Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


Perspectives énergétiques : retour aux fondamentaux

Gestion de l’outil de production dans les champs onshore à haute densité de forage

PRÉSENTATION

Malgré des perspectives favorables, les performances des activités d'exploration et de production pétrolières sont freinées par le manque d’efficacité opérationnelle. Les opérateurs onshore sont soumis à une surveillance et une pression accrues des marchés afin d’accroître leurs profits. La réponse traditionnelle consiste à forer des puits en plus grand nombre, plus vite et moins cher. Cependant, de nouvelles méthodes opérationnelles, radicalement différentes, émergent pour exploiter les champs onshore à haute densité de forages, en particulier dans le secteur des hydrocarbures non conventionnels. Elles sont basées sur une gestion plus intégrée des campagnes d’investissement et des opérations de production. Mais, cette approche n’étant pas considérée comme prioritaire, les résultats ne sont pas à la hauteur.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET (EN ANGLAIS) [PDF]

RÉSULTATS CLÉS

Pour exploiter au mieux des champs onshore avec un grand nombre de puits, les opérateurs doivent surmonter plusieurs défis majeurs.

  1. L’absence de prise en compte des données dans la prise de décision peut entraîner une mauvaise hiérarchisation des opérations et provoquer, en conséquence, une augmentation des délais de maintenance des puits et des arrêts de production.

  2. Inertie culturelle. L’exploitation des énergies non conventionnelles bouleverse la donne par rapport aux gisements traditionnels (peu de puits, dont la production décline lentement). L'incapacité à s’adapter à ce contexte entraîne une mauvaise utilisation des ressources.

  3. Focaliser l’attention sur le coût global plutôt que sur les coûts unitaires. L'approche classique de l’exploitation pétrolière, basée sur une exploration progressive, n’est plus adaptée. Une vision globale des incertitudes est nécessaire pour évaluer le potentiel économique du gisement sur la durée de son cycle de vie.

  4. Silos organisationnels. L’exploitation des énergies non conventionnelles exige une approche plus itérative pour accélérer la mise sur le marché des ressources dès le début de la phase pilote et pour accroître l'efficacité opérationnelle durant la phase de développement. L’amélioration des coûts unitaires passe par l’information par les équipes opérationnelles des autres fonctions à travers l’ensemble de la chaîne de valeur.

RECOMMANDATIONS

Pour exploiter des champs onshore à haute densité de forage, les opérateurs ont besoin de nouveaux outils, fondés sur quatre principes.

  1. Des opérations agiles et intégrées. Réagir vite, s'adapter aux facteurs déclencheurs internes et externes, décloisonner l’organisation.

  2. Spécialisation. Contrôler en continu les activités stratégiques, qui pèsent le plus sur les résultats et les coûts.

  3. Les écosystèmes lean et la culture de l'amélioration continue. Faire progresser l'efficacité des processus, supprimer les gaspillages, grâce à une méthode d'évaluation, d’identification, d’exploitation et de stimulation en continu des améliorations.

  4. Prise de décision collaborative fondée sur les données. Avoir accès à un environnement riche en information pour faciliter l’efficacité de la prise de décision et la sélection des ressources.


Auteurs

Thomas Bonny
Directeur Exécutif, Accenture Strategy
Énergie

Mail to Thomas Bonny. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre. Connectez-vous avec le profil de Thomas Bonny sur LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.
VOIR LE PROFIL

EN SAVOIR PLUS SUR ACCENTURE STRATEGY

Mohammed Saadat
Directeur Exécutif, Accenture Strategy 
Énergie

Mail to Mohammed Saadat. This opens a new window.
VOIR LE PROFIL


VOUS POUVEZ AUSSI LIRE