Skip to main content Skip to Footer

L’étude Accenture sur les consommateurs dévoile des opportunités de marché dans les technologies « à porter sur soi »

En savoir plus

Paris, le 9 janvier 2014 — Dans un monde de l’électronique grand public dominé par les smartphones, téléviseurs HD, ordinateurs portables et autres tablettes, une nouvelle catégorie suscite actuellement un intérêt marqué de la part des consommateurs, à savoir les technologies « à porter sur soi » ou « wearable technologies ». Il ressort d’une nouvelle enquête sur les technologies numériques grand public publiée par Accenture (Accenture Digital Consumer Tech Survey 2014) que plus de la moitié des consommateurs (52 %) seraient prêts à investir dans des appareils technologiques portables tels que des dispositifs de mesure de l’activité physique (38 % en France) et de suivi individuel des informations de santé (42 % en France). Cette enquête, qui couvre plus de 6 000 personnes dans six pays – Australie, Canada, Inde, Afrique du Sud, Royaume-Uni et États-Unis ainsi que la France – fait ressortir également un engouement pour les montres connectées (que 46 % des consommateurs seraient prêts à acheter, 28 % en France) et pour les lunettes reliées à internet (42 %) (30 % en France).

Les technologies à porter sur soi offrent un large éventail de fonctionnalités : les boîtiers fitness mesurent le rythme cardiaque et les calories brûlées, tandis que les lunettes connectées à internet permettent de surfer, de prendre des photos numériques et de recevoir des messages en gardant les mains libres. Sur les six pays étudiés, ce sont les consommateurs indiens qui se sont montrés les plus intéressés par les appareils de mesure de la forme physique (80 %), par les montres connectées (76 %) et par les lunettes reliées à internet (74 %).

« Au cours de l’année écoulée, les technologies à porter sur soi se sont imposées comme la prochaine grande catégorie du marché de l’électronique grand public, en particulier dans ses applications de forme et de santé », explique Jean-Laurent Poitou, responsable mondial de la stratégie et du développement des activités d’Accenture dans les secteurs des télécoms, des médias et des technologies. « Pour tirer parti de ce vecteur de croissance, les entreprises d’électronique grand public doivent envisager des investissements dans l’innovation et le design d’appareils à porter sur soi, tout en construisant des architectures permettant de connecter ces nouveaux objets à l’ensemble des réseaux numériques interactifs. Chaque consommateur est un consommateur numérique, ce que vient confirmer le vif intérêt manifesté pour les technologies à porter sur soi. »

L’enquête constate en outre un attrait des consommateurs pour les phablettes, un nouveau type d’appareils mobiles qui associent les fonctions d’un « téléphone intelligent » et d’une tablette sur un écran de 12,7 à 17,8 centimètres de diagonale, à mi-chemin entre le smartphone et la tablette.

D’après l’enquête, les consommateurs auraient d’importants projets d’achat de smartphones traditionnels, de téléviseurs HD, d’ordinateurs portables et de tablettes pour l’année qui vient.

Les consommateurs raffolent des phablettes
Plus de la moitié des consommateurs (52 %) (37 % en France), envisageant de faire l’acquisition d’un smartphone classique cette année déclarent qu’ils préféreraient une phablette. Cependant, bien que ce dernier appareil suscite un intérêt significatif, l’enquête montre que les consommateurs restent fortement enclins à acheter des smartphones classiques et des tablettes. Ainsi, pour l’année qui vient, respectivement 52 % (44 % en France) et 40 % des personnes interrogées (35 % en France) prévoiraient d’acquérir un téléphone intelligent ou une tablette. De même, 41 % (31 % en France) projettent d’investir dans un téléviseur HD, et 38 % (31 % en France), dans un ordinateur portable. Les projets d’achat de ces quatre types d’appareils multifonctions ¬– les plus prisés de tout le secteur de l’électronique grand public – dépassent très largement les pourcentages d’intention d’achat des appareils monofonction, tels que les consoles de jeu de salon (25 %) (20 % en France), les systèmes de navigation par satellite (23 %) (19 % en France) et les liseuses électroniques (22 %) (16 % en France).

En Inde, un intérêt marqué pour toutes les catégories de produits
Dans la logique de leur vif intérêt pour les technologies à porter sur soi, les consommateurs indiens se positionnent à la première place des six pays étudiés pour les projets d’achat d’appareils électroniques grand public au cours de l’année qui vient, et ce, dans de nombreuses catégories. Quatre-vingt pour cent d’entre eux envisagent par exemple d’acheter un smartphone, plus des deux tiers (69 %) prévoient de s’offrir un téléviseur HD, près des deux tiers (65 %) projettent d’investir dans une tablette traditionnelle et près de deux sur trois (63 %), d’acquérir un ordinateur portable.

« L’Inde constituent indéniablement un marché de croissance majeur pour l’électronique grand public », confirme Jean-Laurent Poitou. « Les consommateurs indiens, avides d’expériences numériques plus personnalisées, font partie de ceux, à l’échelle mondiale, les plus enclins à acheter et à utiliser des appareils électroniques grand public, parmi lesquels les technologies à porter sur soi. »

Méthodologie

En octobre et novembre 2013, Accenture a mené une enquête en ligne auprès de 6 021 consommateurs de six pays (Australie, Canada, Inde, Afrique du Sud, Royaume-Uni et États-Unis). Les résutats globaux des six pays, n’intègrent pas les données France obtenues à posteriori. L’échantillon étudié pour chaque pays était représentatif de la population connectée, et les personnes interrogées étaient âgées de 14 à plus de 55 ans. Les questions portaient sur l’intérêt des sondés pour l’achat de différents appareils électroniques grand public tels que les téléviseurs 3D ou Ultra HD (4K), les téléphones mobiles ordinaires, les ordinateurs de bureau, les liseuses électroniques, les systèmes de navigation par satellite, les dispositifs de divertissement embarqués, les téléviseurs HD, les consoles de jeu de salon, les ordinateurs portables, les téléviseurs ordinaires, les décodeurs TV ADSL ou par câble, les smartphones, les tablettes et les appareils à porter sur soi.

A propos d’Accenture

Accenture est une entreprise internationale de conseil en management, technologies et externalisation. Combinant son expérience et ses capacités de recherche et d’innovation développées et mises en œuvre auprès des plus grandes organisations du monde sur l’ensemble des métiers et secteurs d’activité, Accenture aide ses clients - entreprises et administrations - à renforcer leur performance. Avec 281 000 employés intervenant dans plus de 120 pays, Accenture a généré un chiffre d'affaires de 28,6 milliards de dollars au cours de l'année fiscale clôturée le 31 août 2013. Site Internet : www.accenture.com/fr