Skip to main content Skip to Footer

Fondamentaux pour atteindre l’excellence grâce à l’analytique

En mettant à profit la puissance des données, les dirigeants peuvent tirer de nouveaux enseignements pour optimiser les résultats de leur entreprise.

Présentation

Dans toutes les entreprises, le processus de prise de décision des dirigeants doit être amélioré. Ceux-ci doivent être en mesure de tirer des enseignements à partir des informations à leur disposition, puis de transformer ces enseignements en actions et enfin de s’assurer que ces actions produisent des résultats positifs pour l’entreprise. Ce sont là les paramètres indispensables à une architecture technologique et un système de gestion des données solides, essentiels au déploiement de capacités analytiques ultra-performantes, synonymes de haute performance.

Contexte
Pour chaque décision éclairée prise au moment opportun par un dirigeant, combien sont prises trop tardivement, sans que le dirigeant dispose de toutes les données pertinentes ou en se basant sur des informations obsolètes ?

Une partie du problème provient du fait que de nombreuses entreprises ne sont pas capables de gérer la masse d’informations externes qui dépassent le cadre des données structurées contenues dans leurs centres de données.Elles peinent aussi à maîtriser leurs outils analytiques.

Il ressort des études réalisées par Accenture que si la plupart des cadres admettent que les outils analytiques peuvent leur fournir des informations exploitables pour doper la croissance de leur entreprise, nombreux sont ceux qui estiment que leur entreprise ne va pas assez loin, voire n’a pris encore aucune mesure dans le domaine de l’analytique.

À long terme, l’objectif premier des deux tiers, voire des trois quarts des dirigeants interrogés récemment par Accenture sera de se doter des capacités nécessaires pour être en mesure d’anticiper les comportements de manière à pouvoir prendre des décisions en temps réel. Pourtant, 40 % des répondants considèrent que les ressources et systèmes technologiques dont ils disposent aujourd’hui ne permettent pas une utilisation efficace des outils analytiques dans l’entreprise.

Analyse

Les entreprises hautement performantes s’appuient sur une architecture analytique extrêmement solide. Elles ont conscience qu’une analytique performante ne se limite pas à l’utilisation d’applications logicielles sophistiquées mais nécessite des bases solides dans les domaines de la gestion de l’information et de la Business Intelligence. Les études empiriques menées par Accenture suggèrent que les praticiens chevronnés de l’analytique envisagent l’ensemble des outils analytiques et s’assurent de maîtriser les bases avant de passer à des niveaux d’analyse plus complexes.

Recommandations
Le temps est venu pour toutes les entreprises d’identifier à quel stade de développement elles se situent en matière d’analytique. Les entreprises hautement performantes maîtrisent deux étapes initiales:

  • Elles sont parmi les meilleures dans le domaine de la gestion de l’information. Les entreprises à la pointe veillent en effet à unifier et à rationaliser au mieux leur architecture informatique – c’est-à-dire la couche physique du système – et à affiner leurs interprétations logiques des données. Elles commencent par dépasser les schémas conventionnels d’organisation, d’accès et de gestion des données. Les données distribuées deviendront la norme, avec un contrôle et des commandes distribués ainsi qu’une diffusion physique entre les différents centres de données et les applications. Ce qui nécessitera d’envisager sous un angle nouveau la gestion des données, les questions de sécurité, de conformité et de gouvernance.

    Par exemple, Procter & Gamble a mis en œuvre un certain nombre d’initiatives en matière de gestion de l’information qui lui ont permis d’accomplir de réels progrès ; ainsi plusieurs milliers de rapports périmés ont été éliminés et les nouveaux « postes de pilotage décisionnel » permettent aux dirigeants d’avoir accès à des données schématiques en temps réels qu’ils peuvent analyser en détail.

  • Les entreprises hautement performantes mettent aussi en place des pratiques optimum dans le domaine de la Business Intelligence. C’est dans la Business Intelligence mobile ou BI que se situe la nouvelle frontière de la productivité (la BI fait référence aux informations nécessaires au fonctionnement quotidien d’une entreprise et fournit des renseignements permettant de décrire ce qui s’est passé). Les dirigeants en mobilité qui peuvent facilement accéder à des rapports où qu’ils se trouvent, à partir de leur iPad ou d’un autre dispositif similaire, peuvent ainsi consacrer plus de temps à transformer les enseignements en actions. Aujourd’hui, le facteur de différenciation de la BI se situe en bout de chaîne au niveau de l’utilisateur (mais aussi en début de processus, là où les données sont recueillies et analysées). Plusieurs grandes entreprises agissent activement dans ce domaine. Ainsi, une entreprise médicale internationale cherche à repenser sa façon d’aborder les besoins de reporting de son personnel à travers des équipements mobiles.

Accenture a développé des solutions de pointe qui aident les entreprises à tirer profit de la puissance de l’analytique et à atteindre la haute performance.

Industry & topics highlighted

Digital