main content Skip to Footer

Un modèle de services métiers intégrés pour les biosciences

Un modèle pour innover en R&D, pénétrer de nouveaux marchés, gérer des fusions, acquisitions.

Présentation

Dans l’environnement difficile actuel, les acteurs des Sciences de la Vie doivent repenser leurs modèles d’exécution pour s’orienter vers un avenir sûr et rentable tout en répondant aux besoins et préférences des patients. Selon notre expérience, les entreprises des autres secteurs relèvent leurs propres défis en valorisant un maximum leurs modèles de services métiers.

Ces dernières se tournent de plus en plus vers un modèle de services métiers intégrés afin de faire franchir de nouveaux paliers au concept traditionnel de services partagés en dégageant une plus grande valeur pour l’entreprise. Ce modèle intègre les fonctions de manière transparente de sorte que les entreprises puissent facilement réaliser leurs objectifs métiers, avec une rapidité, une fiabilité et un rapport coût-efficacité exceptionnels.

Un modèle de services métiers intégrés peut aider les acteurs des Sciences de la Vie à améliorer les résultats pour les patients, à accélérer leur expansion à l’international et le développement de leurs produits, à atteindre la croissance et la rentabilité, et à dégager une valeur maximale pour l’actionnaire.

Résultats

Le modèle de services métiers intégrés se distingue des modèles antérieurs de services partagés, recouvrant des services partagés mono- et multifonctions, ainsi que des services métiers globaux. Cinq caractéristiques le différencient des autres modèles de services partagés

  • Hauteur stratégique : le modèle opère en tant qu’unité fonctionnelle multiservice indépendante, qui aide les entreprises à atteindre une productivité globale soutenue et à instaurer une culture d’innovation accrue, au lieu de se borner à optimiser les fonctions de back-office.

  • Valeur des services : le modèle intègre les équipes, les processus et les technologies de manière transversale entre les fonctions de façon à fournir un guichet unique de services.

  • Orientation client : les services métiers intégrés sont définis conformément à la façon dont les clients les comprennent, les achètent et les utilisent, ce qui réduit la complexité des multiples silos fonctionnels.

  • Responsabilité de bout en bout : le modèle de services assure la responsabilité de bout en bout des budgets, équipes, processus, stratégies et technologies. Ce niveau de maîtrise apporte une valeur ajoutée allant au-delà des améliorations de processus au sein des silos de back-office.

  • Agilité à l’échelle mondiale : le modèle s’appuie sur la présence géographique de l’entreprise dans son ensemble et de ses partenaires stratégiques (y compris les prestataires tiers) tout en maintenant une proximité avec le client lorsque cela est nécessaire.

Pour les entreprises du secteur des Sciences de la Vie, le passage à un modèle de services métiers intégrés signifie aller au-delà du partage de services pour les fonctions « matures » essentielles, telles que la finance, les RH et l’informatique, et exploiter ce modèle pour offrir des capacités sectorielles dans des domaines tels que les services commerciaux, la recherche-développement, la chaîne logistique, les installations et les propriétés foncières ou l’analytique.

Le modèle fonctionne selon le principe de l’amélioration continue, recherchant dans des domaines sectoriels de nouvelles capacités susceptibles d’apporter une valeur accrue si elles sont regroupées et fournies à l’entreprise sous forme de services.

Analyse

L’environnement tourmenté oblige aujourd’hui les acteurs des Sciences de la Vie à identifier et capter chaque avantage possible. En étendant l’efficacité transactionnelle des services partagés à l’obtention de résultats concrets, les entreprises exploitant un modèle de services métiers intégrés ont la possibilité de fournir de nouveaux services qui les aideront à :

  • faire progresser les innovations pour leurs produits stratégiques ;

  • mettre en œuvre de nouveaux modèles commerciaux orientés client ;

  • se développer sur de nouveaux marchés. améliorer leur réactivité face à l’évolution de la législation et des préférences des clients ;

Bien que les acteurs des Sciences de la Vie aient tardé à adopter le modèle de services métiers intégrés, Accenture est convaincu que ce modèle sera bientôt rapidement appliqué dans de nombreux domaines de l’entreprise. L’heure est venue pour ces entreprises de capturer la valeur des services métiers intégrés.