Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRES PUBLICATIONS


Convertir un intérêt digital en résultat mesurable

Les banques et compagnies d’assurance européennes travaillent à combler le fossé qui existe entre stratégies et opérations digitales.

Contexte

Pour ce qui est d’adopter les composants clés de l’entreprise digitale, les banques et compagnies d’assurance européennes doivent axer leurs efforts sur la mise en action de leurs stratégies. L’étude Accenture European Financial Services Digital Readiness Report, établi à partir d’informations publiques, a constaté que les services financiers européens sont en train de perdre du terrain au profit des innovateurs numériques, plus efficaces pour intégrer le digital dans tous les aspects de leurs organisations.

Les banques et compagnies d’assurance des cinq principaux marchés européens partagent des tendances essentielles en termes de création digitale dans leur activité. Dans toute la région, les entreprises tendent à obtenir de meilleurs résultats dans les secteurs de la réflexion stratégique et des initiatives orientées clients. Le défi reste de faire entrer le digital dans l’entreprise, au niveau des processus de développement de produits et des opérations.

"81 % des entreprises mettent en évidence leur travail avec des start-ups et des universités sur les problématiques numériques, mais seulement 60 % ont des initiatives d'innovation alors que 42 % utilisent des technologies numériques dans leur processus de développement de produits."

Résultats Clés

Nous avons mesuré la préparation au digital d’après quatre fonctions clés de l’entreprise : la planification, la concrétisation, la vente et la gestion. Certaines tendances émergent au sein des services financiers européens.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET « LE DIGITAL DANS LES SERVICES FINANCIERS EN FRANCE » [PDF]

Plan

Planifier : concevoir une stratégie de transformation digitale.

  • 86 % des entreprises incluent le digital dans leur stratégie

  • 63 % font appel à un Chief Digital Officer ou son équivalent

  • 37 % ont un budget alloué au digital

  • Plan

    Faire : intégrer le digital dans le développement et l’exécution de produits.

  • 89 % des entreprises ont lancé des nouveaux produits et services digitaux

  • 42 % utilisent le digital dans le développement de leurs produits

  • 60 % ont pris des initiatives d'open innovation

  • 28 % co-créent des solutions numériques avec les vendeurs

  • Sell

    Vendre : créer et conserver des interactions digitales avec les clients.

  • 54 % des entreprises effectuent leurs ventes via au moins un canal digital

  • 86 % acceptant les évaluations de leurs clients via les cannaux digitaux

  • Objectif de 62 % de marketing digital

  • Plan

    Gérer : fonctionner avec une culture digitale.

  • 24 % revoient l'efficacité des investissements digitaux

  • 53% utilisent l’analytique pour évaluer la performance interne, mais seulement 23 % les utilisent pour évaluer la competence des salariés

  • Seulement 57 % ont lancé des initiatives pour briser les silos internes à l'organisation afin d'atteindre leurs objectifs digitaux

  • Recommandations

    L’évolution des attentes des clients ainsi que l’arrivée d’innovateurs numériques sur le marché des services financiers exercent une pression sur les banques et les compagnies d’assurance. Les FinTech remportent de nouvelles parts de marché et des capitaux d’investissement. Les expériences client en ligne qu’elles génèrent au niveau des transactions mettent les acteurs traditionnels sur la touche.

    Pour rester dans la course avec leurs clients, leurs investisseurs et leurs actionnaires, les sociétés de services financiers doivent voir plus loin que la stratégie digitale et passer à l’implémentation. Rejoindre l’expérience digitale en offrant la possibilité de faire une demande de devis, de prêt ou d’assurance en une ou deux pressions du doigt est une façon de rester proche de ses clients. Mais le client ne représente qu'une partie de l’équation. Les sociétés financières doivent également faire entrer leurs opérations dans l’ère digitale, depuis l’automatisation des processus jusqu’à l’amélioration des performances actuelles avec les analyses et les outils numériques.

    TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET « LE DIGITAL DANS LES SERVICES FINANCIERS EN FRANCE » [PDF]

     
    « Pour les entreprise du secteur financier, la question qui se pose n'est plus pourquoi passer au digital ni comment, mais plutôt à quelle vitesse. »
    Rejoignez la Conversation
    Follow Digital Readiness on Twitter. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre. #digital

    Méthodologie De La Recherche

    Accenture Research a créé le « European Financial Services Digital Performance Report », un rapport sur la préparation au digital des services financiers européens qui analyse la maturité de la transformation digitale de 53 banques et assureurs leaders dans cinq pays : la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni. Il utilise des informations publiques, comme les rapports annuels, les sites Web et des communiqués de presse, pour évaluer les opérations numériques de chaque concurrent. Cette approche de « l’extérieur vers l’intérieur » est fondamentale pour le processus de recherche, car elle fournit des règles du jeu équitables pour la comparaison, sans risque pour la confidentialité. Les capacités et les activités digitales de chaque organisation sont analysées au moyen d’un cadre constitué de 117 mesures détaillées regroupées sous 42 thèmes. Ces thèmes tiennent compte de l’utilisation du digital dans tous les domaines de l’entreprise, depuis la stratégie d’entreprise et la conception de produits jusqu’à la vente et aux opérations de back-office. Les mesures détaillées sont notées de 1 (niveau de base) à 4 (meilleure pratique). Les résultats de l’entreprise sont une moyenne des résultats obtenus pour chaque composant. Les résultats par pays correspondent à la moyenne des résultats des entreprises pondérés par leur taille en termes de chiffre d’affaires (produit bancaire dans le cas des banques, ou primes émises brutes dans le cas des assureurs). La moyenne européenne est une simple moyenne des résultats par pays.

    Contacts

    SUJETS CONNEXES