Skip to main content Skip to Footer

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Selon une nouvelle étude d'Accenture, l'essor des technologies numériques pourrait se traduire, pour les 10 premières économies mondiales, par un gain de 1 360 milliards de dollars d'ici à 2020

L'indice de « densité numérique » aidera les entreprises à accroître leur compétitivité en inscrivant leurs activités dans un environnement numérique optimal

Paris, le 12 mars 2015 - L’utilisation croissante des technologies numériques pourrait stimuler la productivité des 10 premières puissances économiques mondiales et générer 1 360 milliards de dollars de revenus supplémentaires d'ici à 2020. C'est ce qui ressort d'une nouvelle étude menée par Accenture en s'appuyant sur l’indice de densité numérique – un nouvel outil destiné à aider les entreprises à optimiser leurs investissements stratégiques en évaluant de manière détaillée leur performance numérique.

L'indice de densité numérique d'Accenture mesure le niveau d’adoption des technologies numériques par les entreprises et l'économie d'un pays donné. La densité numérique d'un pays est calculée à partir d'un tableau de bord composé d'une cinquantaine d'indicateurs, parmi lesquels le volume des transactions en ligne, l'utilisation du cloud et d'autres technologies pour rationaliser les processus, la diffusion des  compétences technologiques dans l'entreprise, ou encore l'acceptation par les pays de nouveaux modèles économiques fondés sur le numérique.

Au niveau global, l'indice montre qu'une hausse de 10 points sur cinq ans de la densité numérique (sur une échelle de 100 points) entraînerait une augmentation du taux de croissance du PIB de 0,25% dans les économies avancées et de 0,5% dans les pays émergents – ce qui représente un fort accélérateur de croissance, notamment pour les pays développés qui ont du mal à relancer leur activité. Les pays émergents, comme le Brésil, l'Inde et la Chine, pourraient quant à eux voir leur PIB progresser entre 97 et 418 milliards de dollars (voir graphique 1).

Graphique 1 : Les dirigeants d'entreprise et les pouvoirs publics peuvent favoriser un surplus de croissance économique de plusieurs dizaines de milliards de dollars en développant la densité numérique.

Graphique 1 : Les dirigeants d'entreprise et les pouvoirs publics peuvent favoriser un surplus de croissance économique de plusieurs dizaines de milliards de dollars en développant la densité numérique.

À un niveau plus fin d'analyse, l'indice identifie les facteurs susceptibles de renforcer ou d'affaiblir la densité numérique d'une économie. Ces informations peuvent aider les dirigeants d'entreprise et les décideurs publics à définir leur stratégie numérique, évaluer leurs progrès et calculer leur retour sur investissement final.

Alors que bon nombre d'entreprises s'efforcent d'améliorer leur croissance et leur compétitivité, l'indice peut également être utilisé pour identifier les « zones numériques à fort potentiel » dans le monde, voire celles offrant le plus grand levier de différentiation, autrement dit les sites vers lesquels les entreprises ont intérêt à transférer une partie de leur activité en raison des atouts comparatifs qu'ils offrent sur le plan numérique ou à investir pour capturer de nouveaux marchés. Selon l'analyse, les Pays-Bas obtiennent le meilleur score en matière de densité numérique. Ils sont suivis par les États-Unis, la Suède, la Corée du Sud, le Royaume-Uni et la Finlande, tandis que l’Allemagne et le France offrent l’un des plus importants potentiels de création de valeur relatif (voir graphique 2).

Graphique 2 : Quel est le degré de numérisation des pays aujourd'hui ? Mesure de la densité numérique dans 17 grandes économies

Graphique 2 : Quel est le degré de numérisation des pays aujourd'hui ?  Mesure de la densité numérique dans 17 grandes économies

« Alors que la transformation numérique des entreprises se confirme et s’accélère, la « densité numérique» devrait, au même titre que l’accès aux ressources naturelles, la qualité des infrastructures de transport et le niveau de qualification des populations, figurer au nombre des critères de localisation de leurs activités », explique Bruno Berthon, Directeur d’Accenture Stratégie en France et au Benelux. « La compétitivité numérique implique la mise en œuvre de nouvelles technologies à travers différentes dimensions de performance, du recrutement de la main d'œuvre à la création de nouveaux biens et services en passant par l'automatisation des processus. Les 50 indicateurs qui composent l'indice de densité numérique d'Accenture montrent que, pour devenir véritablement numérique, une entreprise ne peut se contenter de quelques initiatives ponctuelles, quoique bien intentionnées. L'amélioration de la compétitivité numérique nécessite ainsi la mise en place d'un vaste programme d'actions interconnectées par les pouvoirs publics et les entreprises. »

