Skip to main content Skip to Footer

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Accenture s'apprête à acquérir la société Schlumberger Business Consulting (SBC), la branche conseil de Schlumberger, pour renforcer les capacités d'Accenture Strategy dans le secteur amont du pétrole et gaz

Paris, le 17 août 2015 – Accenture a conclu un accord portant sur l'acquisition de Schlumberger Business Consulting (SBC), la branche conseil de Schlumberger, leader mondial dans le secteur amont de l’industrie pétrolière et gazière. Cette acquisition permettra d’étendre les capacités d’Accenture Strategy, afin d’aider les plus grandes entreprises d'exploration et de production d'hydrocarbures à renforcer leur compétitivité et leur croissance. Les conditions de l'acquisition n'ont pas été divulguées et la finalisation de l'opération reste soumise à l'approbation des instances de réglementation ainsi qu'à un certain nombre d'autres conditions habituellement applicables.

Schlumberger Business Consulting (SBC) est un leader du conseil dans le secteur amont de l’industrie pétrolière et gazière, et un acteur incontournable sur l’ensemble du secteur de l’énergie. Cette entreprise propose des services de conseil en stratégie, opérations, gestion des talents et transformation, grands projets, fusions et acquisitions. Schlumberger Business Consulting s’est développée rapidement pour devenir une entreprise internationale de conseil qui compte plus de 250 consultants répartis dans neuf bureaux dans le monde.

Une fois l'acquisition finalisée, tous les collaborateurs et toute l’expertise de Schlumberger Business Consulting (SBC) rejoindront Accenture au sein d’Accenture Strategy, renforçant ainsi ses capacités pour aider les compagnies pétrolières et gazières du secteur amont à optimiser la gestion de portefeuille, améliorer l’agilité opérationnelle et la compétitivité en termes de coûts, ainsi qu'à planifier et exécuter les programmes de transformation numérique.

« Cette acquisition consolidera les capacités d'Accenture Strategy pour fournir des analyses stratégiques à ses clients du secteur amont du pétrole et gaz. » déclare Mark Knickrehm, directeur général d’Accenture Strategy. « Nos stratégies business axées sur les technologies et nos connaissances en matière de digital sont complémentaires aux capacités de conseil des experts qui nous rejoignent avec cette acquisition. »

Schlumberger Business Consulting
Accenture s'apprête à faire l’acquisition de la société Schlumberger Business Consulting (SBC)

« Le secteur amont du pétrole et gaz subit une profonde mutation due notamment à la volatilité des cours, mais également à des cadres réglementaires de plus en plus contraignants et des évolutions technologiques », précise Jean-Marc Ollagnier, directeur général d’Accenture pour les secteurs de l’énergie, des utilities, des ressources naturelles et de la chimie. « Les entreprises du secteur de l’énergie sont aussi contraintes d’améliorer leur performance en matière de gestion des grands projets, de réduire leurs coûts et d’étendre leur activité à de nouveaux domaines, notamment dans les énergies renouvelables. Cette acquisition améliorera nos capacités à aider nos clients à conduire ces défis avec une combinaison de savoir-faire sectoriel, digital et technologique qui nous distingue au sein de ce marché mondial. »

« En un peu plus de dix ans, Schlumberger Business Consulting (SBC) est devenu l’un des leaders en matière de conseil dans le secteur amont du pétrole et gaz, accompagnant les acteurs majeurs du secteur sur une large gamme de sujets stratégiques », indique Jean-Marc Rousset, vice-président de Schlumberger Business Consulting. « Notre expertise dans le conseil en management, associée à notre connaissance approfondie des technologies d’exploration et de production (E&P), et des enjeux du secteur vient compléter la large gamme de services proposée par Accenture en stratégie, conseil, digital et technologies. Cela permettra d’offrir une valeur ajoutée unique aux entreprises du secteur amont du pétrole et gaz. »

