Skip to main content Skip to Footer

DERNIÈRES PUBLICATIONS


Accenture Utilities

Opérateurs de réseaux, opérateurs de données ?

Des facteurs technologiques, sociétaux et juridiques bousculent aujourd’hui le rapport à la gestion des données. Comme beaucoup d’autres entreprises, les gestionnaires de réseaux doivent en tenir compte pour opérer au mieux leurs activités mais aussi y trouver de nouvelles opportunités.

Les opérateurs de réseaux doivent dès maintenant savoir identifier et engager les transformations nécessaires afin de remplir les 4 prérequis stratégiques et opérationnels permettant les déploiements industriels de demain :

Avant toute implémentation industrielle valorisant les données, les gestionnaires de réseaux doivent s’assurer de l’alignement entre les investissements opérationnels et les enjeux stratégiques. A l’heure où les nouvelles technologies facilitent l’acquisition et le stockage de données en masse, il est tentant pour les gestionnaires de réseaux d’avoir comme priorité de se doter de ces technologies et de différer leur réflexion sur l’usage des données.

Pourtant, une étude conjointe d’Accenture et du MIT confirme que les acteurs rencontrant le plus de difficultés à tirer profit de leurs investissements autour de l’analytique sont ceux qui concentrent leurs efforts dans la transformation des données en information brute sans pour autant identifier comment ces dernières peuvent se traduire en gains opérationnels.

Ainsi seules 22% des entreprises qui investissent dans les solutions analytiques sont satisfaites des résultats. Une bonne pratique consiste donc à évaluer au préalable les bénéfices de toute démarche autour de la gestion des données.

Au-delà des bénéfices internes tirés d’une meilleure gestion des données, les opérateurs de réseaux doivent définir plus largement le rôle qu’ils souhaitent jouer dans l’écosystème de demain.

Il pourra s’agir de consolider leurs positions de « market enabler » en participant activement à l’échange de données avec les parties prenantes clés. Dans ce cas par exemple, il faudra maintenir les chantiers d’ouverture de données en cours (Open Data) et même aller plus loin :

  • A l’instar de l’initiative Green Button[1] aux Etats-Unis, en se concertant avec l’ensemble des énergéticiens sur les standards de partage des données (formats, interopérabilité, plateformes…) :

    • au niveau des territoires, en participant à la structuration et à la standardisation des échanges entre agrégateurs de flexibilité et opérateurs de réseau de distribution,

    • en aval compteur, en encadrant le développement de produits et services énergétiques (qualité de service / onde, diagnostic de consommation...).

  • Généraliser les données échangeables au sein des Smart Cities pour :

    • permettre le croisement des données avec celles d’autres réseaux de distribution et d’autres acteurs (télécom, collectivités…),

    • supporter les nouveaux concepts de valorisation des énergies décentralisées au niveau local,

    • garantir à tous les producteurs d’énergie raccordés au réseau HTA un accès non-discriminatoire aux informations concernant les coûts de raccordement au réseau,

    • assurer une liaison permanente entre producteurs et distributeurs d’énergie.

[1] L’initiative Green Button permet aux détenteurs de données (les utilisateurs finaux) de télécharger et de transférer leurs données de comptage de manière simple, standardisée et sécurisée à des services tiers pour les visualiser, les traiter et en tirer une valeur d’usage. Les détenteurs de données, en restituant leurs données à leurs clients ou usagers, y gagnent en efficience, en connaissance de leurs clients et en confiance.

Les gestionnaires de réseaux doivent aujourd’hui analyser leur situation actuelle et s’enrichir des initiatives similaires à travers le monde.

Nouvelles mobilités, bâtiments intelligents, sources de production d’énergie décentralisées, les données détenues par les opérateurs de réseaux sont par exemple au cœur de la transformation des Smart Cities. Ces données s’insèreront dans de nouvelles chaînes d’information et de valeur qui doivent être dès aujourd’hui anticipées. Par exemple, l’impact sur les réseaux des services de mobilité et de recharge autour des véhicules électriques doit être qualifié et quantifié.

Les gestionnaires de réseaux peuvent s’inspirer d’autres secteurs, plus avancés dans la gestion des données, tels que l’automobile, les télécoms, la grande distribution.

Ce diagnostic, permettra non seulement de mieux définir leur positionnement mais aussi d’identifier les pratiques les plus pertinentes à répliquer. Dans le secteur de l’énergie, plusieurs initiatives réalisées offrent déjà un retour d’expérience intéressant :

  • la mise en place d’outils Open Data par plusieurs gestionnaires de réseaux français et européens,

  • le mix Big Data, Open Data et objets connectés dans une « Fabrique du numérique » dans le cadre d’une approche de transformation numérique plus globale,

  • les Open Data étatiques (data.gouv.fr) et institutionnels (Energif du Réseau d’observation Statistique de l’Energie),

  • le lancement de start-ups dédiées par des opérateurs historiques : en Hollande, Alliander a ainsi lancé Smart Society Services [2] pour développer une offre liée aux objets connectés.

[2] Smart Society Services ; https://www.alliander.com/en/our-activities/start-ups/open-smart-grid-platform

La donnée est désormais une ressource, porteuse de la confiance entre l’entreprise et ses clients. En tant que tiers de confiance, le gestionnaire de réseau devra en garantir la protection à tous les étages de son organisation. Ce dernier doit donc se préparer activement sur l’ensemble des volets de ce chantier : sécurité du système d’information, sensibilisation de son personnel, déploiement de dispositif de gouvernance de la donnée.

RENCONTREZ NOS EXPERTS

Pierre Lanau

Pierre Lanau
Directeur Exécutif, SmartGrid, France

LinkedIn Pierre Lanau
Pierre Lanau

Thierry Miléo
Directeur Exécutif en charge du secteur Utilities, France

LinkedIn Thierry Miléo

RESTEZ CONNECTÉS

 

TWITTER - UTILITIES

REJOIGNEZ LA CONVERSATION @ACCENTURE_UTIL