Skip to main content Skip to Footer

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Une majorité de dirigeants d’entreprises appellent à un accord sur le changement climatique à Paris pour soutenir l’investissement du secteur privé, selon une étude du Pacte Mondial des Nations Unies et d’Accenture

L’action des entreprises sur le climat est considérée comme la voie vers l’innovation, la croissance et la compétitivité

Paris, le 19 novembre 2015 - Une majorité de dirigeants d’entreprises déclare qu’un accord à long terme au sommet climatique (COP21) à Paris est essentiel pour encourager les investissements du secteur privé dans des solutions à faible émission de carbone, selon une étude du Pacte Mondial des Nations Unies et d’Accenture. Le rapport révèle également que les dirigeants voient dans l’action sur le changement climatique une opportunité de croissance et d’innovation, qui sera nécessaire pour garantir des avantages concurrentiels dans leur secteur.

Le rapport du Pacte Mondial des Nations Unies et d’Accenture, intitulé « Special Edition : A Call to Climate Action », est basé sur une étude effectuée auprès de 750 dirigeants d’entreprises, signataires du Pacte. L’étude menée par Accenture Strategy révèle que 70% des dirigeants d’entreprises au chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard de dollars, considèrent le changement climatique comme une opportunité de croissance et d’innovation pour leurs entreprises sur les cinq prochaines années. 67% d’entre eux voient déjà de solides arguments économiques pour agir contre le changement climatique.

Si l’on élargit l’échantillon de dirigeants sondés à travers 121 pays, 54% pensent que le changement climatique offrira des opportunités pour leurs entreprises dans les cinq années à venir et 48% estiment qu’il existe déjà de solides arguments économiques pour agir.

« La communauté internationale dispose d’une opportunité unique à Paris pour faire avancer l’action sur le changement climatique avec un accord audacieux, ambitieux et universel », commente Lise Kingo, directrice exécutive du Pacte Mondial des Nations Unies. « Nos recherches montrent clairement que les dirigeants sont déterminés à ouvrir la voie, et nous pensons que les entreprises peuvent jouer un rôle central pour galvaniser l’élan et passer la première épreuve d’aptitude collective à réaliser des actions collaboratives pour atteindre les objectifs de développement durable. »

Actions politiques prioritaires

Les dirigeants d’entreprises sont conscients que l’action gouvernementale est essentielle au soutien des progrès à venir. 74% des dirigeants d’entreprises au chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard de dollars, et 61% de l’ensemble des sondés estiment que la signature d’un accord à long terme à Paris est cruciale pour débloquer des investissements du secteur privé pour les solutions climatiques.

L’inquiétude à propos de l’action politique atteint 66% des dirigeants, qui déclarent que le secteur privé n’en fait pas assez pour lutter contre le changement climatique. 91% d’entre eux estiment que l’action est une priorité urgente pour les entreprises, mais seuls 34% jugent que les progrès sont en bonne voie pour limiter le réchauffement climatique à moins de 2°C. L’étude a identifié cinq mesures politiques clés, susceptibles de débloquer de futurs investissements du secteur privé pour les solutions climatiques :

  1. Mettre en place les mécanismes législatifs et fiscaux pour inciter à investir dans les solutions climatiques,

  2. Créer les instruments financiers pour stimuler la R&D et l’innovation dans des solutions à faible émission de carbone,

  3. Etablir des normes de performance pour réduire les émissions à effet de serre et améliorer la résilience climatique,

  4. Instaurer des mécanismes mondiaux de fixation du prix du carbone fiables et stables,

  5. Supprimer ou retirer progressivement les subventions allouées aux énergies fossiles.

Afin d’identifier les meilleures politiques mises en œuvre pour soutenir l’action du secteur privé, 75 PDG d’entreprises signataires de l’initiative « Caring to Climate » ont été interrogés dans le cadre de l’étude. Lancée en 2007 par le secrétariat de la CCNUCC (convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique), le programme de l’environnement et le Pacte Mondial des Nations Unies, cette initiative a pour objectif de faire avancer le rôle des entreprises dans la lutte contre le changement climatique. Les trois-quarts de ces dirigeants estiment que le prix du carbone est un outil essentiel pour accélérer l’action sur le changement climatique. 82% d’entre eux déclarent que les entreprises ont besoin d’une feuille de route et d’un calendrier clairs de la part des gouvernements sur les politiques relatives aux futurs mécanismes de fixation des prix du carbone. 84% estiment que les marchés du carbone, avec un prix du carbone fort, peuvent stimuler l’innovation verte et les investissements dans les énergies propres et efficaces.

En tenant compte des défis à venir et des capacités de leurs entreprises à planifier efficacement pour l’avenir, 38% des sondés appellent à plus de rigueur et d’uniformité dans les normes de performances, afin de réduire les émissions et améliorer la résilience climatique. Par ailleurs, 31% d’entre eux voient dans la suppression ou le retrait progressif des subventions aux énergies fossiles la clé pour de nouvelles avancées.

