Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRE PUBLICATION


BBZ: CE QUE CACHE L'EMBALLEMENT ACTUEL

TOUT CE QUI EST LIÉ À L’APPROCHE BASE ZÉRO A LE VENT EN POUPE. IL EST TEMPS, CEPENDANT, DE DISTINGUER LES RÉELLES PERFORMANCES DE L’EFFET DE MODE.


L’APPROCHE BASE ZÉRO

AGITE LES ESPRITS

  • Accenture Strategy a réalisé la plus grande étude jamais menée sur la méthode base zéro, autrefois simple technique budgétaire devenue désormais un outil essentiel de management pour coordonner les priorités stratégiques d’une entreprise dans son ensemble.

  • Si l’approche base zéro est au centre de toutes les attentions, ce n’est pas un hasard. Plus de 91 % des programmes de budget base zéro (BBZ) ont, en effet, atteint ou dépassé leurs objectifs. Et cela va de pair avec le besoin de financer la croissance et de s’orienter vers des business models digitaux.

  • Seulement 2 % des entreprises de notre panel avait choisi l’approche BBZ avant 2011. Mais, depuis 2013, son adoption progresse exponentiellement, au rythme de 57 % par an. Les expériences des entreprises mettent en évidence les résultats du BBZ, sa mise en œuvre, les difficultés ainsi que les perspectives d’avenir.


TÉLÉCHARGER LE RAPPORT (EN ANGLAIS)

 TÉLÉCHARGER LA TRANSCRIPTION VIDÉO (EN ANGLAIS) [PDF]

DES RÉSULTATS CONCRETS:

UNE PLUS GRANDE MARGE FINANCIÈRE

La plupart des entreprises ont des programmes de réduction continue des coûts. Mais les résultats sont nettement inférieurs à ceux obtenus avec l’approche BBZ. Les entreprises de notre panel enregistrent en moyenne des réductions de coûts de 15 % et des économies nettes de plus de 260 millions de dollars par an.

L’étude apporte aussi une réponse à une question primordiale lorsqu’on aborde le budget base zéro : de quelle façon les entreprises utilisent-elles les économies réalisées pour soutenir leur stratégie globale ? Même si aucune pratique standard ne se dessine, les entreprises réinvestissent les économies dans des projets de croissance (52 %), le digital (31 %), le développement d’autres capacités (29 %) ou les utilisent pour améliorer leurs résultats financiers (15 %).

Comme l’explique un dirigeant du secteur pharmaceutique, « nous réinvestissons un tiers dans nos initiatives de croissance, un tiers dans les salaires de nos collaborateurs et reversons un tiers à nos actionnaires : à nos yeux, c’est la formule gagnante. »


Les entreprises appliquent le BBZ à l’ensemble des postes du compte de résultat

Les entreprises appliquent le BBZ à l’ensemble des postes du compte de résultat

UNE MISE EN ŒUVRE
RAPIDE ET ÉTENDUE


Chaque programme de budget base zéro est unique, mais des tendances se dessinent dans la façon dont les entreprises les mettent en œuvre.

À TRAVERS TOUTE
L’ENTREPRISE



53%

appliquent le BBZ
à l’échelle de l’entreprise

À TRAVERS
LE MONDE



45%

appliquent le BBZ
à l’échelle mondiale

RYTHME DE
MISE EN ŒUVRE



45%

échelonnent les
déploiements

L’étude révèle également que le report, ne serait-ce que d’une semaine, de la mise en œuvre du budget base zéro pourrait représenter un coût de renoncement de 5 millions de dollars pour une multinationale.


SANS SACRIFICE, PAS DE SUCCÈS

L’engouement pour l’approche BBZ a entretenu l’idée qu’il s’agissait d’un remède miracle à tous les problèmes de gestion des coûts des entreprises. En réalité, comme pour toute transformation majeure, l’approche BBZ n’est une solution facile pour aucune entreprise. Et seules celles qui sont suffisamment résilientes pour surmonter les difficultés réussiront. Selon les entreprises, l’adhésion culturelle (67 %), la conduite du changement (41 %) et la visibilité des données (33 %) sont les obstacles les plus difficiles à franchir.

