Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


Fusions-acquisitions: S’adapter à des cibles plus dynamiques

Les entreprises ont besoin de renouveler leur approche pour acquérir de jeunes acteurs du digital.

CONTEXTE

Dans tous les secteurs, les entreprises repensent leur stratégie de M&A (fusions-acquisitions) afin d'être plus agiles et compétitives. Pourtant bien que conscientes de la nécessité d’acquérir des capacités digitales, elles éprouvent des difficultés à le faire. Elles s’en remettent toujours aux règles de M&A classiques, qui régissent la recherche de cibles de grande taille. De ce fait, elles risquent d’échouer dans leur traque d'entreprises digitales innovantes. En effet, acquérir et valoriser de petites cibles dynamiques est une autre affaire. Si elles veulent gagner en agilité et en compétitivité, les grandes entreprises doivent développer une nouvelle stratégie de M&A (comprenant l’identification des cibles, la gestion de la transaction et de l’intégration), davantage en phase avec les spécificités de leurs cibles.

RÉSULTATS CLÉS

Selon une étude d’Accenture Strategy, 72 % des entreprises envisagent d’acquérir plus de cinq jeunes sociétés d’avenir au cours des trois prochaines années. Ces cibles innovantes, digitales et tournées vers la technologie jouent souvent un rôle disruptif dans leur secteur. Mais lors de leur acquisition, beaucoup d'entreprises sont confrontées à des défis importants :

  • Le processus d’identification des cibles se révèle souvent complexe : 69 % des entreprises ont du mal à identifier les technologies digitales qu’elles doivent acquérir et 69 % jugent délicat l'évaluation de ces nouvelles technologies.

  • Après avoir identifié une cible, les entreprises doivent être plus performantes pour mener à bien l'acquisition : 62 % éprouvent des difficultés à estimer avec précision la valeur de la cible et 63 % mettent plus de sept mois pour conclure la transaction.

  • Enfin, de nombreuses entreprises ont besoin d’un nouveau guide des M&A pour créer de la valeur : les deux facteurs clés de réussite lors de l’acquisition de start-up agiles et innovantes sont l’intégration de la technologie, du produit ou du service acquis au sein du portefeuille existant (pour 71 % des répondants) et la préservation de la culture d’innovation de la cible (62 %).
TÉLÉCHARGER L’INFOGRAPHIE (EN ANGLAIS) [PDF]


RECOMMANDATIONS

Pour les grandes entreprises, l’unique moyen de suivre le rythme de la révolution digitale et de garder une longueur d’avance sur la concurrence est de définir une nouvelle stratégie de M&A, dédiée aux acquisitions d’avenir :

Identifier les cibles

Gardez un œil sur les entreprises innovantes en participant à des réseaux de start-up, en suivant les fonds de capital-risque et les accélérateurs, ainsi qu’en exploitant l’open innovation.

Conclure la transaction

Accroissez votre connaissance de la cible en l’évaluant plus finement selon une perspective technologique et accélérez la transaction en simplifiant le processus d’approbation.

Personnaliser l’intégration

Analysez le modèle opérationnel de l’entreprise acquise dans son ensemble afin de déterminer les éléments qui peuvent être standardisés et ceux qui doivent être préservés et renforcés.

AUTEURS



VOUS POUVEZ AUSSI LIRE