Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


Machine dreams

Elle promet de transformer l’industrie manufacturière. Mais les industriels sont-ils prêts à l'accepter ? Naissance d'une main d'œuvre industrielle connectée

Présentation

En 2020, nous estimons que la main d'œuvre industrielle connectée pourrait aider à dégager jusqu'à €500 millions de rentabilité pour un fabricant automobile avec des revenus annuels de €50 milliards.

La plupart des industriels manquent encore de confiance pour mettre en œuvre une telle main d'œuvre avec succès. Mais les leaders poursuivent déjà une mise en œuvre claire de la stratégie en investissant dans des robots collaboratifs et un nombre plus important d’appareils de réalité augmentée pour permettre la connectivité, la mise à jour des infrastructures IT pour s'assurer que la connectivité est sécurisée, et que la formation et le recrutement comblent le gap de compétences entre ce que les humains peuvent faire et ce dont sont capables les machines. Leurs efforts promettent de soutenir leur avantage de premier arrivé tandis que la main d'œuvre industrielle connectée transforme la chaîne de valeur.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT [PDF en anglais]

TÉLÉCHARGER L’INFOGRAPHIE [PDF en anglais]

Contexte


La révolution numérique transforme l’industrie manufacturière.
L’apport de machines et d'intelligence artificielle à la main d'œuvre, permet un environnement de travail plus adapté au changement et réactif à son environnement de travail :
Une main d'œuvre industrielle connectée dans laquelle les hommes et les machines, travaillant ensemble, réinventent les processus de production et de services.

En permettant aux Hommes de collaborer avec les machines en temps réel dans un échange à double sens, cette main d'œuvre industrielle connectée promet d’accroître considérablement la productivité de la fabrication, ainsi que d'améliorer l'efficacité opérationnelle, et d'augmenter la sécurité et la gestion des risques.

Principaux Résultats

L’étude d'Accenture sur la main d'œuvre connectée a
révélé que :

La plupart des fabricants reconnaissent les avantages d'une main d'œuvre industrielle connectée.

Graphic 1


La plupart des entreprises n’ont pas la confiance nécessaire pour la mettre en œuvre avec succès.

Graphic 2


Des préoccupations techniques les retiennent.


Graphic 3

Les Leaders passent presque deux fois plus de temps que les « retardataires » sur la main d'œuvre industrielle connectée, et continueront à mettre la barre encore plus haut au cours des cinq prochaines années. Ils ont une stratégie claire de mise en œuvre et stimulent les investissements dans des technologies de base telles que les robots collaboratifs, ainsi que la résolution de problèmes de sécurité en mettant à jour leurs infrastructures IT, et pilotant ou mettant en œuvre des programmes conçus pour combler le gap de compétences.

TÉLÉCHARGER L’INFOGRAPHIE [PDF en anglais]

Résultats par pays

Voir les résultats par pays

Analyse

Tandis que l’industrie manufacturière se transforme, la chaîne de valeur de la fabrication aussi. La numérisation facilite l’accès, déroulant la perspective de nouveaux concurrents plus agiles au niveau numérique saisissant leur chance de profiter d'une main d'œuvre industrielle connectée.

L'incapacité d'investir avec confiance pourrait menacer la compétitivité de certains. Les « retardataires » sont particulièrement vulnérables, car ils affichent ,un manque de soutien de la direction ainsi qu’un intérêt moindre dans l'embauche de nouveaux talents, et un faible sentiment d'urgence lorsqu'il s'agit de rechercher de l'aide extérieure ou des formations. Il est vital que les industriels accélèrent pour construire de nouveaux modèles pour tenir la promesse d'une main d'œuvre industrielle connectée.

Recommandations




Les fabricants peuvent accélérer leurs progrès en :

Comprennant qu’une main d'œuvre industrielle connectée est un moyen d'augmenter l'efficacité opérationnelle ainsi que la productivité, comme facteur d'une meilleure visibilité, d'une réactivité accrue et d'une meilleure collaboration.


Haussant la barre en dédiant une proportion plus élevée de leur budget R&D à la main-d'œuvre industrielle connectée.


Définissant les avantages spécifiques à leur organisation. En faisant preuve d’audace dans leur raisonnement. Les entreprises leader l’ont déjà fait.


Définissant l’agenda et qui est décisionnaire de cet agenda, avec le soutien total de la direction et une structure de gouvernance solide.


Identifiant et résolvant ce qui les retient. Leurs anciens systèmes IT, la sécurité des données et des systèmes, le gap dans les compétences.


Identifiant de nouveaux profils d’emploi, et en formant et recrutant afin d’acquérir les compétences requises.