Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


De la productivité à la performance

Développer sa stratégie métier avec l'Internet des objets

Présentation

73 % des entreprises n'ont pas encore réalisé d'investissements concrets dans l'Internet des objets

Notre rapport annuel analyse les points de vue de 1 400 cadres dirigeants, avec un accent particulier sur l'Internet des objets (IdO).

Notre rapport annuel Accenture Strategy analyse les points de vue de 1 400 cadres dirigeants, avec cette année une attention particulière accordée à l'Internet des objets (IdO).

Vue d'ensemble Notre enquête annuelle menée auprès de 1 400 cadres dirigeants (la moitié d'entre eux étant des PDG) fait apparaître que, si certains reconnaissent le potentiel de l'IdO, cela ne se traduit pas nécessairement par des mesures concrètes visant à l’exploiter.

Nous avons notamment constaté que, bien que la majorité des cadres dirigeants envisagent l'IdO comme un facteur de création nette d'emplois et un moyen de réduire les charges d'exploitation, seulement 7 % d'entre eux consacrent des investissements appropriés pour mettre en œuvre leur vision stratégique et près des trois quarts indiquent qu'ils n'ont pour le moment fait aucune avancée effective dans ce domaine.

Les hauts dirigeants sollicités dans le cadre de cette étude avancent plusieurs raisons à cela : contraintes financières, accès insuffisant aux ressources technologiques, qualité médiocre de l'information ou infrastructures de télécommunications inadéquates.

Les conditions sont pourtant aujourd'hui réunies pour une adoption généralisée de l'IdO, avec en premier lieu la prolifération des capteurs et périphériques connectés permettant de capturer des flux de données riches, ainsi qu'un intérêt généralisé pour tout moyen permettant de gagner en temps et en efficacité, dans la sphère personnelle comme professionnelle.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET (EN ANGLAIS) [PDF]

Résultats clés

Il ressort de notre étude que, si les cadres dirigeants reconnaissent le fort potentiel de l'IdO quant à la croissance à long terme de l'emploi (87 %), seule une minorité d'entre eux (38 %) estiment que la direction de leur entreprise en a une pleine compréhension.

De même, si la grande majorité des cadres dirigeants (84 %) estiment que leur entreprise dispose des moyens nécessaires pour générer de nouveaux flux de revenus, fondés sur les services, en exploitant l'IdO, seulement 7 % rapportent que leur organisation a pour cela mis en place une stratégie complète, relayée par des investissements correspondants.

Par ailleurs, si 61 % des répondants envisagent les initiatives numériques comme un outil de croissance, l'amélioration de la productivité (46 %) continue d’être considérée comme le principal bénéfice de l'IdO, bien qu'ils s’accordent sur son potentiel en matière de croissance des revenus à long terme (57 %).

De toute évidence, si l'IdO a capté l'imagination des directions d'entreprise, celles-ci restent encore très peu nombreuses à prendre les mesures requises pour capitaliser sur les opportunités dont elles constatent l'émergence.

Recommandations

Etant donnée l'avancée spectaculaire, au cours de cette dernière année, de la reconnaissance du potentiel des investissements numériques comme source de revenus, nous pouvons raisonnablement anticiper une évolution similaire pour l'IdO.

Les résultats de notre enquête suggèrent cependant que la plupart des cadres dirigeants semblent préférer suivre la tendance plutôt que de se positionner en pionniers. Dans certains secteurs, une telle approche peut sembler raisonnable. Toutefois, plusieurs tendances permettent d’entrevoir un avenir dans lequel l'IdO sera une force de plus en plus influente, parmi lesquelles la baisse du coût des technologies telles que les capteurs, le stockage de données et la puissance de traitement, ainsi qu’une connectivité sans fil devenant omniprésente.

Sous l'effet conjugué de ces technologies et des pressions « disruptives » déjà constatées par la plupart des cadres dirigeants, quel que soit le secteur dans lequel ils évoluent, certaines entreprises risquent, si elles tardent à reprendre à leur compte l'évolution technologique, de se retrouver mises en difficulté par de nouveaux concurrents arrivant sur leur marché avec des services novateurs et de nouveaux modèles opérationnels, bouleversant la donne concurrentielle.

EN SAVOIR PLUS SUR ACCENTURE STRATEGY


Auteur

Bruno Berthon

Bruno Berthon

Directeur Executif, lead pour l’Europe, l’Afrique et l’Amérique latine et Global lead Digital Strategy
Accenture Strategy

VOIR SON PROFIL

Email Icon
" Réussir dans l'économie numérique nécessite de nouvelles règles, de nouveaux rôles et de la combinaison agile des ressources digitales et physiques "