Skip to main content Skip to Footer

L’intérêt de la génération Y pour les nouveaux produits et services énergétiques sera générateur de valeur future pour les énergéticiens, selon une nouvelle étude d’Accenture

Les solutions domotiques au service de la gestion de l’énergie, l’énergie solaire et les autres services numériques sont en tête des attentes de ces nouveaux consommateurs plus exigeants que leurs ainés

Paris, le 7 septembre 2016 - Les jeunes de 18-34 ans, davantage en attente de nouveaux produits et services énergétiques que leurs ainés, représentent une nouvelle génération de consommateurs pour les énergéticiens, selon une nouvelle étude d’Accenture. L’appétence de la génération Y pour les nouveaux produits et services énergétiques va définir la valeur future des fournisseurs d’énergie.

Intitulée The New Energy Consumer: Thriving in the Energy Ecosystem cette étude menée pour la 7ème année consécutive se base sur près de 10 000 entretiens de consommateurs dans 21 pays, dont 500 en France. Elle révèle que la génération Y (ou génération numérique) jouera un rôle déterminant dans les tendances de consommation d’un marché de l’énergie toujours plus complexe et compétitif.

La génération Y veut être la première à consommer de nouveaux produits et services énergétiques : 24 % des 18-34 ans interrogés sont considérés comme des early adopters, contre 17 % chez les 35-54 ans et 7 % chez les plus de 55 ans. De plus, 22 % d’entre eux indiquent vouloir expérimenter de nouvelles technologies, un taux nettement plus élevé que chez leurs ainés (15 % chez les 35-54 ans et 6 % chez les plus de 55 ans). Cette génération, par exemple, est beaucoup plus réceptive à la production décentralisée d’énergie (87 % contre 60 % chez les plus de 55 ans). De plus, près de 80 % de cette génération indiquent qu’ils apprécieraient un service d’aide et de monitoring à domicile qui proposerait de nouvelles offres personnalisées, contre 62 % des plus de 55 ans

En matière de gestion de l’énergie au sein de la maison, 61 % sont susceptibles d’utiliser une application de monitoring et de commande à distance au cours des cinq prochaines années, contre 36 % chez les plus de 55 ans. Concernant l’énergie solaire, l’écart générationnel est encore plus net : 56 % des 18-34 ans, soit deux fois plus que les plus de 55 ans, envisagent l’utilisation de panneaux solaires au cours des cinq prochaines années.

La génération Y, une génération plus exigeante qui en attend plus de ses fournisseurs d’énergie

La génération Y considère l’énergie et ses rapports avec les fournisseurs d’énergie de façon différente. En plus d’être demandeuse de nouveaux produits et services, elle désire être informée et elle veut que tout soit immédiatement accessible d’une façon qui lui soit commode.

Les attentes de la génération Y en matière d’interactions numériques sont également plus importantes. Ainsi, elle attache plus d’importance à une expérience numérique personnalisée et à un accès aux dernières technologies numériques permettant d’interagir avec les fournisseurs d’énergie. De plus, 83 % de cette classe d’âge seraient dissuadés d’utiliser des produits et services supplémentaires s’ils n’étaient pas accessibles à travers une expérience fluide.

« La génération Y représentera plus de 50% de la population active d’ici 2020 et les préférences de ces nouveaux consommateurs vont progressivement changer le marché de l’énergie dans les prochaines années », affirme Emilie de Possesse, directrice exécutive chez Accenture, responsable des secteurs Utilities/Energie en France. « En France, si l’intérêt des jeunes pour les nouveaux produits et services liés à la gestion de l’énergie est moins marqué que dans d’autres pays, il existe un véritable écart générationnel qui se traduit par une appétence plus grande des jeunes français pour des solutions alternatives, notamment l’énergie solaire qui pourrait faire 35% de jeunes adeptes dans les cinq prochaines années ».

Interagir avec ce segment de consommateurs de plus en plus influent

L’étude montre que les distributeurs/opérateurs d’énergie ont des moyens pour interagir avec la génération Y au moment où son influence grandit par rapport aux autres générations de consommateurs. Par exemple, 41 % des 18-34 ans interagissent plus souvent avec leur fournisseur d’énergie par les réseaux sociaux, et ils apprécieraient de pouvoir se connecter au portail du fournisseur avec leurs informations d’identification des réseaux sociaux. L’étude d’Accenture révèle également que les nouvelles offres présentent un plus grand intérêt pour la génération Y ; 77 % seraient intéressés par un marché personnalisé en ligne leur permettant de sélectionner et d’acheter des produits et services d’énergie. De plus, près d’un tiers d’entre eux seraient intéressés par des solutions domotiques et prêts à payer pour cela.

« La personnalisation de l’expérience est une vraie demande des consommateurs et cela dans tous les pays et toutes générations confondues », ajoute Emilie de Possesse. « En France, cette attente de personnalisation est encore plus forte pour certains services ; 80% des français seraient par exemple favorables à la mise en place d’un système permettant de limiter automatiquement l’utilisation d’énergie en période de pic de consommation ».

A propos de l’étude

Le programme de recherche New Energy Consumer d’Accenture, qui se déroule sur plusieurs années, aide les opérateurs/distributeurs d’énergie à comprendre l’évolution des attentes des consommateurs, à identifier de nouveaux défis et opportunités, et à se concentrer sur les stratégies nécessaires pour saisir les opportunités d’un marché en mutation. Ce programme repose sur des enseignements de recherche primaire concernant les consommateurs finaux, des meilleures pratiques du secteur et des fournisseurs multisecteurs, et sur une analyse de l’adoption technologique.

Méthodologie

Le programme New Energy Consumer d’Accenture mené depuis sept ans se base notamment sur des entretiens en ligne menés auprès de consommateurs finaux. Ils ont été réalisés dans la langue maternelle des personnes interrogées par Harris Interactive. Les pays sélectionnés représentent une gamme de marchés réglementés et compétitifs. En 2016, un total de 9 537 entretiens ont été réalisés dans 17 pays, dont 1 358 aux États-Unis, 647 au Royaume-Uni, 532 au Canada, et 500 en Australie, au Brésil, en Chine, en France, en Allemagne, en Irlande, en Italie, au Japon, en Malaisie, aux Pays-Bas, aux Philippines, au Portugal, à Singapour et en Espagne. Pour les consommateurs résidentiels, l’échantillon était statistiquement représentatif de la population générale de chaque pays, sauf pour le Brésil et la Chine où l’échantillon était représentatif des populations urbaines. Pour les pays comportant des populations importantes ou diverses, les personnes interrogées ont été sélectionnées dans différentes régions. Les enquêtes comportent des questions concernant les attitudes, les comportements et les données démographiques.

A propos d’Accenture

Accenture, un des leaders mondiaux des services aux entreprises et administrations, propose une large gamme de services et solutions en stratégie, conseil, digital, technologie et gestion déléguée d’opérations. Combinant son expérience et son expertise dans plus de 40 secteurs d’activité et pour toutes les fonctions de l’entreprise - en s’appuyant sur le plus grand réseau international de centres de services - Accenture intervient à l’intersection de l’activité de ses clients et de la technologie pour les aider à renforcer leur performance et créer de la valeur sur le long terme pour leurs parties prenantes. Avec près de 375 000 employés intervenant dans plus de 120 pays, Accenture favorise l’innovation pour améliorer notre environnement de demain. Site Internet : www.accenture.com/fr

Contacts

Clémence Perroton
06 87 76 76 60
Mail to Clémence Perroton. This opens a new window.
François Luu
01 56 23 68 55
Mail to François Luu. This opens a new window.