Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


L’Ecosystème Industriel Digital : un nouveau paradigme pour la gestion de la supply chain moderne

Un réseau d'approvisionnement plus connecté, intelligent, évolutif et rapide

PRÉSENTATION

Le Digital (ie les nouvelles technologies pouvant être résumées par l’acronyme SMAC – en anglais pour Social Media, Mobility, Analytics, Cloud) est aujourd'hui omniprésent et perturbe les opérations traditionnelles, et cela dans tous les secteurs d'activité. Son impact est particulièrement fort sur la gestion de la supply chain. Pour libérer tout le potentiel associé au digital, les entreprises doivent réinventer leur stratégie supply chain.

Nombreuses sont les entreprises qui ont bien compris le caractère fondamental de cette évolution et qui ont d'ores et déjà commencé à introduire les technologies digitales au sein de leurs opérations. Pour autant, le simple fait d'ajouter une « nouvelle couche de technologies digitales » ne saurait constituer une réponse suffisante. Il y a en effet une différence fondamentale entre « l'amélioration par le digital » d'une chaîne logistique et la mise en œuvre d'une supply chain entièrement repensée, véritablement intégrée et plaçant le digital au plus profond de son ADN.

Pour que l'intégration de la technologie numérique apporte des améliorations métier tangibles, une nouvelle perspective est indispensable : vous devez revoir totalement votre stratégie de supply chain, désormais envisagée comme un écosystème industriel digital (ou DSN pour Digital Supply Network) intégrant non seulement les flux physiques, mais également les ressources, les données et le volet financier. Il s'agit de mettre en place une forme radicalement nouvelle de la supply chain, plus connectée, plus intelligente, plus évolutive et plus rapide que les approches conventionnelles.

Mettre en place un écosystème industriel digital permet de gérer l'ensemble des flux de l'activité d'une entreprise : clients, fournisseurs, sous-traitants, prestataires logistiques, données associées, matériaux, produits et approvisionnements. Une telle approche est très différente d’une simple amélioration technologique de la supply chain. Dans la mesure où la performance d’un écosytème industriel digital ne sera plus nécessairement limitée par celle de son maillon le plus faible, le potentiel sera bien plus important en matière de développement de nouvelles synergies, de prise en compte des besoins du client, de rapidité d'accès aux nouveaux marchés et de capacité de déploiement et de dimensionnement des nouvelles offres.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET (EN ANGLAIS) [PDF]

RÉSULTATS CLÉS

Ce point de vue met en lumière l'impact du digital sur la gestion de la supply chain. Il explique notamment les avantages d’un écosystème industriel digital par rapport à une supply chain traditionnellement linéaire. Les principales conclusions sont les suivantes :

  • Le digital peut : engendrer des changements organisationnels ; altérer la nature des points de contrôle de l'entreprise ; modifier le rôle et la valeur des données ; décaler le niveau de création de valeur à chaque étape de la supply chain ; créer ou détruire une activité et/ou des modèles opérationnels. En substance, l'avènement du numérique peut rendre obsolètes les modèles de supply chain traditionnels tout en permettant d’en créer de nouveaux.

  • Cette émergence du concept d’ écosystème industriel digital est rendue possible par les quatre grandes technologies perturbatrices du moment : réseaux sociaux, communications mobiles, analytique et cloud computing. Cela permet de générer des milliards d’euros d'économies et de nouveaux revenus.

  • Un écosystème industriel digital est plus connecté, plus intelligent, plus évolutif et plus rapide. Les entreprises les plus performantes, que cela soit sur le plan commercial ou financier, sont celles qui parviennent à tirer le meilleur parti de ces avantages.

  • Le digital peut aider les entreprises à traiter et tirer profit des données qu’elles collectent et génèrent en masse, de la même manière qu'elles produisent en masse leurs produits ou services.

  • La différence entre « l'amélioration continue d’une supply chain via le digital et la mise en place d'un véritable écosystème industriel digital entièrement reconfiguré est immense.

Recommandations

Le client actuel est parfaitement conscient de sa position et de son environnement ; il est fortement connecté ; et il utilise les technologies les plus récentes. Les entreprises doivent envisager la transformation de leur supply chain pour satisfaire ces clients et être prêtes à servir l'éventail croissant de leurs besoins et leur exigences. Si elles ne prennent pas de telles mesures, elles risquent de voir leur position concurrentielle se dégrader sur leurs marchés.

L'ADN de la supply chain moderne (c'est-à-dire d’un écosystème industriel digital) est fondamentalement numérique. Une entreprise pourra certes obtenir quelques résultats en adoptant directement une technologie digitale éprouvée, mais il est peu probable que cela permette de réaliser tout le potentiel de valeur de la supply chain.

Pour réussir, la transformation d'une supply chain traditionnelle en un écosystème industriel digital doit être menée dans un cadre rigoureux et systématique. Les entreprises doivent notamment :

  • Définir comment leur écosystème industriel digital va répondre aux priorités stratégiques de l’entreprise et contribuer aux objectifs de performance. Cette vision permet d'établir un cadre structurant pour leur programme de transformation.

  • Convertir cette vision en impacts tangibles sur la supply chain.

  • Créer un modèle de fonctionnement qui traduise ces impacts attendus en aspects humains, opérationnels, technologiques et de gouvernance de la transformation digitale.

  • Articuler le modèle digital en une série d’initiatives et de technologies à mettre en œuvre au sein de l'organisation pour réaliser la vision d’un écosystème industriel digital.

Une approche recommandée pour l'engagement d'une telle transformation sera la conduite d'une analyse fondamentale de la chaîne de valeur (analyse PVC - Prime Value Chain). L'analyse PVC est une approche descendante, dite top-down, qui consiste à consolider l'ensemble des activités et entrants nécessaires à réaliser un objectif métier donné pour déterminer les activités critiques dans la création de valeur et sur lesquelles établir son modèle digital, pour ensuite identifier précisément les changements à mettre en œuvre dans l'ensemble de son organisation.

EN SAVOIR PLUS SUR ACCENTURE STRATEGY