L'indice et les points d’'analyse proposés par 'Accenture indiquent comment les secteurs public et privé peuvent collaborer pour créer un environnement propice à l'amélioration de l'efficacité du numérique au service des entreprises et stimuler la croissance tirée par le numérique au niveau national. Si les actions à déployer pourront varier d'un pays à l'autre, quatre facteurs apparaissent systématiquement :

  • Créer les marchés numériques. Dans quelle mesure l'entreprise capitalise-t-elle sur le numérique pour fournir une offre de produits et de services à ses clients, cibler de nouveaux publics et collaborer avec d'autres entreprises ? Alors que les frontières sectorielles traditionnelles se brouillent, les pouvoirs publics porter leurs efforts sur la protection des consommateurs, tout en collaborant avec les entreprises pour comprendre les nouveaux modèles économiques qui se dessinent et les nouvelles compétences requises, afin de définir les stratégies pour accompagner et organiser les nouveaux marchés qui en découlent.

  • Développer le management numérique dans les entreprises. Dans quelle mesure les entreprises placent-elles le numérique au cœur de leur stratégie et de leur activité pour transformer toutes les composantes de leurs opérations, y compris la R&D, la chaîne logistique, et l'utilisation des technologies cloud, analytiques et GRC ? Les entreprises et les pouvoirs publics doivent accroitre leur utilisation des technologies numériques pour réinventer plutôt que simplement automatiser les processus métiers clés afin de stimuler l'efficacité et la productivité.

  • Numériser à la source. Dans quelle mesure le recours aux technologies numériques pour l’acquisition des facteurs clés de production, comme les terrains, le capital, la main d'œuvre, les usines, et autres biens immobiliers permet-il d'accroître la productivité tout en réduisant les coûts ? La numérisation des chaînes logistiques est amenée à s'accélérer dans le sillage de l'Internet industriel des objets qui interconnecte les équipements entre eux ou avec les individus pour optimiser les processus ou donner naissance à de nouvelles offres hybrides de produits et services.

  • Favoriser les facteurs de développement du numérique. Dans quelle mesure l'environnement législatif et réglementaire favorise-t-il l'adoption de modèles d'entreprise numériques, sans compromettre les fondements de la confiance ? Si les infrastructures, notamment de transmission haut débit et mobile, restent essentielles à l'essor du numérique, les pouvoirs publics doivent également s'efforcer de faciliter l'utilisation, par les entrepreneurs, des technologies numériques pour lancer leur activité, de rationaliser l'environnement réglementaire, de trouver des solutions innovantes pour développer les bonnes compétences, et d’installer un climat de confiance auprès des citoyens et des entreprises.

Pour en savoir plus sur l'indice de densité numérique d'Accenture, veuillez consulter le lien suivant : @AccentureStrat.

A propos d’Accenture Digital

Accenture est une entreprise internationale de conseil en management, technologies et externalisation, qui emploie 319 000 employés intervenant dans plus de 120 pays. Combinant son expérience et ses capacités de recherche et d’innovation développées et mises en œuvre auprès des plus grandes organisations du monde sur l’ensemble des métiers et secteurs d’activité, Accenture aide ses clients - entreprises et administrations - à renforcer leur performance. Accenture a généré un chiffre d'affaires de 30 milliards de dollars au cours de l'année fiscale clôturée le 31 août 2014. Site Internet : www.accenture.com/fr

Accenture Stratégie concrétise la rencontre de l’entreprise avec la technologie en apportant son expertise en stratégie d’entreprise, technologique et fonctionnelle pour aider ses clients à prévoir et à mettre en œuvre des stratégies sectorielles spécifiques, afin de tirer profit de toutes les opportunités. Parce que la technologie transforme profondément les organisations, Accenture Stratégie intervient sur les problématiques liées à la transformation digitale, à la compétitivité, aux modèles opérationnels globaux, aux compétences et au leadership pour permettre à ses clients de gagner en efficacité et générer de la croissance. Pour plus d’information, suivez @AccentureStrat ou rendez-vous sur www.accenture.com/strategy