Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


L’ETAT
PLATEFORME,

BIENTÔT
UNE RÉALITÉ
Logo

Bienvenue dans l’État Plateforme

IMAGINEZ DES ADMINISTRATIONS TOURNEES VERS L’ECONOMIE COLLABORATIVE, METTANT EN RELATION UTILISATEURS ET PRESTATAIRES, ET QUI COORDONNENT LA MISE EN OEUVRE DE NOUVEAUX MODELES DE SERVICES PUBLICS.

Le concept d’Etat plateforme suscite un intérêt accru au sein des services publics. Mais nombre d’entreprises et d’organisations cherchent aussi à inventer de nouvelles façons de servir les usagers et les citoyens. Ce phénomène soulève une interrogation. Les administrations publiques sont-elles à même de mener la révolution des plateformes ? Ou seront-elles simplement spectatrices et regarderont de nouveaux acteurs prendre le leadership, au risque d’affaiblir leur rôle ?

L’étalon-donnée

L’étalon-donnée

Les données sont la pierre angulaire de la collaboration public-privé, que celle-ci soit orientée vers le service fourni, le développement économique et social ou l’innovation.



Le tissu intelligent

Le tissu intelligent

 

La mise en commun des services, de l’architecture technologique et de la gouvernance entraîne des gains d’efficacité et simplifie l’expérience utilisateur via un point d’entrée unique.

L’effet réseau

L’effet réseau

Utilisateurs et prestataires collaborent sur une « place de marché » virtuelle, créant de la valeur les uns pour les autres au bénéfice des citoyens et de la société.

Un effet multiplicateur

Un effet multiplicateur

Les agences gouvernementales peuvent toucher un large public sans investissement, en exploitant les compétences, les idées et les réseaux de distribution d’autres acteurs.

Imaginez un monde connecté
 

L’État plateforme est bien plus qu’une méthodologie. C’est une approche holistique qui encourage la collaboration des administrations publiques avec des partenaires privés, des citoyens et même des robots pour améliorer la performance des services. Cette démarche est désormais possible grâce à l’adoption des nouvelles technologies, de l’analyse de données à l’intelligence artificielle en passant par la réalité virtuelle afin d’offrir des services publics plus performants, efficaces et fiables.


TÉLÉCHARGEZ LA TRANSCRIPTION [PDF]

image

QUATRES MODELES
D’ÉTAT PLATEFORME

Selon l’étude Technology Vision 2017 d’Accenture, 68% des dirigeants d’organismes publics estiment que les écosystèmes digitaux ont déjà un impact significatif ou entraîneront des changements radicaux. Pour être efficaces, les plateformes doivent être conçues en fonction d’objectifs précis, de besoins identifiés et des moyens disponibles. Les administrations publiques disposent de plusieurs options. Nous proposons ci-dessous quatre modèles de plateforme, exploitant divers canaux de communication et écosystèmes.

La plateforme unique
La plateforme partagée
L’écosystème de plateforme
La plateforme de crowdsourcing







LE SERVICE PUBLIC
DE DEMAIN



ÊtesVous  prêts ?

Nous avons interrogé plus de 5 500 citoyens, âgés de plus de 18 ans, dans six pays pour comprendre leur point de vue sur les services publics de nouvelle génération, basés sur les plateformes. Découvrez les résultats pour la France :

Les agences publiques doivent-elles coopérer avec les entreprises, les ONG et les citoyens pour mieux traiter les questions sociales ?

OUI NON
OUI
PLUS DE
75 %
DES CITOYENS
FRANÇAIS
SONT FAVORABLES À LA COOPÉRATION PUBLIC-PRIVÉ.
 
 

Les citoyens sont-ils plus enclins à partager leurs données personnelles avec des organisations privées qu’avec l’État ?

OUI NON
OUI
PLUS DE 70% DES CITOYENS FRANCAISSONT AUTANT OU PLUS DISPOSES A PARTAGER LEURS DONNEES PERSONNELLES AVEC L’ÉTAT QU’AVEC LE SECTEUR PRIVE
 
 

Les citoyens joueront-ils un rôle actif dans la personnalisation des services publics ?

OUI NON
OUI.
PLUS DE 6 CITOYENS FRANCAIS SUR 10VEULENT CONCEVOIR DES SERVICES PUBLCS PLUS PERSONNALISÉS.
 
 

Les citoyens jugent-ils la qualité des services publics comparable à celle des espaces commerciaux on-line ou physiques ?

OUI NON
OUI.
SEULEMENT 26% DES CITOYENS FRANÇAISSONT MOINS SATISFAITS DE LA QUALITÉ DES SERVICES PUBLICS.
 
 

Les citoyens sont-ils prêts à utiliser des services publics fournis par des organismes non-gouvernementaux ?

OUI NON
OUI.
PLUS DE 85 % SONT FAVORABLES OU INDIFFÉRENTSÀ L’UTILISATION DE SERVICES PUBLICS FOURNIS PAR DES ORGANISMES NON-GOUVERNEMENTAUX, À CONDITION QU’ILS SOIENT RAPIDES, EFFICACES ET FIABLES.
 
 



Dans cette vidéo, les étudiants du Collège de l’Europe et du PSHack100 à Helsinki nous expliquent comment ils envisagent l'avenir des services publics.

EXPLOITER LE DIGITAL
DANS LES SERVICES PUBLICS

Le forum économique mondial (World Economic Forum), en collaboration avec Accenture, dirige depuis 2015 le programme de recherche Digital Transformation Initiative (DTI) afin d’évaluer chaque année les nouveaux impacts économiques et sociétaux de la transformation digitale. Les analyses du DTI fournissent des orientations utiles aux décideurs politiques, aux organismes de régulation et aux gouvernements pour identifier et développer des projets digitaux.


LIRE LE RAPPORT “UNLOCKING DIGITAL VALUE TO SOCIETY” [PDF]

Bernard Le Masson explique pourquoi l’effet « multiplicateur de croissance » est révélateur de l’impact du digital sur la croissance économique. Pour les décideurs politiques et les hauts fonctionnaires, cet aspect est crucial dans leur quête de nouveaux moyens d’alimenter la croissance.

CONTACTS




SUR LE MÊME THÈME


Suivez- nous

Latest on Twitter
SUR TWiTTER
Retrouvez-nous sur @AccentureFrance

Latest on Linkedin
SUR LINKEDIN

Consultez notre page d’accueil Accenture Public Service pour suivre nos dernières publications, études et recommandations sur les services publics de demain.

REJOIGNEZ-NOUS SUR LINKEDIN


Authors