Skip to main content Skip to Footer

Les entreprises performantes dans le secteur informatique

Découvrez les dix principaux facteurs de succès permettant aux DSI d’atteindre la haute performance dans l’informatique.

Présentation

L’étude d’Accenture sur la haute performance dans l’informatique révèle que les entreprises performantes dans ce domaine :

  • consolident l’avance notable qu’elles ont commencé à acquérir ces dernières années ;

  • stimulent activement l’innovation et la croissance de leur chiffre d’affaires ;

  • trouvent de nouvelles méthodes d’optimisation, en maîtrisant les coûts et en rationalisant les processus à l’échelle de leur organisation ;

  • centralisent de plus en plus leur orientation stratégique, laquelle est de plus en plus définie par le numérique.

Les entreprises performantes voient clairement dans l’informatique un atout stratégique capable de les aider à remanier certains aspects vitaux de leurs opérations. C’est pourquoi elles investissent dans les outils, capacités et compétences numériques afin de faciliter l’identification des données utiles ainsi que l’évaluation, l’analyse, l’interprétation et, plus important encore, l’exploitation de ces données.

Résultats

Cette édition de l’étude d’Accenture sur la haute performance dans l’informatique identifie dix principaux enseignements qui recouvrent les trois dimensions de cette haute performance : l’innovation, l’agilité et l’exécution. Il faut particulièrement noter cette année le « fil rouge » numérique qui se retrouve dans la plupart d’entre eux.

Les dix principaux enseignements qui ressortent de l’étude sont les suivants :

Tout est axé sur le client
Les objectifs prioritaires des entreprises performantes consistent à améliorer l’expérience client, alors que les autres entreprises se focalisent sur la réduction des coûts et les gains de productivité.

Le contexte est roi 
La moitié des entreprises performantes prennent constamment en compte le contexte économique, social et géopolitique général pour élaborer leur stratégie informatique, contre 10 % de leurs concurrentes.

Stratégie informatique et stratégie métier ne font qu’une 
Les entreprises performantes affectent 55 % de leur budget informatique à la mise en place de capacités métier stratégiques, contre 37 % des autres entreprises.

Maîtriser un environnement informatique hybride 
Un tiers des entreprises performantes ont déjà remplacé des composants de leur architecture classique par des solutions de cloud privé ou public, contre seulement 4 % des autres.

Aller plus loin dans le numérique 
OPlus de la moitié des entreprises performantes ont expérimenté et tiré des enseignements d’un déploiement précoce des technologies liées au numérique : médias sociaux, mobiles, analytique et cloud, mais aussi virtualisation, sécurité et gestion des données

Les employés dotés des bons outils font la force de l’entreprise numérique 
Les entreprises performantes autorisent leurs employés à utiliser leurs propres téléphones mobiles et tablettes, à accéder à leurs propres applications mobiles et à gérer eux-mêmes près de 70 % de leurs interactions au travail, contre à peine plus d’un tiers pour les autres entreprises.

La maîtrise des données dans l’optique de résultats crée un avantage concurrentiel 
Près de la moitié des entreprises performantes acquièrent la capacité à intégrer les outils analytiques et les avis clients dans leurs processus, contre 2 % des autres.

L’agilité engendre l’agilité 
Les entreprises performantes sont six fois plus nombreuses à exploiter des méthodologies agiles ou des approches rapides/itératives qui leur permettent de s’adapter plus vite aux nouvelles technologies et de les intégrer plus rapidement dans leur organisation.

L’investissement en amont dans des compétences technologiques confère un avantage 
Près d’un cinquième des entreprises performantes recherchent leurs partenaires informatiques de manière stratégique, en fonction de leurs priorités et de leurs besoins métier, contre 7 % des autres entreprises.

Le mariage de la sécurité informatique et de la gestion du risque 
Les entreprises performantes protègent leur propriété intellectuelle. Plus d’un quart d’entre elles étendent le périmètre de leurs fonctions de sécurité et de gestion du risque, soit cinq fois plus que les autres.