Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


Cotation de filiales : la nouvelle tendance des fusions-acquisitions ?

Les entreprises doivent accorder autant d‘attention à la cession qu’à l’achat d’actifs

CONTEXTE

Les cotations de filiales sont devenues un outil stratégique essentiel

Les entreprises qui prennent la décision de se séparer d’une branche d’activité en bonne santé, mais considérée comme non stratégique, font un choix payant. Toutefois, beaucoup d’entreprises accordent peu d’attention à ce type d’opération. Trop souvent, elles n’envisagent la cotation de filiales que pour des activités jugées trop faibles ou difficiles à conserver. Par conséquent, elles manquent souvent l’occasion de créer significativement de la valeur ou détruisent activement de la valeur, voire les deux. Six actions clés peuvent aider les entreprises à créer davantage de valeur via la cotation d’actifs et, par là, accroître leur compétitivité.

TÉLÉCHARGER LE RAPPORT COMPLET (EN ANGLAIS) [PDF]

RÉSULTATS CLÉS

Selon une étude d’Accenture Strategy, 83 % des entreprises considèrent désormais la cotation de filiales comme un outil stratégique important pour soutenir leur compétitivité dans les trois à cinq prochaines années. Cependant, ces opérations se soldent souvent par des échecs. En effet, même si la moitié des entreprises ont de bonnes pratiques en matière de cotation de filiales, elles manquent de compétences, de la méthodologie et des outils requis pour les mettre en œuvre efficacement. Ces lacunes entraînent des retards et des dépassements de budget importants : 65 % des entreprises, étudiées par Accenture, n’ont pas réussi à mener dans les temps leurs projets de cotation d’actifs, et 67 % d’entre elles n’ont pas tenu leurs budgets. De telles défaillances peuvent dégrader le prix de vente ainsi qu’augmenter les coûts, et par conséquent détruire de la valeur et contrarier les actionnaires.

TÉLÉCHARGER L'INFOGRAPHIE (EN ANGLAIS) [PDF]

RECOMMANDATIONS

Bien qu’il n’y ait pas de formule type pour réussir la planification et la réalisation d’une cotation de filiale, six actions clés peuvent améliorer les chances de succès :

1. Définir les limites de la filiale et ses relations futures avec la maison mère.

2. Donner une direction claire au projet, avec un calendrier et un budget, et définir les attentes, dès le début.

3. S’assurer que la nouvelle société dispose des fonctions, des processus métier et de l’infrastructure pour être pleinement opérationnelle après la scission.

4. Encourager la collaboration et la communication entre la société mère et la nouvelle société pour limiter les divergences de vue.

5. Promouvoir une étroite coopération entre l’équipe qui organise la scission et celle qui gère la future filiale.

6. Soutenir la réalisation du projet grâce à des compétences, une méthodologie et des outils spécifiques.


Auteur
Sven Wahle

Sven Wahle

Directeur Exécutif, Accenture Strategy

Email LinkedIn