A propos d’Accenture

Accenture est une entreprise internationale de conseil en management, technologies et externalisation, avec 358 000 employés intervenant dans plus de 120 pays. Combinant son expérience et ses capacités de recherche et d’innovation développées et mises en œuvre auprès des plus grandes organisations du monde sur l’ensemble des métiers et secteurs d’activité, Accenture aide ses clients - entreprises et administrations - à renforcer leur performance. Accenture a généré un chiffre d’affaires de 31 milliards de dollars au cours de l’année fiscale clôturée le 31 août 2015. Site Internet :
www.accenture.com/fr

Accenture Strategy

Accenture Strategy concrétise la rencontre de l’entreprise avec la technologie en apportant son expertise en stratégie d’entreprise, technologique et fonctionnelle pour aider ses clients à prévoir et à mettre en œuvre des stratégies sectorielles spécifiques, afin de tirer profit de toutes les opportunités. Parce que la technologie transforme profondément les organisations, Accenture Strategy intervient sur les problématiques liées à la transformation digitale, à la compétitivité, aux modèles opérationnels globaux, aux compétences et au leadership pour permettre à ses clients de gagner en efficacité et générer de la croissance. Pour plus d’information, suivez @AccentureStrat ou rendez-vous sur www.accenture.com/strategy

A NOTER : Les noms et marques déposées "Schlumberger" et "Schlumberger Business Consulting" ne sont pas inclus dans la transaction et ne seront pas utilisés après l’accord.

