Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


La banque « évolutive »

Créer les conditions de la réussite des banques à l’ère digitale

CONTEXTE

Comment devenir « digital native » ?

La banque de demain sera « digitale native ». Toutefois, selon Accenture, il est quasi impossible de passer de l’état actuel de la plupart des banques à celui d’une banque digitale native, en raison de la complexité, de l’ampleur et du coût de la transformation nécessaire.

La banque « évolutive » est une phase de transition, basée sur des critères de rentabilité solides (un ratio indicatif coût-revenus de 40 % et un retour des capitaux propres, ou REO, de 14 %) afin de soutenir le financement du processus de transformation. Sa stratégie sera considérablement simplifiée, plus claire dans ses objectifs et son éthique, et beaucoup plus proche des clients grâce à l’utilisation de l’analyse de données intégrée.


TÉLÉCHARGER LE RAPPORT (EN ANGLAIS)



Sur les 30 000 milliards de dollars que transmettront les baby-boomers à leurs héritiers, seulement 47 % devraient rester dans les banques existantes.

RÉSULTATS CLÉS

RETROUVEZ LA FORME
Les banques doivent avoir une approche plus radicale de la transformation des coûts, en classifiant les coûts de façon plus pertinente, grâce à une visibilité accrue de leur nature et de leur origine. Ainsi, posent-elles les fondations de la simplification, du changement opérationnel (comme l’adoption de nouveaux modèles de sourcing) et de la conception base zéro, dans le cadre d’un modèle en boucle fermée.


SOYEZ EN RÈGLE
Une plus grande attention à l’éthique et à la culture d’entreprise peut améliorer les performances financières à court terme et poser les bases d’une création de valeur durable et de long terme. Les banques doivent mettre en place des mécanismes pour gérer les compétences de leurs équipes et les inciter à prendre des décisions justes et responsables.


CULTIVEZ LA PROXIMITÉ
Les banques doivent être plus performantes dans le domaine de la croissance, ce qui impose une meilleure compréhension des besoins et préférences de leurs clients actuels et potentiels. Les banques peuvent tirer parti des nouveaux outils et capacités, comme l’analyse de données du parcours client.

Selon un bilan publié en mars 2017, les plus grandes banques mondiales ont payé 321 milliards de dollars d’amendes depuis 2008 pour des infractions, qui vont du blanchiment d’argent à la vente abusive, en passant par les abus de marché.

LA RÉUSSITE DES BANQUES


À L’ÈRE DIGITALE

RECOMMANDATIONS

Élancez-vous vers l’avenir
Pour gagner en solidité, les banques doivent :

  • Adopter une approche en boucle fermée de la réduction des coûts.
    Les améliorations graduelles ne suffisent plus. Les banques doivent avoir une vision détaillée de l’ensemble de leurs coûts et tout remettre en question.

  • Gérer leur responsabilité et leur éthique.
    Établissez des mécanismes pour contrôler et mesurer la capacité de l’organisation à prendre des décisions en adéquation avec ses valeurs et sa mission.

  • Déployer de nouveaux outils digitaux pour stimuler la croissance.
    Exploitez les données déjà disponibles et utilisez l’analyse de données pour rendre le parcours des clients (nouveaux ou existants) beaucoup plus pertinent, fluide et efficace.

EN SAVOIR PLUS SUR ACCENTURE STRATEGY

AUTEUR

CONTRIBUTEUR

Markus Boehme        Connect with Markus Boehme's Profile/s on LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.