Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


Réduire les coûts de 80 % dans l’assurance ? Avec le Cloud, c’est possible

Pour faire des économies substantielles et répondre aux besoins des clients, les assureurs ont besoin du Cloud

CONTEXTE

Dans les métiers de l’assurance où la sécurité des clients est le maître mot, la robustesse a pris le pas sur l'innovation. Mais jusqu’à quand ?

Habitués à accéder instantanément, 24h/24 et 7j/7, à leurs enseignes, banques et divertissements en ligne, les clients attendent le même service de leurs compagnies d'assurance. Les progrès des voitures sans conducteur, des objets connectés, de la fintech et de l’analytics poussent également les assureurs à se réinventer.

Pour les compagnies d’assurance, le Cloud est un élément central et incontournable du changement. Il est en effet à la base de toutes les transformations digitales, nécessaires pour satisfaire les futurs besoins des clients et réaliser les objectifs internes.

Sans les capacités et la puissance du Cloud, la transformation digitale restera un vœu pieux. Tout comme la réduction des coûts de 80 %.

RÉSULTATS CLÉS

Les assureurs hésitent à adopter le Cloud pour trois raisons principales, toutes infondées. Tout d’abord, la migration d’applications dans le Cloud, selon la technique dite « lift and shift », ne fonctionnerait pas. Ensuite, les coûts irrécupérables ne seraient pas recouvrables. Enfin, la transformation digitale pourrait très bien se faire sans le Cloud.

  1. Dans certains cas, le « lift and shift » fonctionne parfaitement. Par exemple, Accenture a récemment aidé une grande compagnie d'assurance internationale à réduire de 80 % les coûts d’exploitation d’une suite logicielle.

  2. Les coûts irrécupérables ne sont pas une fatalité. En coordonnant la mise à jour de l'infrastructure existante avec la migration sur le Cloud, les assureurs peuvent éviter des investissements inutiles, minimiser les charges d’amortissement et établir un tableau d’amortissement précis. 

  3. Quelque 82 % des cadres dirigeants des compagnies d’assurance reconnaissent que les nouveaux entrants, qui ont misé avec succès sur le Cloud, bouleversent le marché. La puissance du Cloud Analytics met à mal les modèles d’assurance traditionnels et uniformes.

TÉLÉCHARGER L'INFOGRAPHIE (EN ANGLAIS) [PDF]

RECOMMANDATIONS

Pour tirer profit du Cloud, les assureurs doivent prendre trois mesures   clés :  


  1. Faire de la migration vers le Cloud une priorité et l'optimiser, en prenant en compte des facteurs clés tels que la disponibilité des applications Cloud et les besoins de données digitales assurancielles.

  2. Contrôler le processus de réalisation de la valeur, à travers des indicateurs mesurant le temps de réponse aux demandes et les heures de travail économisées. Non seulement, ce suivi témoignera des résultats obtenus, mais il contribuera, grâce aux donnes recueillies, à améliorer les futures migrations vers le Cloud.

  3. Au-delà des économies réalisées, mesurer les progrès accomplis en termes d’agilité, notamment la hausse de revenus due au déploiement accéléré des capacités offertes par le Cloud (comme des contrats d’assurance spécifiquement conçus pour le digital).

En savoir plus sur Accenture Strategy


Auteurs



Matthew Taylor

Matthew Taylor

Directeur Exécutif, Accenture Strategy
Stratégie IT



Alex Ratkovsky

Senior Manager, Accenture Strategy
 Stratégie IT


Mail to Alex Ratkovsky. This opens a new window. Connect with Alex Ratkovsky's Profile on LinkedIn. This opens a new window.
VOUS POUVEZ AUSSI LIRE