Enoncés prospectifs

À l’exception des données historiques et des citations, les déclarations contenues dans le présent communiqué peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la loi intitulée "Private Securities Litigation Reform Act of 1995 " des États-Unis. De tels énoncés supposent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux indiqués ou suggérés. Ceux-ci comprennent, sans restriction, les risques suivants : l’entreprise pourrait ne pas être en mesure de conclure la transaction dans le délai anticipé, ou du tout, ce qui dépend de la capacité des parties à respecter certaines conditions de clôture ; la transaction pourrait ne pas rapporter le profit anticipé pour l’entreprise ; un contexte économique volatil, négatif ou incertain pourrait nuire aux résultats d’exploitation de l’entreprise, et les effets de ce contexte pourraient affecter les affaires des clients de l’entreprise et leur niveau d’activités commerciales ; les activités de l’entreprise dépendent de la création et du maintien d’un niveau rentable de demande client pour les services et les solutions de l’entreprise, et une réduction importante de cette demande pourrait sensiblement nuire aux résultats d’exploitation de l’entreprise ; si l’entreprise n’est pas en mesure de fournir suffisamment de compétences et de ressources pour répondre à la demande de la clientèle partout dans le monde, d’attirer et de retenir des professionnels ayant de fortes compétences en leadership, les activités de l’entreprise, le taux d’utilisation des professionnels de l’entreprise et ses résultats d’exploitation pourraient s’en trouver considérablement affectés ; les marchés du conseil sont hautement concurrentiels et l’entreprise pourrait ne pas pouvoir livrer une concurrence efficace ; l’entreprise pourrait être tenue responsable ou voir sa réputation entachée si elle ne parvient pas à protéger les données du client et de l’entreprise ou les systèmes informatiques comme elle est tenue de le faire en vertu de la loi ou d’un contrat, ou en cas de violation des systèmes informatiques de l’entreprise ; les résultats d’exploitation de l’entreprise et son aptitude à croître pourraient être considérablement affectés si l’entreprise ne parvient pas à s’adapter et à accroître ses services et ses solutions en réaction à l’évolution continue des technologies et de l’offre proposée par les nouveaux intervenants sur le marché ; les résultats d’exploitation de l’entreprise pourraient être considérablement affectés si elle n’est pas en mesure d’obtenir des prix suffisants pour lui permettre de répondre aux exigences de rentabilité ; si les évaluations de prix de l’entreprise ne prévoient pas correctement les coûts, le risque et la complexité intervenant dans le travail de l’entreprise, ou si les tierces parties sur lesquelles l’entreprise compte pour l’exécution du travail ne respectent pas leurs engagements, les contrats de l’entreprise pourraient se trouver en défaut de livraison et ne pas être rentables ; les résultats d’exploitation de l’entreprise pourraient être considérablement affectés par la fluctuation défavorable du taux de change des devises étrangères ; la rentabilité de l’entreprise pourrait pâtir de l’échec des stratégies de gestion des coûts, et l’entreprise pourrait ne pas être en mesure de hausser sa rentabilité en améliorant sa gestion des coûts à des niveaux précédents ; les activités de l’entreprise pourraient être considérablement affectées si elle encourait toute responsabilité juridique ; le travail de l’entreprise effectué auprès de clients gouvernementaux l’expose à des risques supplémentaires inhérents à l’environnement des contrats gouvernementaux ; l’entreprise pourrait ne pas réussir à trouver, acquérir ou intégrer d’autres entreprises ; le Réseau mondial de centres de services de l’entreprise est de plus en plus concentré en Inde et aux Philippines, ce qui pourrait l’exposer à des risques opérationnels ; des changements de niveau d’imposition de l’entreprise, ainsi que des vérifications, des enquêtes et des procédures fiscales, ou des changements quant à son traitement en tant qu’entreprise irlandaise, pourraient nuire aux résultats d’exploitation de l’entreprise et à sa condition financière ; en raison des activités géographiquement dispersées de l’entreprise et de sa stratégie de croissance visant à poursuivre son expansion géographique, l’entreprise est plus exposée à certains risques ; les relations de l’entreprise avec des partenaires clés pourraient changer, ou le secteur d’activité de ces partenaires clés être affecté négativement, ce qui pourrait nuire aux résultats d’exploitation de l’entreprise ; les services ou les solutions de l’entreprise pourraient se trouver en violation des droits de propriété intellectuelle ou autres, ou l’entreprise pourrait perdre son aptitude à utiliser la propriété intellectuelle d’autres parties ; si l’entreprise n’est pas en mesure de protéger ses droits de propriété intellectuelle contre une utilisation non autorisée de la part de tiers, son activité pourrait être affectée négativement ; la capacité de l’entreprise à attirer et fidéliser des clients et des employés peut dépendre de sa réputation sur le marché ; bon nombre des contrats de l’entreprise comprennent le paiement à la performance qui lie certains de ses tarifs avec la concrétisation de performances ou d’objectifs d’affaires, ou qui oblige l’entreprise à respecter des niveaux de service spécifiques, ce qui pourrait accroître la variabilité des produits de l’entreprise et avoir un impact sur ses marges de manœuvre ; si l’entreprise n’est pas en mesure de recouvrir ses créances ou services non facturés, ses résultats d’exploitation, sa condition financière et son flux de trésorerie pourraient être affectés négativement ; si l’entreprise n’est pas en mesure de gérer les enjeux organisationnels associés à son envergure, elle pourrait ne pas être en mesure d’atteindre ses objectifs d’affaires ; le cours de l’action de l’entreprise et ses résultats d’exploitation pourraient fluctuer et être difficiles à prédire ; les résultats d’exploitation et le cours de l’action de l’entreprise pourraient être affectés négativement si elle n’est pas en mesure de maintenir l’efficacité de la vérification interne ; tout changement apporté aux estimations et aux hypothèses formulées par l’entreprise dans le cadre de la préparation de ses états financiers consolidés pourrait nuire à ses résultats financiers ; l’entreprise peut faire l’objet de critiques et de publicités négatives en raison du fait qu’elle est constituée en Irlande ; outre ces risques, il existe des incertitudes et d’autres facteurs dont il est fait état dans la section intitulée "Facteurs de risque " dans le plus récent rapport annuel d’Accenture plc, dans le document "Form 10-K" et d’autres documents soumis avec ou déposés par l’entreprise auprès de la Securities and Exchange Commission. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse s’appliquent uniquement en date du communiqué, et Accenture ne s’engage nullement à actualiser les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse ou à les conformer aux résultats réels ou aux changements des attentes d’Accenture.