Les entreprises investissent pour faire évoluer leur culture. Les initiatives de conduite du changement incluent des techniques reconnues, comme la communication (77 %), la formation et la participation à des ateliers (62 %). La définition d’objectifs et d’incitations (15 %) ou de modèles de comportement (21 %) est moins courante.

Contrairement aux coupes ponctuelles drastiques, l’approche BBZ n’est pas un exercice budgétaire qui, une fois bouclé, autorise à passer à autre chose. C’est une attitude, un état d’esprit qui s’enracine profondément dans la façon de travailler et de penser de chacun, au point de devenir un réflexe naturel.

Principaux obstacles au BBZ

Principaux obstacles au BBZ: Adhésion culturelle 67%, Conduite du changement 41%, Visibilité des donées 33%, BBZ

L’AVENIR À L’HORIZON

Cette étude offre un panorama complet de l’usage actuel de l’approche BBZ. Mais comment les entreprises les plus avancées vont-elles faire pour aller plus loin ? En adoptant la ligne de conduite suivante.

     

  • EXPLOITER LE TRIPLE AVANTAGE CONCURRENTIEL. La plupart des entreprises qui appliquent l'approche BBZ concentrent leur attention sur la rentabilité. Mais, selon le modèle d’agilité compétitive d’Accenture Strategy, stimuler la compétitivité impose de concilier améliorations de la croissance, de la rentabilité et de la durabilité/confiance. La méthode BBZ de nouvelle génération doit lier ces trois dimensions.
  •  

  • S’ATTAQUER À L’ENSEMBLE DES POSTES COMPTABLES. Les résultats du budget base zéro peuvent être considérablement amplifiés en identifiant les principes qui marchent et en étendant leur application à l’ensemble des postes du compte de résultat — frais généraux et administratifs, main d’œuvre directe et indirecte, ventes/marketing et logistique/coût des biens vendus. C’est ce que nous appelons la méthode base zéro ou ZBx.
  •  

  • INFLÉCHIR LES COÛTS GRÂCE AU DIGITAL. La méthode ZBx définit une nouvelle échelle de référence pour la gestion des entreprises à l’avenir. Cette dernière reflète l’amélioration continue de l’attention aux coûts, qui bénéficie de l’impact des technologies digitales, des pratiques de durabilité et d’autres facteurs qui influencent les profils de coûts de l’entreprise dans son ensemble.
  •  

  • RENFORCER LE PROCESSUS DE BOUCLE FERMÉE. Les capacités et outils digitaux peuvent améliorer l’efficacité du processus de boucle fermée. Comme si on créait en quelque sorte une « boucle fermée base zéro ». Les entreprises peuvent également renforcer ce processus en créant un centre d’excellence BBZ, qui aidera les responsables de coûts et de budgets.
  •  

  • DÉVELOPPER UNE CULTURE DE LA RESPONSABILISATION. La gestion du changement est un processus de long terme. Les approches édulcorées, qui ne ciblent pas des changements de comportement durables, sont insuffisantes pour pérenniser les améliorations de coûts. Les employés doivent comprendre ce qu’on attend d’eux et être encouragés à s’impliquer personnellement pour y parvenir.  
  •  


EN SAVOIR PLUS SUR ACCENTURE STRATEGY

DEVANCER DEMAIN

LA TRANSFORMATION PAR CEUX QUI LA FONT

La révolution digitale a propulsé les entreprises dans une transformation à l’ampleur et à la vitesse inédites. Relever les nombreux défis qu’elle sous-tend appelle des visions stratégiques renouvelées.

C’est pourquoi Accenture Strategy lance, en partenariat avec Les Echos, une plateforme explorant les parcours de transformation des grands groupes français et l'engagement de leurs dirigeant(e)s.

Comment répondre à l’exigence de vitesse ? Comment, face aux nouvelles concurrences, se réinventer pour sécuriser l'avenir ? Comment engager les équipes vers un avenir commun ?

Devancez demain avec les dirigeants que nous avons rencontrés.


DÉCOUVREZ LA PLATEFORME

AUTEUR

CONTRIBUTEURS

Christopher Roark       Se connecter avec Christopher Roark's Profile/s on LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.
Benigno Herreria       Se connecter avec Benigno Herreria's Profile/s on LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.
Robert Willems       Se connecter avec Robert Willems's Profile/s on LinkedIn. Ceci ouvre une nouvelle fenêtre.


VOUS POUVEZ AUSSI LIRE