Skip to main content Skip to Footer

Méthode Analytique : Ce que les gouvernements peuvent y gagner

Une étude Accenture révèle que la faible utilisation des méthodes analytiques au sein de certains services publics est liée au manque d’information sur ces dernières.

Accenture a mené une enquête auprès de décideurs gouvernementaux dans 6 pays différents pour évaluer l’utilisation actuelle des méthodes analytiques au sein des administrations fiscales et des services sociaux au niveau international. Selon cette étude, plus de la moitié (52 %) des dirigeants des pouvoirs publics interrogés citaient le manque de compréhension de l’analytique comme frein principal à son utilisation. Quatre personnes sur dix ne connaissaient pas le terme « analytique » ou n'en avaient qu'une notion imprécise.

Or l’analytique est aujourd’hui une des méthodes les plus efficace pour réaliser des économies, lutter contre les erreurs et la non conformité et optimiser l'usage des ressources existantes.

Accenture recommande aux organismes de services publics de se concentrer sur trois objectifs principaux:

  1. développer une vision analytique transversale intégrée ;

  2. créer de la valeur ajoutée en donnant la priorité aux méthodes analytiques ;

  3. « opérationnaliser » l’analytique.

En approfondissant leur compréhension des méthodes analytiques et en les mettant en place, les organismes de services publics peuvent améliorer leur qualité de service et réaliser des économies dans un contexte social et économique difficile.