« Nous commençons à voir des dirigeants d’entreprises et des décideurs politiques faire front commun pour établir la voie vers un accord audacieux qui pourrait réduire l’écart entre l’ambition et la réalité », observe Cédric Vatier, directeur exécutif d’Accenture Strategy, responsable du conseil en développement durable. « Nos recherches font apparaître clairement que les dirigeants d’entreprises voient de plus en plus le changement climatique par le prisme de la disruption fondamentale de leur secteur et que les entreprises leader abordent le changement climatique comme une opportunité de croissance, d’innovation et d’avantage concurrentiel. »

Actions pour les entreprises

L’étude identifie également cinq comportements clés, que les entreprises devront adopter pour jouer un rôle majeur dans la gestion du changement climatique :

  1. Fournir des analyses proactives et constructives aux gouvernements pour créer des politiques climatiques efficaces,

  2. Collaborer avec les autres secteurs, pour favoriser l’innovation et la mise en œuvre de solutions climatiques à grande échelle,

  3. Investir dans les technologies et les solutions à faible émission de carbone pour stimuler l’efficacité énergétique, accroître l’offre d’énergie renouvelable, tirer parti des innovations à faible émission de carbone et développer la résilience au changement climatique,

  4. Prendre des mesures concrètes pour améliorer la résilience au changement climatique de l’entreprise et des collectivités,

  5. Fixer des objectifs de réduction des émissions en accord avec les directives scientifiques et la limite de 2°C.

Le rapport inclut des lettres ouvertes aux dirigeants d’entreprises et décideurs politiques, écrites par les dirigeants engagés activement contre le changement climatique. Les conclusions du rapport seront présentées au forum annuel « Caring for Climate », dans le cadre de la COP21 les 7 et 8 décembre à Paris. Ce Forum sera l’occasion pour les entreprises et les investisseurs de rencontrer les gouvernements, la société civile et les Nations Unies pour faire avancer l’agenda climatique. La réunion de haut niveau du forum, le 8 décembre, est l’événement qui mettra l’accent sur les entreprises dans le cadre du plan d’actions Lima-Paris.

A propos d’Accenture

Accenture, un des leaders mondiaux des services aux entreprises et administrations, propose une large gamme de services et solutions en stratégie, conseil, digital, technologie et gestion déléguée d’opérations. Combinant son expérience et son expertise dans plus de 40 secteurs d’activité et pour toutes les fonctions de l’entreprise - en s’appuyant sur le plus grand réseau international de centres de services - Accenture intervient à l’intersection de l’activité de ses clients et de la technologie pour les aider à renforcer leur performance et créer de la valeur sur le long terme pour leurs parties prenantes. Avec plus de 358 000 employés intervenant dans plus de 120 pays, Accenture favorise l’innovation pour améliorer notre environnement de demain. Site Internet : www.accenture.com/fr

Accenture Strategy concrétise la rencontre de l’entreprise avec la technologie en apportant son expertise en stratégie d’entreprise, technologique et fonctionnelle pour aider ses clients à prévoir et à mettre en œuvre des stratégies sectorielles spécifiques, afin de tirer profit de toutes les opportunités. Parce que la technologie transforme profondément les organisations, Accenture Strategy intervient sur les problématiques liées à la transformation digitale, à la compétitivité, aux modèles opérationnels globaux, aux compétences et au leadership pour permettre à ses clients de gagner en efficacité et générer de la croissance. Pour plus d’information, suivez @AccentureStrat ou rendez-vous sur www.accenture.com/strategy

A propos du Pacte Mondial des Nations Unies

Le Pacte Mondial des Nations Unies est un appel à toutes les entreprises du monde visant à aligner leurs opérations et leurs stratégies sur dix principes universellement reconnus dans les domaines des droits de l’homme, du travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption, mais aussi d’agir pour soutenir les objectifs de l’ONU. Le Pacte Mondial des Nations Unies est une plateforme majeure pour le développement, la mise en œuvre et la présentation des pratiques et politiques écoresponsables d’entreprises. Lancé en 2000, ce pacte est la plus grande initiative mondiale de développement durable des entreprises avec 8 000 sociétés et 4 000 organisations non commerciales signataires dans 160 pays. www.unglobalcompact.org

À propos de Caring for Climate

Lancée en 2007 par le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, l’initiative « Caring for Climate » a été élaborée par le secrétariat de la CCNUCC (convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique), le programme de l’environnement et le Pacte Mondial des Nations Unies pour faire progresser le rôle des entreprises dans la lutte contre le changement climatique. Cette initiative offre un cadre aux dirigeants pour mettre en œuvre des solutions pratiques et aider à façonner la politique publique. Les dirigeants qui la signent, s’engagent à fixer des objectifs, mettre en place des stratégies et afficher publiquement leurs émissions. Le forum « Caring for Climate Business » se tient chaque année à la conférence sur le changement climatique des Nations Unies (COP/CMP), et offre une plateforme de discussion et d’action entre les entreprises, les investisseurs, la société civile, l’ONU et les responsables gouvernementaux. Plus de 400 entreprises dans 60 pays soutiennent « Caring for Climate ». www.caringforclimate.org